Le Deal du moment : -20%
-100€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
Voir le deal
399.99 €



Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Angleterre - Allée des Embrumes :: Logements :: Héra Greengrass
Partagez
Héra Greengrass
Héra Greengrass
TEN. Journaliste ☨ Admin' / Animation
TEN. Journaliste ☨ Admin' / Animation
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 991
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Statut HRPG : Présent
Activité RPG : Ralentie
Nouveaux RPG : Limités
MC : Evan Jones - Gemma Landre
Sorcier de sang-pur
Legilimens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Occlumens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Niveau : Confirmé
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Son âge : 25 ans
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 901
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Journaliste à la Gazette
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Astronomie
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide



https://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra https://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra https://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass https://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre   Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre EmptyVen 22 Déc - 5:13

Pour une fois, la jeune femme avait déblayé son bureau. Cela faisait un moment que l'idée de peindre ne lui était pas venue, mais ce jour elle s'en était presque sentie obligée. C'était une force, plus forte qu'une simple volonté qui l'avait poussée à sortir peintures et toiles vierges pour jouer avec les couleurs. Aucun crayon, aucun croquis, seul ses pinceaux et sa spontanéité sur la surface immaculée. Elle préférait s'exprimer véritablement, avec toutes les éventuelles imperfections que cela engendrait, plutôt que de prévoir et visualiser un dessin précis. Ce n'était pas des maths, ce n'était pas de la logique ni des sciences. C'était de l'art.

Elle ne regarda pas l'heure, se perdant dans sa créativité. Celle-ci la noya dans un subtil dégradé de bleu qu'elle alimentait d'eau, encore et encore sans que son support ne gondole. Un bateau aurait presque pu apparaître et voguer entre les teintes, s'enfuyaient au loin. Il aurait quitté une terre désolante pour rejoindre l'azur. Cette idée lui plaisait, mais elle n'aimait pas les navires. Elle graverait un visage, un visage de femme paisible. Saisissant sa plume, elle était prête à tracer quelques traits délicats quand on toqua à la porte. Elle se leva souplement pour aller ouvrir après avoir émis un léger sourire.

Quand elle réalisa qui lui rendait visite, elle ne put empêcher un sourire ravie de jouer avec ses lèvres. Pansy Parkinson était là, et en personne. Elle la prit dans ses bras en une douce étreinte de retrouvailles. Cela faisait six ans qu'elles ne s'étaient pas vues, six longues années. Sa présence lui avait affreusement manquée, elle ne pouvait le nier. Heureusement, les deux jeunes femmes avaient cette capacité à rester toujours aussi proches même sans se fréquenter ce qui permettait à leur lien de restait toujours aussi solide. Elle était si heureuse de la retrouver enfin !

Se détachant d'elle, elle l'invita à entrer. Elle aurait pu avoir honte de sa demeure mais elle savait que son amie ne la jugerait pas. Alors que cherchait de quoi grignoter dans quelques de ses placards, Héra entama la conversation.

"- Si tu savais comme ça me fais du bien de te voir ! Comment vas-tu ?"

Elle avait beau avoir une infinité de question, il fallait bien commencer par quelques chose, et ce serait par ça.


Pansy Parkinson
Pansy Parkinson
TEN. Reporter ☨ Modératrice
TEN. Reporter ☨ Modératrice
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 245
Avatar : Scarlett Byrne
Crédit(s) : merci à Adélia Flores pour le vava
Statut HRPG : Absent
Activité RPG : Régulière
Nouveaux RPG : Acceptés
MC : Astrid Olsen
Félix Harrington
James King
Sorcier de sang-pur
Occlumens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Niveau : Intermédiaire
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Son âge : 25 ans
Origines : Anglaise
Baguette : Houx, Crin de Licorne
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 255
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Reporter
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Lien CV : • B.U.S.E
• A.S.P.I.C
• Bilingue Français / Anglais
• Petits jobs d'enquêteur au Québec
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Les cadavres de ses proches
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Histoire de la magie
Matière ⚡️ : Etude des moldus
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide



http://www.magicneverdies-rpg.com/t321-pansy-parkinson-de-retour-en-grande-bretagne http://www.magicneverdies-rpg.com/t310-flagley-le-haut-o-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/f85-maison-de-campagne-de-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/t300-pansy-parkinson
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre   Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre EmptySam 23 Déc - 23:41

Londres. Londres et ses lumières incandescentes, sa joie de vivre, sa beauté sans pareille. Londres et ses merveilles.

Son retour dans cette ville enchanteresse avait apporté à la jeune sorcière une grande bouffée d'oxygène. C'était un nouveau départ. La voilà désormais qui marchait sur le Chemin de Traverse, se délectant des milliers de souvenirs heureux qui l'envahissaient à la vue de certaines boutiques. Elle se souvenait de ses caprices lorsquelle était petite, pour avoir une délicieuse glace de chez Florian Fortarôme. Quelle enfant pourrie gâtée elle avait pu être ! À son passage devant le magasin d'Ollivander, elle ne pu cacher son admiration : elle se souvenait du jour où les mangemorts avaient vandalisé la fabrique, et la voir ainsi intacte, comme si les séquelles de la guerre n'avaient jamais eu lieu d'être, l'émerveillait. Ce que la magie pouvait bien faire les choses !
Cependant, elle n'était pas là pour s'extasier devant les innombrables joyaux du Chemin de Traverse, et c'est d'un pas confiant qu'elle entra dans l'Allée des Embrumes. Peut-être débarquait-elle un peu à l'improviste, mais selon elle l'effet de surprise ne ferait qu'égayer davantage la situation. Elle s'arrêta devant la porte que lui avait indiqué des passants un peu plus tôt et toqua contre celle-ci. Peu de temps après, Héra Greengrass apparut dans l'encadrement et la joie de Pansy monta en flèche en voyant l'expression interloquée de son amie se transformer en un immense sourire dévoilant toutes ses dents. Cela ne prit que quelques secondes avant qu'elles ne finissent l'une dans les bras de l'autre et l'immense vide qui avait habité le coeur de Pansy durant ces six dernières années se combla instantanément. Elle lui avait tellement manqué ! Héra et elle avaient grandi ensemble, comme si elles avaient appartenu à la même famille. Et du berceau jusqu'à présent elles ne s'étaient jamais lâchées. À chaque fois qu'elles se disaient au revoir, elles savaient d'avance qu'un jour elles se reverraient. Et c'était là. Ce jour qu'elles avaient tant attendu pour être à nouveau réunies était enfin arrivé, comme un rayon de soleil transperçant les nuages.
Pansy entra dans le petit studio sur les pas de son amie, et se mis à observer les lieux. Elle remarqua que les murs étaient richement décorés de différentes peintures abstraites et elle se perdit à les contempler tout en déambulant dans la pièce. Ses pas l'emmenèrent à proximité du plan de travail, sur le quel reposait une toile noyée d'azur. Les différentes teintes de bleu semblaient danser entre elles en un ballet magique et la jeune femme resta un moment fascinée. Elle voyait dans l'œuvre de son amie un ciel bleu sans nuage qui l'apaisait, comme s'il chassait au loin tous les orages qu'elle contenait.

- Si tu savais comme ça me fait du bien de te voir ! S'écria tout à coup Héra, tirant son invitée de sa contemplation. Comment vas-tu ?

- Eh bien, je dois avouer que c'est drôlement étrange de revenir par ici... répondit Pansy en rejoignant son amie qui lui tendait de quoi grignoter un peu. Tout semble différent et pourtant, j'ai l'impression d'avoir fait un plongeon dans mon enfance à l'instant même où j'ai reposé les pieds dans ce pays.

Elle croqua dans le petit biscuit qu'elle venait de prendre, observant encore le nouvel environnement dans le quel elle se trouvait. Puis elle prit une grande inspiration et, avec un grand sourire, elle continua :

- Mais ça me fait un bien fou ! Respirer l'air londonien, revoir toutes ces choses qui ont bercé notre jeunesse... J'étais partie à Gringotts m'occuper un peu de la paperasse et comme j'ai appris au ministère que tu habitais ici, je me suis renseignée et je me suis dit que tu serais contente de voir ça...

La brune saisit son sac, fouilla un peu et sortit un papier du ministère.

- Tadaaaam !

Sur le bout de parchemin était noté à la plume qu'elle avait été acceptée au poste de reporter pour la Gazette.

- En allant à l'entretien, j'ai appris que tu travaillais toi ausssi là-bas, continua-t-elle tandis que son amie lisait le parchemin. J'ai du me contenir pour ne pas sauter de joie dans le bureau du patron... Tu travailles donc comme journaliste spécialisée dans les faits historiques? C'est super ! À Montréal, j'ai appris des tas de choses ! Ils ont une palette historique impressionnante ! Et leur vision sur les événements passés chez nous est légèrement différente... Si un jour ça peut t'aider pour un de tes articles tu sauras qui interroger !

Pansy sentait en elle une joie débordante et avait tellement de choses à lui raconter, à lui demander, qu'elle ne savait plus où donner de la tête. Le pire - ou pas - était que son interlocutrice semblait dans le même état d'euphorie... Elles allaient passer du bon temps ensemble, la brunette le savait.


Héra Greengrass
Héra Greengrass
TEN. Journaliste ☨ Admin' / Animation
TEN. Journaliste ☨ Admin' / Animation
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 991
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Statut HRPG : Présent
Activité RPG : Ralentie
Nouveaux RPG : Limités
MC : Evan Jones - Gemma Landre
Sorcier de sang-pur
Legilimens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Occlumens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Niveau : Confirmé
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Son âge : 25 ans
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 901
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Journaliste à la Gazette
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Astronomie
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide



https://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra https://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra https://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass https://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre   Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre EmptyDim 24 Déc - 13:39

Avant qu'elle ne revienne, Héra n'avait pas réalisé le manque immense qu'avait créé en elle l'absence de Pansy. La sorcière avait toujours été un repère pour elle ; quand elle ne savait plus où elle en était ni vers qui se tourner, elle était là. Un piller sur lequel elle pouvait se reposer si elle le jugeait nécessaire. Un refuge dans lequel elle pouvait se terrer quand le monde l'effrayait. Une véritable alliée. Sa plus chère amie. Elles se connaissaient depuis la naissance de la plus jeune et avaient grandis côte à côte même si séparément. Si elles ne se voyaient pas pendant des mois, cela n'entachait en rien leur relation qui s'en voyait fortifiée.

Quand elles se retrouvaient, rien d'autre ne comptait et elles laissaient de côté préjugés et jugements. Elles savaient faire abstraction de tout ce qui les entourait. C'était en ça que leur lien était si fort et revitalisant, elles savaient ensembles ne se préoccuper que d'elles pour oublier le reste. Personne, ou presque, ne savait qu'elles se connaissaient tant elles se montraient discrètes. Une amitié comme la leur n'avait pas besoin d'être exposée.

Maintenant que la Parkinson était devant elle, la journaliste se sentait enfin complète. Personne ne la comprenait comme elle, et elle ne désirait en aucun cas que ce soit la cas. Si elle avait tentée inconsciemment de la remplacer toutes ces années, elle n'y était jamais parvenue. En l'ayant devant elle, elle comprenait pourquoi : personne ne lui arrivait à la cheville.

" - Eh bien, je dois avouer que c'est drôlement étrange de revenir par ici ... Tout semble différent et pourtant, j'ai l'impression d'avoir fait un plongeon dans mon enfance à l'instant même où j'ai reposé les pieds dans ce pays. Mais ça me fait un bien fou ! Respirer l'air londonien, revoir toutes ces choses qui ont bercé notre jeunesse... J'étais partie à Gringotts m'occuper un peu de la paperasse et comme j'ai appris au ministère que tu habitais ici, je me suis renseignée et je me suis dit que tu serais contente de voir ça ...

Fronçant les sourcils, la brunette observa sa compagne lui tendre un bout de parchemin. Elle le saisit pour le lire sous un "Tadaaaam !" joyeux. Il y était écrit que Pansy travaillait désormais en tant que reporter chez la Gazette, avec elle donc. Elle lui livra quelques explications.

"- En allant à l'entretien, j'ai appris que tu travaillais toi ausssi là-bas. J'ai du me contenir pour ne pas sauter de joie dans le bureau du patron... Tu travailles donc comme journaliste spécialisée dans les faits historiques? C'est super ! À Montréal, j'ai appris des tas de choses ! Ils ont une palette historique impressionnante ! Et leur vision sur les événements passés chez nous est légèrement différente... Si un jour ça peut t'aider pour un de tes articles tu sauras qui interroger !

- Mais c'est génial ! Quel meilleur moyen pour rattraper tout le temps perdu ? Bon, tu verras qu'on a quelques collègues assez ... Enfin bref, on fera abstraction ! On va pouvoir s'entraider alors ; t'as des infos, et moi je suis amies avec quelques aurors, je te filerait mes contacts.

Elle ponctua sa proposition d'un clin d'œil complice tout en prenant place sur un tabouret, laissant le fauteuil à son invitée.

- Alors, tu as pu respirer un peu là-bas ? Je veux que tu me racontes TOUT, absolument tout, même si on doit rester enfermées ici une semaine entière !"

Hors de question qu'elle ignore les détails croustillants de sa vie ...


Pansy Parkinson
Pansy Parkinson
TEN. Reporter ☨ Modératrice
TEN. Reporter ☨ Modératrice
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 245
Avatar : Scarlett Byrne
Crédit(s) : merci à Adélia Flores pour le vava
Statut HRPG : Absent
Activité RPG : Régulière
Nouveaux RPG : Acceptés
MC : Astrid Olsen
Félix Harrington
James King
Sorcier de sang-pur
Occlumens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Niveau : Intermédiaire
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Son âge : 25 ans
Origines : Anglaise
Baguette : Houx, Crin de Licorne
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 255
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Reporter
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Lien CV : • B.U.S.E
• A.S.P.I.C
• Bilingue Français / Anglais
• Petits jobs d'enquêteur au Québec
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Les cadavres de ses proches
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Histoire de la magie
Matière ⚡️ : Etude des moldus
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide



http://www.magicneverdies-rpg.com/t321-pansy-parkinson-de-retour-en-grande-bretagne http://www.magicneverdies-rpg.com/t310-flagley-le-haut-o-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/f85-maison-de-campagne-de-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/t300-pansy-parkinson
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre   Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre EmptyDim 24 Déc - 23:39

- Mais c'est génial ! Quel meilleur moyen pour rattraper tout le temps perdu ? Bon, tu verras qu'on a quelques collègues assez ... Enfin bref, on fera abstraction ! On va pouvoir s'entraider alors ; t'as des infos, et moi je suis amies avec quelques aurors, je te filerait mes contacts.

C'était le cas de le dire qu'elles allaient bien pouvoir rattraper le temps perdu ! Et tant pis pour les collègues, bien au contraire, cela leur offrira des sujets de conversations amusants !

- Alors, tu as pu respirer un peu là-bas ? Je veux que tu me racontes TOUT, absolument tout, même si on doit rester enfermées ici une semaine entière !

Pansy rit tout en s'asseyant dans le fauteuil qui lui avait été réservé. Elle n'en attendait pas moins de son amie. Décidément, leur amitié n'avait pas changée et la brune en était fière.

- Bon, c'est d'accord, mais à une seule condition... Je veux qu'après tu me racontes TOUT ce qu'il t'es arrivé depuis mon départ. Même si on doit rester enfermées ici une semaine entière de plus !

Par où commencer maintenant... Il y avait pleins de choses, même trop ! Elle n'arrivait pas à faire la différence entre ce qui valait le coup d'être dit et les détails futiles. Bon, pourquoi pas par le début ? Elle verrait bien où ça les mènerait.

- Quand je suis arrivée, commença-t-elle, je t'avoue que j'étais complètement perdue. Les maisons, les rues, les routes, tout est super différent d'ici ! J'ai pris trois heures avant de trouver mon appart... D'ailleurs, il était vraiment chouette, j'avais une petite terrasse qui m'offrait une belle vue sur l'ensemble de la ville, et le soir avec les lumières c'était magnifique ! Au début je me suis surtout concentrée sur tout ce qui était déco, ainsi que sur mes nouveaux repères. Puis un soir, j'ai décidé de sortir. J'avais demandé un peu plus tôt où se trouvait le Montréal sorcier, on m'avait ouvertement ri au nez ! Là-bas, tout est mélangé, il n'y a pas d'endroits réservés aux sorciers comme ici. J'ai donc du m'adapter... Après bien sûr il y avait des bars ou des points de rendez-vous pour sorciers, c'est d'ailleurs là que je suis allée premièrement, mais même là-bas, il y avait des moldus ! Au fait, en Amérique, ils ne connaissaient pas le terme « moldu », ils disaient « non-mage ». Je te dis pas le bazar pour moi de m'y retrouver ! Heureusement que j'arrivais à me débrouiller un minimum en français, sinon ça aurait été une catastrophe... Et ne me crois pas si tu veux, mais je t'assure que j'ai réussi à m'intégrer dans un groupe de jeunes ! Tu vas me demander pourquoi tu ne me croirais pas ? Hé bien dans ce groupe, il y avait bien évidemment des sang-pur, mais aussi une sang-mêlée, trois nés-moldus et... deux moldus ! Et oui, Pansy Parkinson, ex-mangemort, est devenue amie avec des moldus ! Non, plus sérieusement... Montréal m'a beaucoup changée par rapport à ça. Là-bas, l'ambiance est tellement chaleureuse, tout le monde est très accueillant, et j'avais dit qu'une fois là-bas je repartirai de zéro. Alors c'est ce que j'ai fait. Et maintenant, voilà où j'en suis ! Après c'est vrai qu'il fallait pas pousser, j'allais pas partager ma couette avec un moldu... D'ailleurs j'imagine que c'est surtout cette partie de mon histoire qui t'intéresse ?

Elle fit un petit sourire en coin à sa camarade et reprit un autre biscuit qu'elle savoura, laissant ainsi son récit en suspend.

- Avec mes amis on passait la plus part de nos soirées dans les bars, les boîtes et tout ça, reprit-elle après quelques minutes. Je pense d'ailleurs que c'est une des choses qui me manquera le plus... Si jamais je dois y retourner, tu viendrais avec moi, je t'emmènerais au Club Unity, tu verrais ça, c'est g-é-n-i-a-l ! Enfin bref, il ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour que les serveurs connaissent mon nom et j'avais facilement des verres gratuits, si ce n'était pas un beau québécois qui venait me l'offrir... Bref, ça a été beaucoup d'histoires superficielles, rien de super croustillant... Il n'y en a qu'un qui est sorti du lot, il s'appelait Noah, Noah Thickey. Je l'ai rencontré un soir où on se faisait un petit resto tranquillement avec mon groupe d'amis et un des gars l'avait invité. Il avait les cheveux châtains clair et des yeux bleu mais comme tu n'as jamais vu ! Ce n'était pas le bleu acier de Drago ou le bleu clair de Weasley, non, c'était des yeux d'un bleu turquoise, et quand tu le regardais, tu te croyais plonger dans la mer des Caraïbes... Je ne vais pas te mentir, je l'ai immédiatement mis sur ma liste de conquêtes et, quand il m'a proposé qu'on se retrouve dans un parc le lendemain, j'ai accepté. On s'est donc retrouvé et on a beaucoup discuté, il voulait en savoir plus sur moi mais tu me connais, je n'aime pas me confier comme ça. S'il avait l'impression de parler à un mur, il ne l'a pas montré et m'a raconté sa vie en long en large et en travers. Il avait l'avantage de me faire rire et j'étais à l'aise avec lui. Mais au fur et à mesure que j'apprenais à le connaître, quelque chose me bloquait, je n'arrivais tout simplement pas à lui parler ouvertement, je restais toujours sur la réserve. Et ce qui me fascinait chez lui, c'était qu'il n'en était jamais lassé. A tel point que ça commençait à devenir sacrément lourd...

Pansy rit légèrement, mais ses yeux étaient perdus dans le vague. D'une voix plus sombre, elle reprit :

- Bien évidemment, tout ne pouvait pas se dérouler toujours à merveille... Un jour d'automne quand le temps s'était fait plus frais, nous étions sortis et je portais une robe à bretelle avec un petit gilet. Mais j'avais chaud alors sans réfléchir, j'ai enlevé ce gilet. Et même dans l'obscurité de la discothèque, une fille l'a vu et elle a crié : "regardez sur son bras gauche !" Tous les regards se sont posés sur moi et ça été la dégringolade. J'ai paniqué, je suis partie en courant, les larmes aux yeux. Il fallait que je m'éloigne le plus loin possible de cet endroit et prier pour que mes amis soient assez saouls pour ne plus se souvenir de rien le lendemain. Seulement je n'avais fait que quelques mètres quand Noah me rattrapa. Il ne manquait plus que lui... Il m'a amené je ne sais plus où, ça n'avait pas grande importance pour moi. Je voulais juste qu'il me laisse seule mais il restait. Il tentait de me réconforter, me bassinant la tête avec des "je sais que tu n'es pas comme ça", "ce n'est juste qu'une marque", "ça ne signifie rien". Je me retenais de lui hurler dessus, de lui dire que c'était faux, ce n'était pas "juste une marque" mais au lieu de ça, je lui adressais seulement un regard noir et il continuait. Il continuait jusqu'à partir dans des théories du style "je sais qu'il y avait une raison, tu n'étais pas comme tous ces idiots qui le suivait sans conviction" ; "tu n'étais pas comme ces traîtres, ces lâches, qui se sont enfuis à la mort de leur maître". Je ne savais plus quoi penser, à l'entendre, on aurait pu penser qu'il avait été lui même un mangemort, et je l'aurais bien questionné s'il n'avait pas dit la phrase de trop : "d'après ce que j'ai compris, les Malefoy faisaient partie de ces gens là... Qu'elle bande d'incapables... Et dire qu'Il a choisi leur fils pour une de ses plus grandes missions, d'après ce que j'ai compris il était arrogant, or..." Il n'a jamais eu le temps de finir sa tirade. Ce n'était pas une claque que je lui ai mise, non non non... C'était mon poing. Et j'ai frappé si fort que j'ai bien du lui fracasser le nez. Il aurait mérité pire, bien pire que ça, mais je me suis contentée de lui hurler tout ce que j'avais retenu précédemment et je suis partie.

La sorcière se redressa sur sa chaise, retrouvant le sourire :

- Il a essayé de me recontacter, il est même revenu toquer chez moi ; Je crois qu'il n'avait pas bien compris le message... J'ai du être un peu plus explicite et bizarrement après, je ne l'ai plus jamais revu...

Elle eut un petit rire satisfait, avant de finir :

- A cause de cette soirée, j'ai perdu deux ou trois amies, mais les autres sont restées. Elles m'acceptaient comme j'étais et j'ai pu continuer une vie normale, sans un stupide Noah Thickey dans les pattes ! Je me suis dit que plus jamais de la vie je ne ressortirai avec un québécois, et c'était bien mieux ainsi !

L'histoire de Noah n'était pas son meilleur souvenir, mais ce n'était pas non plus le pire événement de sa vie. L'avoir raconté lui avait fait du bien, elle savait qu'il n'y avait qu'Héra qui pouvait comprendre sa réaction après qu'il ait insulté les Malefoy. Et maintenant, elle se sentait plus légère et plus pressée que jamais d'entendre tous les détails de la vie de sa compagne.


Héra Greengrass
Héra Greengrass
TEN. Journaliste ☨ Admin' / Animation
TEN. Journaliste ☨ Admin' / Animation
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 991
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Statut HRPG : Présent
Activité RPG : Ralentie
Nouveaux RPG : Limités
MC : Evan Jones - Gemma Landre
Sorcier de sang-pur
Legilimens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Occlumens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Niveau : Confirmé
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Son âge : 25 ans
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 901
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Journaliste à la Gazette
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Astronomie
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide



https://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra https://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra https://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass https://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre   Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre EmptyLun 25 Déc - 1:48

Son amie rit tout en s'asseyant avant de lui répondre.

"- Bon, c'est d'accord, mais à une seule condition... Je veux qu'après tu me racontes TOUT ce qu'il t'es arrivé depuis mon départ. Même si on doit rester enfermées ici une semaine entière de plus !

Elle accepta muettement en opinant, prête à l’écouter.

- Quand je suis arrivée, je t'avoue que j'étais complètement perdue. Les maisons, les rues, les routes, tout est super différent d'ici ! J'ai pris trois heures avant de trouver mon appart... D'ailleurs, il était vraiment chouette, j'avais une petite terrasse qui m'offrait une belle vue sur l'ensemble de la ville, et le soir avec les lumières c'était magnifique ! Au début je me suis surtout concentrée sur tout ce qui était déco, ainsi que sur mes nouveaux repères.

C'était compréhensible. Elle avait vécu sensiblement la même chose en partant vivre dans l'Allée des Embrumes, à la différence qu'elle était restée dans son pays. Si elle avait dû en changer, et de langue avec, elle n'imaginait même pas comment elle aurait réagi. Aurait-elle vraiment été capable de partir de la sorte ? Elle n'était plus la même, son état d’esprit était différent désormais, mais elle n'aurait su dire si elle aurait été prête à se perdre de la sorte, même si ce n'était que pour mieux se retrouver.

- Puis un soir, j'ai décidé de sortir. J'avais demandé un peu plus tôt où se trouvait le Montréal sorcier, on m'avait ouvertement ri au nez ! Là-bas, tout est mélangé, il n'y a pas d'endroits réservés aux sorciers comme ici. J'ai donc du m'adapter...

Cela n'avait pas du être simple. Pansy avait grandi dans l'idéologie des sang-purs, avec l'idée qu'ils étaient supérieurs en tous points. La guerre avait cependant creusée comme en tous de nombreux sillons de changements. Une porte vers le renouveau.

- Après bien sûr il y avait des bars ou des points de rendez-vous pour sorciers, c'est d'ailleurs là que je suis allée premièrement, mais même là-bas, il y avait des moldus ! Au fait, en Amérique, ils ne connaissaient pas le terme « moldu », ils disaient « non-mage ». Je te dis pas le bazar pour moi de m'y retrouver ! Heureusement que j'arrivais à me débrouiller un minimum en français, sinon ça aurait été une catastrophe... Et ne me crois pas si tu veux, mais je t'assure que j'ai réussi à m'intégrer dans un groupe de jeunes ! Tu vas me demander pourquoi tu ne me croirais pas ? Hé bien dans ce groupe, il y avait bien évidemment des sang-pur, mais aussi une sang-mêlée, trois nés-moldus et... deux moldus ! Et oui, Pansy Parkinson, ex-mangemort, est devenue amie avec des moldus ! Non, plus sérieusement... Montréal m'a beaucoup changée par rapport à ça. Là-bas, l'ambiance est tellement chaleureuse, tout le monde est très accueillant, et j'avais dit qu'une fois là-bas je repartirai de zéro. Alors c'est ce que j'ai fait. Et maintenant, voilà où j'en suis ! Après c'est vrai qu'il fallait pas pousser, j'allais pas partager ma couette avec un moldu... D'ailleurs j'imagine que c'est surtout cette partie de mon histoire qui t'intéresse ?

La journaliste l'observait, presque rassurée. Elle avait beau sympathiser avec des moldus, elle n'allait pas jusqu'à coucher avec. Enfin, même le fait d'arrêter de les imaginer inférieur était déjà un exploit. Si on lui avait dit ça quelques années plus tôt, elle ne l'aurait jamais crû. Elle était impressionnée, presque choquée. Pour autant elle l'interrompis à peine et dans la seule optique de lui répondre.

- Mais bien évidemment !

Avec mes amis on passait la plus part de nos soirées dans les bars, les boîtes et tout ça. Je pense d'ailleurs que c'est une des choses qui me manquera le plus... Si jamais je dois y retourner, tu viendrais avec moi, je t'emmènerais au Club Unity, tu verrais ça, c'est g-é-n-i-a-l ! Enfin bref, il ne m'a pas fallu beaucoup de temps pour que les serveurs connaissent mon nom et j'avais facilement des verres gratuits, si ce n'était pas un beau québécois qui venait me l'offrir... Bref, ça a été beaucoup d'histoires superficielles, rien de super croustillant... Il n'y en a qu'un qui est sorti du lot, il s'appelait Noah, Noah Thickey.

Voilà qui devenait plus intéressant ...

- Je l'ai rencontré un soir où on se faisait un petit resto tranquillement avec mon groupe d'amis et un des gars l'avait invité. Il avait les cheveux châtains clair et des yeux bleu mais comme tu n'as jamais vu ! Ce n'était pas le bleu acier de Drago ou le bleu clair de Weasley, non, c'était des yeux d'un bleu turquoise, et quand tu le regardais, tu te croyais plonger dans la mer des Caraïbes... Je ne vais pas te mentir, je l'ai immédiatement mis sur ma liste de conquêtes et, quand il m'a proposé qu'on se retrouve dans un parc le lendemain, j'ai accepté. On s'est donc retrouvé et on a beaucoup discuté, il voulait en savoir plus sur moi mais tu me connais, je n'aime pas me confier comme ça. S'il avait l'impression de parler à un mur, il ne l'a pas montré et m'a raconté sa vie en long en large et en travers. Il avait l'avantage de me faire rire et j'étais à l'aise avec lui. Mais au fur et à mesure que j'apprenais à le connaître, quelque chose me bloquait, je n'arrivais tout simplement pas à lui parler ouvertement, je restais toujours sur la réserve. Et ce qui me fascinait chez lui, c'était qu'il n'en était jamais lassé. A tel point que ça commençait à devenir sacrément lourd...

De quoi avait-elle peur ? De s’attacher ? Ça, Héra ne pouvait que le comprendre et l'accepter. C'était un sujet qu'elles auraient à évoquer, mais plus tard.

Bien évidemment, tout ne pouvait pas se dérouler toujours à merveille... Un jour d'automne quand le temps s'était fait plus frais, nous étions sortis et je portais une robe à bretelle avec un petit gilet. Mais j'avais chaud alors sans réfléchir, j'ai enlevé ce gilet. Et même dans l'obscurité de la discothèque, une fille l'a vu et elle a crié : "regardez sur son bras gauche !" Tous les regards se sont posés sur moi et ça été la dégringolade. J'ai paniqué, je suis partie en courant, les larmes aux yeux. Il fallait que je m'éloigne le plus loin possible de cet endroit et prier pour que mes amis soient assez saouls pour ne plus se souvenir de rien le lendemain. Seulement je n'avais fait que quelques mètres quand Noah me rattrapa. Il ne manquait plus que lui... Il m'a amené je ne sais plus où, ça n'avait pas grande importance pour moi. Je voulais juste qu'il me laisse seule mais il restait. Il tentait de me réconforter, me bassinant la tête avec des "je sais que tu n'es pas comme ça", "ce n'est juste qu'une marque", "ça ne signifie rien".

Ils ne savaient pas, ils n'étaient pas capables de comprendre. Ce n'était qu'un tatouage pour eux, mais il symbolisait bien plus pour ceux qui le portaient. Que ce soit de la fierté ou de la honte qu'elle évoquait, elle n'était jamais "qu'une marque".

- Je me retenais de lui hurler dessus, de lui dire que c'était faux, ce n'était pas "juste une marque" mais au lieu de ça, je lui adressais seulement un regard noir et il continuait. Il continuait jusqu'à partir dans des théories du style "je sais qu'il y avait une raison, tu n'étais pas comme tous ces idiots qui le suivait sans conviction" ; "tu n'étais pas comme ces traîtres, ces lâches, qui se sont enfuis à la mort de leur maître". Je ne savais plus quoi penser, à l'entendre, on aurait pu penser qu'il avait été lui même un mangemort, et je l'aurais bien questionné s'il n'avait pas dit la phrase de trop : "d'après ce que j'ai compris, les Malefoy faisaient partie de ces gens là... Qu'elle bande d'incapables... Et dire qu'Il a choisi leur fils pour une de ses plus grandes missions, d'après ce que j'ai compris il était arrogant, or..." Il n'a jamais eu le temps de finir sa tirade. Ce n'était pas une claque que je lui ai mise, non non non... C'était mon poing. Et j'ai frappé si fort que j'ai bien du lui fracasser le nez. Il aurait mérité pire, bien pire que ça, mais je me suis contentée de lui hurler tout ce que j'avais retenu précédemment et je suis partie. 

Ainsi, elle était passée à côté d'une histoire qui aurait pu se révéler merveilleuse pour protéger l'honneur du fils Malefoy. Elle avait beau l'y savoir très attachée, elle trouvait cela dommage. Le fait qu'elle savait injustifié de juger quelqu'un ainsi ni changeait rien.

Il a essayé de me recontacter, il est même revenu toquer chez moi ; Je crois qu'il n'avait pas bien compris le message... J'ai du être un peu plus explicite et bizarrement après, je ne l'ai plus jamais revu... A cause de cette soirée, j'ai perdu deux ou trois amies, mais les autres sont restées. Elles m'acceptaient comme j'étais et j'ai pu continuer une vie normale, sans un stupide Noah Thickey dans les pattes ! Je me suis dit que plus jamais de la vie je ne ressortirai avec un québécois, et c'était bien mieux ainsi !

- Ne soit pas si dur avec eux, ce n'était qu'une remarque imbécile, mais il ne peut pas comprendre. Il n'a rien vu, rien vécu de tout ça et n'a utilisé que les éléments que lui offrait son regard trop extérieur. C'est plutôt mignon au final qu'il soit prêt à rabaisser n'importe qui pour toi, non ? Même si pas des plus intelligents.

Voyant que le sujet n'était pas des plus agréables pour sa compagne, elle décida d'évoquer sa propre histoire d'amour tumultueuse.

-De ce côté-ci, en ce qui me concerne, j'ai eu quelques aventures mais rien de très sérieux, sauf une. Je me suis mise avec William fin 2002, et on s'est séparés au début de l'année. C'est un né-moldu, et il est musicien. Son groupe a décollé après notre rupture d'ailleurs ... Il s'est fiancé avec une auteure de livres très moyens, et juste deux ou trois semaines après que je l'ai quitté. Je pense qu'il me trompait.

Elle soupira. Les cicatrices ne s’effaçaient pas si simplement.

- Bref, rien de trop joyeux. Mais maintenant, tout va pour le mieux."

On ne pouvait que croire qu'elle disait la vérité tant elle paraissait sûre d'elle. Mais à qui mentait-elle ?[/b]


Pansy Parkinson
Pansy Parkinson
TEN. Reporter ☨ Modératrice
TEN. Reporter ☨ Modératrice
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 245
Avatar : Scarlett Byrne
Crédit(s) : merci à Adélia Flores pour le vava
Statut HRPG : Absent
Activité RPG : Régulière
Nouveaux RPG : Acceptés
MC : Astrid Olsen
Félix Harrington
James King
Sorcier de sang-pur
Occlumens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Niveau : Intermédiaire
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Son âge : 25 ans
Origines : Anglaise
Baguette : Houx, Crin de Licorne
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 255
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Reporter
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Lien CV : • B.U.S.E
• A.S.P.I.C
• Bilingue Français / Anglais
• Petits jobs d'enquêteur au Québec
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Les cadavres de ses proches
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Histoire de la magie
Matière ⚡️ : Etude des moldus
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide



http://www.magicneverdies-rpg.com/t321-pansy-parkinson-de-retour-en-grande-bretagne http://www.magicneverdies-rpg.com/t310-flagley-le-haut-o-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/f85-maison-de-campagne-de-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/t300-pansy-parkinson
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre   Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre EmptyLun 25 Déc - 11:13

- Ne soit pas si dur avec eux, ce n'était qu'une remarque imbécile, mais il ne peut pas comprendre. Il n'a rien vu, rien vécu de tout ça et n'a utilisé que les éléments que lui offrait son regard trop extérieur. C'est plutôt mignon au final qu'il soit prêt à rabaisser n'importe qui pour toi, non ? Même si pas des plus intelligents.

- Mouais, marmonna la Serpentard.

- De ce côté-ci, reprit-elle, en ce qui me concerne, j'ai eu quelques aventures mais rien de très sérieux, sauf une. Je me suis mise avec William fin 2002, et on s'est séparés au début de l'année. C'est un né-moldu, et il est musicien. Son groupe a décollé après notre rupture d'ailleurs ... Il s'est fiancé avec une auteure de livres très moyens, et juste deux ou trois semaines après que je l'ai quitté. Je pense qu'il me trompait.


La mâchoire de Pansy se décrocha. Comment avait-il pu ! Cette vieille crapule l'aurait payé cher si elle avait été par là à l'époque ! Et il osait se fiancer si peu de temps après leur rupture ?! D'autant plus qu'elle était persuadée que cette sale chouette de nouvelle petite amie ne valait pas un seizième de sa Serdaigle !

Bref, rien de trop joyeux, soupira-t-elle. Mais maintenant, tout va pour le mieux.

Elle avait beau paraître joyeuse avec ses airs sûre d'elle, le petit nuage qui était passé dans son regard en une fraction de seconde n'avait pas échappé à la Parkinson. Elle pouvait cependant comprendre qu'elle n'ait pas tellement envie d'en parler plus pour le moment, et comme son amie avait fait de même pour Noah, elle décida de ne pas s'attarder la dessus. Lorsqu'elle se sentirait prête, elle saura que la Serpentard aura toujours deux oreilles attentives et de quoi l'épauler.
Un petit silence s'installa. Pas un silence qui mettait mal à l'aise, juste un simple silence où elles se détaillaient sans gène. Pansy le brisa la première, songeant à un élément qui l'avait troublé durant son absence :

- Je n'ai pas eu de nouvelles de mes parents depuis longtemps. Tu sais, ils m'en avaient un peu voulu après la guerre que je m'éloigne comme ça, mais je n'avais pas coupé les ponts ! Nous avions continué d'échanger des hiboux mais les leurs se sont vite faits de plus en plus rares, sous prétexte qu'ils avaient « beaucoup de travail » ces derniers temps. Je ne sais même pas s'ils sont au courant de mon retour, ils n'ont répondu à aucune de mes dix dernières lettres...

Elle soupira, fatiguée de sa propre famille, puis interrogea :

- Tu n'aurais pas des nouvelles d'eux par hasard ?


Héra Greengrass
Héra Greengrass
TEN. Journaliste ☨ Admin' / Animation
TEN. Journaliste ☨ Admin' / Animation
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 991
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Statut HRPG : Présent
Activité RPG : Ralentie
Nouveaux RPG : Limités
MC : Evan Jones - Gemma Landre
Sorcier de sang-pur
Legilimens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Occlumens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Niveau : Confirmé
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Son âge : 25 ans
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 901
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Journaliste à la Gazette
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Astronomie
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide



https://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra https://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra https://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass https://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre   Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre EmptyLun 25 Déc - 11:42

Un léger silence s'installa, laissant le temps aux deux jeunes femmes de réfléchir aux informations qu'elles venaient de s'échanger. Tant d'années plus tard elles se retrouvaient et parlaient directement de garçons comme si elles étaient encore deux adolescentes. Cette idée la fit sourire. Ensembles, elles n'avaient pas besoin de se montrer adultes ou de jouer avec les apparences.

"- Je n'ai pas eu de nouvelles de mes parents depuis longtemps, reprit Pansy. Tu sais, ils m'en avaient un peu voulu après la guerre que je m'éloigne comme ça, mais je n'avais pas coupé les ponts ! Nous avions continué d'échanger des hiboux mais les leurs se sont vite faits de plus en plus rares, sous prétexte qu'ils avaient « beaucoup de travail » ces derniers temps. Je ne sais même pas s'ils sont au courant de mon retour, ils n'ont répondu à aucune de mes dix dernières lettres...

Enfants, les fillettes avaient fréquemment été l'une chez l'autre, que ce soit avec leurs parents ou en seule en vacances. Elles connaissaient donc bien l'autre couple parental, mais cela s'était effacé après la fin de la guerre. Héra avait fui le camp des ténèbres ce qui n'en faisait pas une personnes des plus fréquentables. Ils avaient tout de même repris contact mais cela cela avait toujours été froid et s'était estompé peu à peu.

- Tu n'aurais pas des nouvelles d'eux par hasard ?

Elle secoua négativement la tête.

- Non, cela fait longtemps maintenant qu'on ne s'écrit plus. Je pense que les rancunes sont passées, tu devrais peut-être passer chez eux ? Comme ça tu verras bien comment ils t'accueillent.

Ce n'était pas forcément le meilleur moyen, mais il restait le plus efficace. La reporter serait fixée ainsi, et ses géniteurs seraient forcés de la recevoir et d'accepter de lui parler, s'ils s'y refusaient habituellement pour une raison obscure.

- Et mise à part eux, tu as prévu de voir qui ? La questionna la plus jeune, curieuse de voir au moyen de quelles marques Pansy se réencrerait en Angleterre."


Pansy Parkinson
Pansy Parkinson
TEN. Reporter ☨ Modératrice
TEN. Reporter ☨ Modératrice
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 245
Avatar : Scarlett Byrne
Crédit(s) : merci à Adélia Flores pour le vava
Statut HRPG : Absent
Activité RPG : Régulière
Nouveaux RPG : Acceptés
MC : Astrid Olsen
Félix Harrington
James King
Sorcier de sang-pur
Occlumens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Niveau : Intermédiaire
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Son âge : 25 ans
Origines : Anglaise
Baguette : Houx, Crin de Licorne
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 255
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Reporter
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Lien CV : • B.U.S.E
• A.S.P.I.C
• Bilingue Français / Anglais
• Petits jobs d'enquêteur au Québec
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Les cadavres de ses proches
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Histoire de la magie
Matière ⚡️ : Etude des moldus
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide



http://www.magicneverdies-rpg.com/t321-pansy-parkinson-de-retour-en-grande-bretagne http://www.magicneverdies-rpg.com/t310-flagley-le-haut-o-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/f85-maison-de-campagne-de-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/t300-pansy-parkinson
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre   Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre EmptyLun 25 Déc - 13:09

- Non, cela fait longtemps maintenant qu'on ne s'écrit plus. Je pense que les rancunes sont passées, tu devrais peut-être passer chez eux ? Comme ça tu verras bien comment ils t'accueillent.

La sorcière sourit. Elle avait raison. Ils n'allaient pas s'imaginer que ne plus donner de nouvelle à leur chère et unique fille allait passer comme un hibou dans la boîte !

- Oui, c'est une bonne idée. Ils vont payer de m'avoir ignoré ainsi ! Je leur raconterai tellement ma vie de fond en comble qu'ils me jetteront dehors avant que j'ai fini !

Mais la brune disait bien cela sur le ton de la rigolade. Elle avait son attitude à avoir devant ses parents. Celle de la petite sang pur droite, courtoise et effacée. Pourtant elle comptait tout de même obtenir des réponses au pourquoi ils étaient devenus si distants. Elle trouvait ça plutôt étrange.


- Et mise à part eux, tu as prévu de voir qui ?
Questionna la journaliste.

- Hé bien... Je ne sais plus trop qui est encore dans le coin, et je ne compte pas lécher les bottes de mes anciens camarades de classe, je préfère garder mon petit cercle d'amis proches. J'ai vu Drago hier soir aux Trois Balais, j'ai bien cru qu'il allait me faire une crise pour ne pas l'avoir contacté en premier, rit-elle. J'ai donc appris les quelques ragots courants sur le grand et merveilleux Trio de Poudlard et leurs petits toutous. Mais c'est tout ce que je sais... Peut-être que j'organiserai une petite sortie avec Drago et Blaise, comme au bon vieux temps.

La brune sourit à l'idée. Quoi qu'il soit arrivé au fameux trio d'or, leur trio d'argent à eux n'avait pas changé, et revoir ses deux compères ensemble lui procurerait une joie immense !

- Tiens tiens... reprit-elle en souriant de toutes ses dents. Tu n'aurais pas des petits potins pour moi toi aussi ?


Héra Greengrass
Héra Greengrass
TEN. Journaliste ☨ Admin' / Animation
TEN. Journaliste ☨ Admin' / Animation
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 991
Avatar : Adélaïde Kane
Crédit(s) : Pas trouvé oups
Statut HRPG : Présent
Activité RPG : Ralentie
Nouveaux RPG : Limités
MC : Evan Jones - Gemma Landre
Sorcier de sang-pur
Legilimens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Occlumens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Niveau : Confirmé
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Son âge : 25 ans
Baguette : Bois d'aubépine - coeur de plume d'oiseau-tonnerre
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 901
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Journaliste à la Gazette
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Astronomie
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide



https://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra https://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra https://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass https://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre   Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre EmptyLun 25 Déc - 16:31

Pansy paru ne pas vraiment savoir quoi lui répondre, mais elle finit tout de même par le faire.

"- Hé bien... Je ne sais plus trop qui est encore dans le coin, et je ne compte pas lécher les bottes de mes anciens camarades de classe, je préfère garder mon petit cercle d'amis proches. J'ai vu Drago hier soir aux Trois Balais, j'ai bien cru qu'il allait me faire une crise pour ne pas l'avoir contacté en premier. J'ai donc appris les quelques ragots courants sur le grand et merveilleux Trio de Poudlard et leurs petits toutous. Mais c'est tout ce que je sais... Peut-être que j'organiserai une petite sortie avec Drago et Blaise, comme au bon vieux temps.

Chacune avait ses amis, un cercle sur lequel s'appuyer et auquel elle ne liait pas l'autre. Cela ne la regardait pas vraiment, sauf s'il y avait des anecdotes à en retirer, alors Héra n'insista pas. Elle laissait son esprit divaguer, pensant à Marly et Jacob, les personnes desquelles elle s'était le plus rapprochée ces dernières années si on exceptait William. Ils étaient aussi différents que complémentaires, et pour cause, ils étaient jumeaux. C'était étrange qu'ils se supportent à ce point en étant contraints de rester ensembles depuis la naissance, mais elle n'allait pas s'en plaindre.

- Tiens tiens, son invitée la sortit de ses songes, Tu n'aurais pas des petits potins pour moi toi aussi ?

La brunette se mordit la lèvre tout en cherchant. Il y avait bien eu quelques scandales, scoops croustillants, mais ... Ah, si. Ça aussi.

- Je ne sais pas si tu as entendu parler de Gustav G. ? Pour résumer, il serait lié au meurtre d'une née-moldu survenue au début de l'été. Après, je dois t'avouer que je ne me suis pas plus penchée sur la question. Ça ne m'intéresse plus vraiment ce genre de choses."

On ne pouvait le soupçonner, mais elle cherchait à se protéger en évitant le moindre conflit. Ce qu'elle était devenue pendant la guerre lui faisait horreur. Elle avait tué, vu mourir, fait souffrir. Elle tentait de l'oublier en essayant de regarder ces événements comme une spectatrice. De la même manière elle avait coupé les ponts avec Luna avec qui elle était très proche avant Poudlard, ce qu'elle précisa oralement.

- Mais on s'ennuyait ici, sans toi. Tu vois bien, je n'ai pas grand chose à te raconter. Heureusement que t'es revenue !"

Elle avait hâte qu'elles recommencent à vraiment passer du temps ensembles, que ce soit au travail ou lors de sorties.


Pansy Parkinson
Pansy Parkinson
TEN. Reporter ☨ Modératrice
TEN. Reporter ☨ Modératrice
profil +
Pseudo IRL : Mystère !
Parchemins : 245
Avatar : Scarlett Byrne
Crédit(s) : merci à Adélia Flores pour le vava
Statut HRPG : Absent
Activité RPG : Régulière
Nouveaux RPG : Acceptés
MC : Astrid Olsen
Félix Harrington
James King
Sorcier de sang-pur
Occlumens (faculté apprise, fait connu du Ministère)
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Niveau : Intermédiaire
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Son âge : 25 ans
Origines : Anglaise
Baguette : Houx, Crin de Licorne
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 255
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Reporter
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Lien CV : • B.U.S.E
• A.S.P.I.C
• Bilingue Français / Anglais
• Petits jobs d'enquêteur au Québec
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Les cadavres de ses proches
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Histoire de la magie
Matière ⚡️ : Etude des moldus
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide
Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre 1567615149-du-vide



http://www.magicneverdies-rpg.com/t321-pansy-parkinson-de-retour-en-grande-bretagne http://www.magicneverdies-rpg.com/t310-flagley-le-haut-o-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/f85-maison-de-campagne-de-pansy-parkinson http://www.magicneverdies-rpg.com/t300-pansy-parkinson
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre   Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre EmptyLun 25 Déc - 18:22

- Je ne sais pas si tu as entendu parler de Gustav G. ? Pour résumer, il serait lié au meurtre d'une née-moldu survenue au début de l'été. Après, je dois t'avouer que je ne me suis pas plus penchée sur la question. Ça ne m'intéresse plus vraiment ce genre de choses."


Voilà une information qui éveilla la curiosité de la jeune femme. Si son amie était lasse de toutes ces histoires aux côtés obscurs, la Serpentard pouvait le comprendre, mais ce n'était pas son cas à elle. Si elle s'était lancée dans la carrière de reporter, ce n'était pas pour enquêter sur les petites histoires de couples entre les voisins du quartier. Voyant que la brune n'avait pas très envie de s'attarder là dessus, elle ne fit que hocher la tête à ce qu'elle disait, en pensant qu'elle partirait plus tard en quête d'informations. Elle ne comptait pas être mêlées à ce genre d'histoires, elle en avait finit avec ça, mais se renseigner ne lui causerait aucun tord.

- Mais on s'ennuyait ici, sans toi. Tu vois bien, je n'ai pas grand chose à te raconter. Heureusement que t'es revenue ! s'exclama la Serdaigle avec enthousiasme.

- Ça me fait plaisir à moi aussi d'être enfin de retour ! C'est vrai qu'à Montréal, il ne se passait pas grand chose non plus...

Inconsciemment, elle regarda l'heure et ses yeux s'écarquillèrent :

- Par la barbe de Merlin, Héra ! s'exclama la sorcière. Il est déjà si tard ! Je ne vais pas t'embêter plus longtemps, je vais filer !

Elle se leva et se dirigea vers la porte, suivie de son hôte qui la raccompagnait. Alors qu'elles allaient se dire au revoir, Pansy se retourna brusquement face à son amie, une idée venant de surgir dans sa tête, et elle s'écria :

- J'ai une idée ! Pourquoi n'irions nous pas voir mes parents ensemble ? Je suis sûre que ça leur ferait plaisir de te voir malgré tout ce qu'il s'est passé ! Et de toute façon s'ils sont en colère pour quoi que ce soit, je ferais en sorte que tout me retombe dessus. Alors qu'est-ce que t'en dis ? Allé, s'il te plait... Dis oui !

Devant son air suppliant et complètement immature, la jeune Greengrass ne put que sourire et acquiescer.

- Trop bien ! s'exclama Pansy. On se tient au courant alors !

Elle embrassa rapidement son amie sur la joue, puis, faisant virevolter sa masse capillaire brune, elle repartit, disparaissant dans l'Allée des Embrumes.



Contenu sponsorisé
profil +




Afficher les informations du joueur ↓

Message
Re: Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre   Et la Pensée fleurit - Flashback début septembre Empty



 Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Angleterre - Allée des Embrumes :: Logements :: Héra Greengrass
-


Sauter vers:  
ContexteVoir la date du jourRythme de jeuMétéo britannique