Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Coeur du Londres sorcier :: Le festin & la fête :: Bar aquatique
Partagez | 


profil +
Message
Un verre en toute innocence   Dim 8 Avr 2018 - 1:09



Un verre en toute innocence



"Il est l'heure de boire du champagne et de danser sur les tables."



Héra n'avait jamais été très ponctuelle. Il y avait toujours des imprévus pour la retarder même lorsqu'elle parvenait à être à l'heure. Cette fois-ci, ça avait été le fait qu'elle ait perdu son manteau. Elle l'avait cherché absolument partout pour finalement le retrouver dans sa salle de bain. C'était pourtant l'endroit le plus improbable de tout son studio dans lequel elle aurait pu le ranger étant donné qu'elle était tellement petite que chaque objet qu'elle y laissait s'exposait au risque de finir complètement trempé. Elle était incapable de se souvenir dans quelle situation elle pouvait bien avoir décidé de le laisser là et n'avait de toutes manières pas le temps de remettre tout son programme. Au départ, elle avait prévu d'être là-bas au maximum pour dix-neuf heure quarante et il était déjà cinquante quand elle sortit de chez elle. S'y précipitant au plus vite, elle finit par arriver au bar aquatique où elle devait retrouver Charlie.

Celui-ci était déjà attablé et elle espérait qu'il ne soit pas là depuis longtemps. Cela l'aurait mise profondément mal à l'aise. Le jeune homme était tellement adorable, une telle bienveillance émanait de lui qu'elle ne voulait pas se montrer aussi incorrecte tout en redoutant de l'avoir fait.

" - Bonsoir ! J'espère ne pas avoir été trop longue, j'étais ... Enfin je consciente d'avoir du retard. Comment vas-tu ? L'interrogea-t-elle en s'excusant, s'asseyant face à lui.

Elle ne savait pas vraiment comment entamer la conversation mais elle n'eut pas à le faire, un serveur les interrompant.

- Je peux vous servir quelque chose ?

Héra lança un regard à son accompagnateur avant de répondre.

- Je prendrais un chocolat chaud, s'il vous plaît. "

Une fois que le sorcier eut également fait son choix et que l'employé de l'établissement dans lequel ils se trouvaient s'en fut allé, elle ressentit le besoin d'expliquer ce qui l'avait poussée à prendre une telle boisson.

" - J'ai assez mal vécu le lendemain du nouvel an ... Sans compter les nouvelles qui me sont parvenues. Même si celles-ci m'ont plutôt amusées. "

Elle prononça sa dernière phrase sur le ton de la plaisanterie bien qu'elle ait dans le même temps un sourire quelque peu gêné. En effet, elle faisait référence à l'article que Rita avait écrit et dans lequel elle les évoquait. La journaliste avait sans vergogne insinué qu'il se passait "quelque chose" entre eux deux. Elle avait de toutes manières une fâcheuse tendance à tirer des conclusions très hâtives dès qu'elle voyait Héra plus de quelques secondes avec une personne du sexe opposé et partageait ses stupides hypothèses avec toute l'Angleterre. Enfin, Drago avait bien dit à la Greengrass que tout ce qu'elle pouvait faire était de négliger les rumeurs que Skeeter aimait alimenter et elle s'appliquait donc à essayer de se conformer à cette idée pour ne pas en être révoltée.



Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.


Dernière édition par Héra Greengrass le Mar 17 Avr 2018 - 23:55, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Message
Re: Un verre en toute innocence   Lun 9 Avr 2018 - 1:20





Un verre en toute innocence.

 « L'enfance a des manières de voir, de penser, de sentir qui lui sont propres ; rien n'est moins sensé que d'y vouloir substituer les nôtres. » ft Héra


Depuis son plus jeune âge, Charlie n'avait jamais été véritablement ponctuel. Il arrivait, et encore si il arrivait parce que parfois il oubliait complètement de venir, très souvent en retard : ça n'avait rien de voulu, il n'était pas le genre de personne qui aimait se faire désirer, ni de ceux qui avait la flemme de venir et partaient le plus tard possible. Non, le bouclé était seulement tête en l'air. C'était moins grave qu’auparavant, son boulot lui avait donné un peu de symétrie dans sa vie. Néanmoins, il se perdait souvent dans ses pensées, ces dernières qui étaient la plupart du temps futiles et sans intérêts particuliers. Pourtant, il flottait dans ses pensées avec joie, une pensée en donnait une autre et bientôt, un tableau s'étalait devant lui.

Seulement, cette fois-ci, c'était important. C'était pas un rencard, du moins il ne savait pas comment appeler ce rendez-vous, sûrement une rencontre entre deux amis. C'était important puisque c'était la première fois qu'il se voyaient "officiellement" et pas sous le coup du hasard dans sa boutique ou au bal. Si bien qu'une fois prêt et revêtu de vêtements pas trop agressifs à la vue, il attendait sur son canapé, prêt à partir par des moyens sorciers. Seulement, il songea pendant un instant à elle : à Héra et à cette divine soirée où il avait eut l'occasion de danser avec elle par pur hasard. Et si il n'aurait pas été cavalier avec durant une danse, aurait-il eut l'audace de lui envoyer une lettre ? Jamais.

Le sorcier sentit son regard coulisser vers sa montre à gousset et en voyant l'heure, il se sentit pâlir. Il était effectivement en retard et imaginer la belle dame en train de l'attendre dehors lui fendait le coeur. Le brun se précipita alors au dehors de sa maison, baguette en main et se retrouva bien vite devant le bar aquatique avec appréhension. Il jeta alors un coup d'oeil à l'intérieur et soupira de soulagement en voyant qu'elle n'était pas encore arrivée. Il prit alors place à une table et profita de l'instant pour remettre un peu d'ordre dans ses cheveux et dans sa tenue peu criarde. Mais il n'eut pas le temps d'attendre beaucoup plus que la silhouette de la jeune femme apparaissait déjà. Elle vient s'installer avec et heureux de la voir arriver, Charlie lui adressa un sourire.

- Bonsoir ! J'espère ne pas avoir été trop longue, j'étais ... Enfin je consciente d'avoir du retard. Comment vas-tu ?

Si elle savait ! Il ne lui en voulait pas pour son retard, il lui en était même plutôt reconnaissant : Charlie s'en voulait déjà assez d'avoir été en retard ainsi pour penser à.. elle justement ! Et puis sa prestance..ô par Merlin, il était nerveux de cette entrevue.

- Non, non ne t'inquiète pas, j'étais en retard aussi. avoua-t'il avec un sourire malicieux. Je vais bien et toi ? fit-il avec des mouvements de bras incohérents, ne savhant plus où donner véritablement de la tête.

: Sa timidité semblait faire effet et il ne savait pas trop comment faire pour rabattre vers un autre sujet : le silence lui paraissait presque gênant et avec les lèvres pincés, il est finalement soulagé de se voir sauvé par un serveur.

- Je prendrais un chocolat chaud, s'il vous plaît.

Le sorcier savait très bien que si il prenait de l'alcool, il serait moins timide et arriverait à engendrer plus de mots à la suite sans que sa nervosité s'entende dans sa voix. Seulement, il voulait faire une bonne impression et le nar était réputé pour leurs chocolats chauds divins.

- La même chose pour moi, s'il vous plaît.

Le serveur s'éloigne et une nouvelle fois, il ne sait que dire. Seulement cette-fois-ci, Héra prend la parole.

- J'ai assez mal vécu le lendemain du nouvel an ... Sans compter les nouvelles qui me sont parvenues. Même si celles-ci m'ont plutôt amusées.

Le bouclé se sentirait défaillir tandis qu'un mélange étrange de sentiments se déversent dans ses veines. Gêne et douleur. Il sent son corps se crisper et stoïque, des rougeurs naissent sur ses joues sans même qu'il s'en rende compte. Il avait lu le journal et avait fait abstraction de ces deux informations. Parce qu'il s'était senti coupable par l'acte cruel qu'il s'était passé pendant qu'il dansai avec Héra.

- Je..M..C'est..N-n..M-mais...

Ses pensées étaient si confuses qu'il avait du mal à aligner deux mots. Charlie respira alors calmement puis secoua la tête pour se redonner un peu plus de contenance.

- Je ne pensais pas que le monde sorcier allait aussi mal et que ce..Gustav était une aussi grande menace

Les aveux étaient sortis tout seuls, il faisait dès à présent assez confiance en Héra pour confier ce genre de craintes. Du bout des doigts, il s'amusait alors à tapoter la table avec un rythme particulier.

- Et pour Skeeter, je suis vraiment désolé de te mettre dans une situation si délicate. Je m'en veux, je n'aurais pas du accepter cette danse : tu dois sûrement être la risée des journalistes par ma faute..

- Adrenalean 2016 pour Epicode



Charlie blague en #FFCC66
 



« Curiosity killed the cat. »

   

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t471-charlie-ou-l-allegorie-du-bonheur-niaiseux http://magicneverdies.forumactif.com/t470-pre-au-lard-voliere-de-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/f96-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/t469-inventaire


profil +
Message
Re: Un verre en toute innocence   Lun 9 Avr 2018 - 17:28



Un verre en toute innocence



"Il est l'heure de boire du champagne et de danser sur les tables."


Il y en avait un qui ne prenait visiblement pas la situation avec tant de légèreté. Le sorcier semblait s'être complètement perdu et n'était plus en rien à l'aise. Héra remarqua qu'il commençait à rougir. Ce n'était pourtant pas uniquement de la gêne qu'il semblait ressentir, il y avait autre chose de plus dérangeant encore qui elle-même la préoccupait. C'était le genre d'humeur qui était communicative.

" - Je..M..C'est..N-n..M-mais... Furent les seuls "mots", ou l'amas de sons, qu'il parvint à prononcer.

Finalement il parut vouloir se ressaisir, parce qu'il avait (un peu) meilleure allure après secoué la tête, allant jusqu'à réussir à formuler des phrases complètes pour s'exprimer.

- Je ne pensais pas que le monde sorcier allait aussi mal et que ce..Gustav était une aussi grande menace.

La journaliste se mordit la lèvre. Ce n'était pas à ça qu'elle avait fait référence et ça lui était même sorti de l'esprit un moment. Elle l'avait probablement occulté sciemment, elle tenait à se tenir éloigné de ce genre de danger et ne surtout pas s'impliquer. Pas la même erreur, pas deux fois. Grand nombre de ceux qui s'étaient positionnés en faveur de l'ordre du phénix et battu à leur côté se positionnaient comme des héros, mais ce n'était pas son cas. Le fait qu'ils aient agis pour la " bonne cause" n'effaçait pas la douleur, la souffrance, la mort qu'ils avaient eux-mêmes causés. S'ils n'en étaient pas sortis vainqueurs on les aurait punis pour leurs crimes, mais ils apparaissaient là comme des libérateurs. Peut-être l'étaient-ils mais ce au moyen d'atrocités.

Ne sachant comme s'exprimer, elle laissa Charlie poursuivre. Celui-ci dû percevoir à son silence qu'elle ne dirait rien pour le moment parce qu'il reprit.

- Et pour Skeeter, je suis vraiment désolé de te mettre dans une situation si délicate. Je m'en veux, je n'aurais pas du accepter cette danse : tu dois sûrement être la risée des journalistes par ma faute..

La jeune femme croyait à peine en ce qu'elle entendait. C'était adorable de sa part de se préoccuper d'elle à ce point, mais il n'avait rien fait de mal et n'était pas responsable de quoi que ce soit. De toutes manières ce n'était pas honteux que de se voir prêter une relation avec lui même si elle détestait qu'on mente et extrapole de cette manières sur son cas. Elle eut un mouvement évasif de la main comme pour chasser ses excuses.

- Mais tu n'as rien à te reprocher, et personne n'est venue me demander quoi que ce soit ou m'embêter. Il n'y avait pas de raison. De toutes manières, Rita a une fâcheuse tendance à vouloir sans cesse me caser avec le premier venu.

Elle soupira en songeant au fait que cela risquait de durer encore longtemps. Adoptant un ton plus grave, elle poursuivit sur le sujet "Gustav".

- Et en ce qui concerne ce qu'il s'est passé pendant le nouvel an, tout cet aspect si sombre m'était complètement sorti de l'esprit. Je ne sais pas s'il faut s'en inquiéter. On peut penser que ce ne sont que quelques actes isolés, et même s'ils sont vraiment liés ... Enfin ce n'est encore rien de trop pesant. Le mouvement sera sûrement avorté avant de prendre trop d'importance. "

Était-elle consciente de se mentir ? Elle se fourvoyait pour se rassurer, inventant mille réalités qui préservaient la quiétude qui l'entourait.



Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Message
Re: Un verre en toute innocence   Mer 18 Avr 2018 - 19:50





Un verre en toute innocence.

 « L'enfance a des manières de voir, de penser, de sentir qui lui sont propres ; rien n'est moins sensé que d'y vouloir substituer les nôtres. » ft Héra


Le sorcier n'aurait jamais dû aborder cette conversation, et encore moins de prononcer le nom de ce nouveau "Seigneur des Ténèbres". Beaucoup tremblaient d'ailleurs à l'entente de ce simple nom, à l'entente de cette nouvelle guerre qui pouvait tout à fait apparaître à cause de ce Gustav et des sbires qui étaient ses fidèles. C'était un sujet trop sérieux, trop peu Charlie. Les joues crispées, il avait surtout songé à lui en songeant qu'il avait essayé d'oublier cette partie. Il n'avait pensé à aucun instant à l'impact de ce nom sur Héra et c'était ce qu'il redoutait le plus à présent. Soucieux, il la regardait se mordre les lèvres tout en songeant qu'il ne savait presque rien de son amie. Qu'il ne savait pas d'où elle venait, ni dans quel contexte elle avait été lors de la guerre. Avait-elle perdu des êtres chers ? Et lui.. et lui qui avait eut de la chance à avoir une famille saine et sauve tandis qu'il avait été en France durant toute la guerre.

Et merde. Dès à présent, il n'aborderait plus le sujet si ce n'était pas l'autre personne qui avait fait le premier pas. Heureusement, la conversation dérive puisque le sorcier s'empresse de changer la discussion comme pour faire abstraction de cet événement bancal et sans couleurs. Son visage se raffermit tout de même par un sourire serein tandis qu'il arrête son jeu de doigts sur la table lorsque celle-ci lui accorde un léger signe de main comme pour repousser ses excuses. Voûté vers la table, le garçon s'agite alors afin de prendre une position plus adéquate à la situation.

- Mais tu n'as rien à te reprocher, et personne n'est venue me demander quoi que ce soit ou m'embêter. Il n'y avait pas de raison. De toutes manières, Rita a une fâcheuse tendance à vouloir sans cesse me caser avec le premier venu.

Grinçant des dents, tantôt grimaçant, il ne savait pas ce qui était le plus douloureux. Le fait que cette vérité de "premier venu" lui fasse si mal parce que c'était bel et bien ce qu'il était, il avait été le cavalier chanceux prit au hasard parmi la foule. Ou bien la "tendance" de Skeeter :  est-ce que la jeune fille jouait dans plusieurs plats et qu'il était un parmi tant d'autres ? Charlie aurait pourtant juré qu'elle n'était pas ce genre de filles et il trouvait cela indélicat de lui poser sobrement la question alors qu'ils se connaissaient à peine. Il ne répond alors pas, sombrant dans un mutisme à son tour. Mais Héra reprend la main.

- Et en ce qui concerne ce qu'il s'est passé pendant le nouvel an, tout cet aspect si sombre m'était complètement sorti de l'esprit. Je ne sais pas s'il faut s'en inquiéter. On peut penser que ce ne sont que quelques actes isolés, et même s'ils sont vraiment liés ... Enfin ce n'est encore rien de trop pesant. Le mouvement sera sûrement avorté avant de prendre trop d'importance

Ses yeux s'illuminent légèrement, trouvant dans les paroles de la Greengrass un certain réconfort. Et puis, elle étudiait l'histoire et recevait de nombreuses interviews. La brune savait de quoi elle parlait et même si sa famille n'avait pas été touché particulièrement par la guerre, il ne souhaitait pas revoir un monde déchiré en plusieurs parties. Un monde où le meurtre, de n'importe quel côté, était possible.

- J'espère que ce que tu dis va se réaliser. Je n'étais pas là lors de la guerre, mais en France, mais je ne souhaite pas pour autant qu'un tel événement recommence...

Sincère, du moins personne n'aurait pu en douter avec son sourire montrant ses quenottes blanches, il pencha légèrement sa tête sur le côté. Nostalgique.

- Tu connais un peu la France ? Ma mère est française et j'ai fait mes études de commerce là-bas.  

- Adrenalean 2016 pour Epicode



Charlie blague en #FFCC66
 



« Curiosity killed the cat. »

   

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t471-charlie-ou-l-allegorie-du-bonheur-niaiseux http://magicneverdies.forumactif.com/t470-pre-au-lard-voliere-de-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/f96-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/t469-inventaire


profil +
Message
Re: Un verre en toute innocence   Mer 18 Avr 2018 - 21:09



Un verre en toute innocence



"Il est l'heure de boire du champagne et de danser sur les tables."


Ses paroles rassurantes semblèrent être efficaces. C'est du moins ce que trahit l'expression qu'arborait Charlie, ce qui eut pour effet de faire sourire la journaliste. Bien qu'elle ne le laissa pas paraître elle déchanta en l'écoutant continuer. Les quelques mots qu'il prononça ne lui évoquaient rien de bon.

" - J'espère que ce que tu dis va se réaliser. Je n'étais pas là lors de la guerre, mais en France, mais je ne souhaite pas pour autant qu'un tel événement recommence...

Ainsi donc, il avait échappé au massacre et à l'horreur. Ce n'était pas son cas à elle. Elle était sincèrement heureuse pour lui qu'il n'ait pas eut à y être confronté mais cela ne l'empêcha de se remémorer quelques souvenirs qu'elle aurait voulu oublier. Sans rien ajouter, elle se contenta donc de lui offrir un rictus assuré, comme une promesse que tout irait bien.

- Tu connais un peu la France ? Ma mère est française et j'ai fait mes études de commerce là-bas.

Elle ne le voyait pas faire des études, rester enfermé dans une salle de classe à écouter un professeur des heures durant et encore moins sur un tel sujet ! Qu'il en ai été capable l'impressionnait presque.

- Et bien c'est à dire que je n'ai que peu quitté le Royaume-Uni, et pas vraiment voyagé. Mais j'ai beaucoup entendu parler de ce pays, il m'a l'air merveilleux !

Paris, notamment, avait une jolie réputation en Angleterre. La ville du romantisme, comme l'appelaient certains, attirait Héra et elle aurait voulu pouvoir un jour s'y rendre, n'abandonnant pas son projet. Il y avait tant de lieux qu'elle voulait visiter ... La liste s'étirait un peu plus à chaque récit d'excursion qui lui parvenait. Il lui en fallait peu pour être émerveillée mais elle adorait ça.

- Alors, raconte-moi ! Comment était-ce ? "

Elle ne cherchait pas à cacher son enthousiasme. Ce qu'il pourrait lui en dire l'intéressait véritablement et il lui plaisait de savoir que certains avaient pu être heureux, passer du bon temps, alors que d'autres étaient à la guerre. Fut un temps elle l'en aurait détesté mais elle était désormais trop bienveillante. Ou elle taisait sa peine ...




Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Message
Re: Un verre en toute innocence   Lun 23 Avr 2018 - 0:35





Un verre en toute innocence.

 « L'enfance a des manières de voir, de penser, de sentir qui lui sont propres ; rien n'est moins sensé que d'y vouloir substituer les nôtres. » ft Héra


Le sorcier n'avait pas réellement un don pour l'élocution, lui qui balbutiait la plupart du temps, comme l'avait montré les minutes précédentes. Seulement, il avait réussi à rassurer la brune et son rictus en disait long. Le vendeur avait aussi réussi à changer la conversation vers quelque chose de plus joyeux et il bomba le torse de fierté : la jeune femme semblait avoir repris des couleurs et semblait enthousiaste face à la conversation proposée. Ceci était pour lui une grande avancée contre sa timidité, lui qui avait du mal à répondre aux critères demandés par la société.

- Et bien c'est à dire que je n'ai que peu quitté le Royaume-Uni, et pas vraiment voyagé. Mais j'ai beaucoup entendu parler de ce pays, il m'a l'air merveilleux !

Pour une journaliste portée sur l'histoire, cela étonnait beaucoup Charlie qu'elle n'ait pas voyagé plus que ça : l'Angleterre avait toujours été étroitement lié avec la France du côté des moldus, chacun voyant en l'autre un ennemi adéquat. La France avait eut un impact minime sur le Royaume-Uni, important des mets délicieux tel que les croissants ou la crème brûlée. Mets qui étaient d'ailleurs bien meilleurs en France et les yeux lumineux, Charlie se retient de baver en songeant à la crème à l'intérieur de sa bouche.

- Alors, raconte-moi ! Comment était-ce ?

La France était un lieu passionant pour le bouclé. Il avait fréquemment passer ses vacances là-bas et était toujours resté dans les environs. Mais il rêvait un jour de pouvoir visiter le pays entier, ce qu'il en avait vu et les échanges qu'il avait fait lui avait donné un ne très bonne vision du lieu et son manque de vocabulaire avait imposer une écoute ultime.

- Ma famille et moi allons fréquemment dans le Var, c'est un lieu magnifique, sincèrement. Tous les environs de la Méditerranée sont magnifiques de toute façon et si tu sais où allez en France, on est jamais déçu du voyage.

Nnostalgique, il sentit sa fosette se creuser sur une de ses joues tandis qu'il se souvenait des chamailleries avec ses trois frères et soeurs. Ils avaient de la famille dans le Var et la France avait été le seul voyage du vendeur si on oubliait l'Écosse.

- J'ai eut des cours à Nantes, c'est à l'opposée du Var. J'avais un bon français autrefois, mais je n'ai pas parlé depuis longtemps, j'ai sûrement dû le perdre.



La langue française était très difficile à apprendre pour des anglais où les terminaisons étaient intenables et les accords agaçants. Si bien que les quatre petits Walsh avait été initié très jeune au français pour s'habituer. C'était Charlie qui en était le plus intéressé et c'était le seul à avoir fait une école lointaine parce qu'il tombait avant la guerre. La mère poule n'avait envoyé personne d'autre.

- Je pourrais te faire visiter si tu veux ! fit-il, riant légèrement.


- Adrenalean 2016 pour Epicode



Charlie blague en #FFCC66
 



« Curiosity killed the cat. »

   

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t471-charlie-ou-l-allegorie-du-bonheur-niaiseux http://magicneverdies.forumactif.com/t470-pre-au-lard-voliere-de-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/f96-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/t469-inventaire


profil +
Message
Re: Un verre en toute innocence   Mar 24 Avr 2018 - 23:34



Un verre en toute innocence



"Il est l'heure de boire du champagne et de danser sur les tables."


Le jeune homme s’exécuta et on ressentait toute la passion qui l'animait à travers ses mots. Il ne pouvait que captiver son maigre auditoire, qui bien que n'étant composé que d'une personne, accaparait toute son attention.

" - Ma famille et moi allons fréquemment dans le Var, c'est un lieu magnifique, sincèrement. Tous les environs de la Méditerranée sont magnifiques de toute façon et si tu sais où allez en France, on est jamais déçu du voyage. 

Il n'avait donc pas fait que le visiter, il s'y rendait souvent. C'était une véritable chance dont il devait à tout prix profiter. Ça avait beau rendre le voyage moins exceptionnel, Héra ne doutait pas qu'il en reste pour autant intéressant. La France avait l'air d'être un pays aux multiples facettes.

- On m'a déjà un peu parlé de Paris mais j'avoue que je ne sais rien du reste.

Toutes les autres villes qui l'emplissaient lui étaient inconnues et elle ne s'était jamais vraiment penchée sur la question. Ce n'était pas un sujet qui l'avait interpellé mais elle réalisait en discutant avec Charlie qu'elle avait peut-être eu tord. Elle pouvait toujours y remédier en l'étudiant un peu plus précisément.

- J'ai eut des cours à Nantes, c'est à l'opposée du Var.

Elle ne situait ni Nantes, ni le Var mais gardait ces deux noms à l'esprit.

- J'avais un bon français autrefois, mais je n'ai pas parlé depuis longtemps, j'ai sûrement dû le perdre. 

On lui avait toujours dit que le français était une des langues les plus compliquées à apprendre mais également l'une des plus complètes. Toutes ses nuances permettaient de s'exprimer avec plus d'exactitude qu'aucune autre.

- En t'écoutant, on a juste envie de faire ses valises et embarquer au plus vite, lui confia-t-elle avec un sourire amusé.

- Je pourrais te faire visiter si tu veux !

- On part quand tu veux ! Plaisanta-t-elle en s'esclaffant.

Elle n'était en réalité pas si libre qu'elle le laissait présumer, tenue par son travail dans lequel elle s'appliquait mais aussi ses finances qui ne lui permettaient pas de s'échapper de la sorte. Au mois de décembre elle avait dépensé toutes ses économies pour partir en Islande avec sa cousine. Ça avait été génial et elle ne regrettait pas mais avait assez peu de ressources, tout ce qui lui restait étant consacré à – elle l'espérait – son déménagement prochain. Les prochaines vacances qu'elle pourrait s'offrir ne lui viendraient pas avant longtemps … C'est alors qu'il lui revint le fait qu'elle partait prochainement, et aux frais du Ministère. Elle ne put retenir une exclamation.

- Mais d'ailleurs ! Est-ce que tu viens sur l'île ? "

Du peu qu'elle connaissait Charlie, il profiterait sûrement de cette opportunité. Si c'était le cas il fallait absolument qu'elle le sache histoire qu'ils puissent s'y croiser.




Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Message
Re: Un verre en toute innocence   Ven 27 Avr 2018 - 18:36





Un verre en toute innocence.

 « L'enfance a des manières de voir, de penser, de sentir qui lui sont propres ; rien n'est moins sensé que d'y vouloir substituer les nôtres. » ft Héra


Le plus vieux comprenait engin les caractéristiques demandées dans métier, surtout dans le secteur particulier qu'était le journalisme. À chaque fi pis qu'il en croisait une, il se sentait leger avec elles : que ce soit Eden ou Héra, toutes les deux écoutaient attentivement le bouclé. Ce dernier se sentit sourire de nouveau, remerciant du regard la jeune femme de sa sincérité.

- On m'a déjà un peu parlé de Paris mais j'avoue que je ne sais rien du reste.

Paris. Ce lieu était une merveille pour les yeux et pour les souvenirs. La capitale de la France avait ce côté magique qui arrivait à en embarquer plus d'un. Charlie n'y était allé qu'une fois, lorsqu'il était étudiant, il était allé voir la célèbre ville et son monument qu'une seule fois avec des amis pendant un week-end. Il n'avait jamais regretté d'y être allé malgré les prix exorbitants. Aujourd'hui, il rêvait encore d'y aller,  sauf qu'il n'avait pas assez d'argent pour se le permettre. Il comptait conserver l'argent sur son compte pour déménager afin de se débarrasser de ce taudis qu'était son lieu d'habitat.  

- En t'écoutant, on a juste envie de faire ses valises et embarquer au plus vite.

Le garçon comprenait tout à fait ce qu'elle voulait dire. Parler de la France, un pays qu'il affectionnait tant, lui donnait envie d'y retourner à lui aussi. Rêveur, les yeux dans la vague, de nombreux souvenirs de ce pays surgissait devant lui et un sourire nostalgique s'était installé sur son visage. S'appuyant sur son poing, gardant le plus en mémoire possible ses souvenirs d'enfance dans le Var.

- On part quand tu veux !  

Charlie accompagna son rire à la petite plaisanterie de son amie. Si il n'avait pas un minimum d'esprit, il serait déjà en train de préparer ses bagages pour rejoindre le Var à cause des souvenirs remontés dans cette conversation.


- Mais d'ailleurs ! Est-ce que tu viens sur l'île ?


Ppour réponse, le bouclé et haussa les épaules. En effet, il n'avait pas encore décidé si il allait aux vacances proposées par le Ministère.

- Je pensais y aller, mais il faut d'abord que je demande à mon supérieur..

Ddemander à son patron était le premier acte qu'il ferait en rentrant bien qu'il songeait qu'une perte d'argent ne serait pas bénéfique pour sa situation.

- J'imagine que tu y vas, si tu m'en parles ? C'est étonnant que le Ministère organise un voyage pareil, c'est du jamais vu !

- Adrenalean 2016 pour Epicode



Charlie blague en #FFCC66
 



« Curiosity killed the cat. »

   

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t471-charlie-ou-l-allegorie-du-bonheur-niaiseux http://magicneverdies.forumactif.com/t470-pre-au-lard-voliere-de-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/f96-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/t469-inventaire


profil +
Message
Re: Un verre en toute innocence   Dim 29 Avr 2018 - 2:48



Un verre en toute innocence



"Il est l'heure de boire du champagne et de danser sur les tables."


Charlie ne semblait pas particulièrement emballé et lui fit part de son manque d’entrain par un haussement d'épaules. Que cette idée qui pouvait pourtant paraître si réjouissante l'intéresse si peu était étonnant. Lui aussi aurait dû la trouver attrayante.

" - Je pensais y aller, mais il faut d'abord que je demande à mon supérieur.. 

Ainsi, il était prit par son emploi. Il ne fallait pas qu'il abandonne pour si peu. Désireuse de lui communiquer son enthousiasme, Héra affichait un sourire resplendissant.

- Il n'aura aucune raison de refuser. Vous ne risquez pas d'avoir beaucoup de clients, il seront tous en vacances ! Ce n'est même pas impossible que vous fermiez boutiques pour ces quelques jours.

Ce serait dommage qu'il ne profite pas d'une telle opportunité et son argumentaire tenait la route. Si son patron désirait rester ouvert, il s'exposait à une potentielle perte plus que tout autre chose. Les sorciers qui n'exploiteraient pas de cette opportunité étaient bien peu nombreux ...

- J'imagine que tu y vas, si tu m'en parles ? La questionna le jeune homme auquel elle répondit d'un simple hochement de tête. C'est étonnant que le Ministère organise un voyage pareil, c'est du jamais vu ! 

La journaliste ne put même pas évaluer ce qu'il venait de dire étant donné qu'ils furent interrompus par le serveur qui leur amenait leurs boissons. Celle qui était allé jusqu'à oublier qu'ils avaient commandé les accueillies avec joie sans oublier de remercier l'employé. Quand celui-ci s'en fut allé, elle reprit la parole. Désireuse de changer de conversation avant que celle-ci ne s'épuise elle continua sur un sujet qu'ils n'avaient qu'évoqué.

- Tu sais, je ne t'imagines absolument pas étudier au-delà de Poudlard. Sur quoi est-ce que ça portait ? "

Elle ne voyait pas de quoi il aurait pu avoir besoin pour venir travailler à la célèbre confiserie et ne pouvait que l'imaginer. Finalement, cela la rendait curieuse.




Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Message
Re: Un verre en toute innocence   Lun 30 Avr 2018 - 18:48





Un verre en toute innocence.

 « L'enfance a des manières de voir, de penser, de sentir qui lui sont propres ; rien n'est moins sensé que d'y vouloir substituer les nôtres. » ft Héra


La journaliste était si enthousiaste qu'à la vue de ce sourire rosé, le garçon était à son tour emplit de cette ivresse exquise qu'était la joie. Tout souriant à son tour, il comptait alors réfléchir plus sérieusement à ce séjour plutôt tentant si ce voyage acceuillait aussi la présence de la Greengrass. Charlie était de toute façon très impliqué dans son job, il n'était pas rare de le voir faire quelques heures en plus ou de le retrouver dans le Londres moldu pour allé chercher les meilleurs ingrédients. Insister auprès de son patron pouvait s'avérer facile si il insistait suffisamment.

- Il n'aura aucune raison de refuser. Vous ne risquez pas d'avoir beaucoup de clients, il seront tous en vacances ! Ce n'est même pas impossible que vous fermiez boutiques pour ces quelques jours.

Pensif, Charlie n'avait pas pensé à ce côté de l'iceberg qu'était l'invitation du Ministère. Beaucoup de monde partirait ce jour-là car peu de monde allait refuser des vacances gratuites et sans risques. Il était d'ailleurs probable que son supérieur soit de la partie et maintenant que le bouclé voyait ceci d'une autre manière, il avait grandement envie de rejoindre cette fameuse île où la plage et le soleil n'attendait que lui.

La brune n'a néanmoins pas le temps de répondre à la question sur sa présence aux vacances. En effet, un serveur dépose devant les deux bavards les boissons commandés et disparaît quelques secondes plus tard. Les deux compères semblent avoir oublié la dernière question et Charli était très incertain sur la venue de Héra au voyage mais il comptait bien y aller pour s'amuser si son job lui permettait.
- Tu sais, je ne t'imagines absolument pas étudier au-delà de Poudlard. Sur quoi est-ce que ça portait ?  

Le concerné rit à cette intervention de la part de la sorcière tandis qu'il hoche la tête. Lui même ne s'était pas cru capable d'une telle chose. Il était certes intelligent, mais peu travailleur. Ses deux années n'avaient pas pour autant été dures, c'était plutôt des rencontres consécutives.

- Ma mère est une moldue et elle voulait que je fasse des études supérieures après Poudlard. J'ai accepté bien évidement et j'ai réussi à trouver une école de commerce spécialisée dans le management en France. J'étais pas le meilleur travailleur mais ça m'a appris énormément de choses. C'est pour ça que je rêve de reprendre Honeydukes ensuite.



Il haussa les épaules, sourire nostalgique, tandis qu'il prit le contenant dans sa main afin d'y boire un peu du liquide demandée. Le chocolat était exquis et c'était pour lui une adresse à garder, fan de chocolats chauds qu'il était.

- Et toi ? Comment es-tu tombé dans le journalisme ?


- Adrenalean 2016 pour Epicode



Charlie blague en #FFCC66
 



« Curiosity killed the cat. »

   

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t471-charlie-ou-l-allegorie-du-bonheur-niaiseux http://magicneverdies.forumactif.com/t470-pre-au-lard-voliere-de-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/f96-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/t469-inventaire


profil +
Message
Re: Un verre en toute innocence   Mar 8 Mai 2018 - 4:04



Un verre en toute innocence



"Il est l'heure de boire du champagne et de danser sur les tables."


Charlie laissa échapper un rire, montrant ainsi qu'il n'avait en aucun cas mal perçut ses propos qui auraient éventuellement pu êtres vexants. Il ne semblait pas être de ceux qui se formalisaient pour si peu et c'était agréable. En effet, elle connaissait grand nombre de personnes qui auraient décrété qu'il s'agissait là de moquerie et se seraient renfermés automatiquement. Que ce ne soit pas son cas était une bonne chose.

" - Ma mère est une moldue et elle voulait que je fasse des études supérieures après Poudlard. J'ai accepté bien évidement et j'ai réussi à trouver une école de commerce spécialisée dans le management en France. J'étais pas le meilleur travailleur mais ça m'a appris énormément de choses. C'est pour ça que je rêve de reprendre Honeydukes ensuite.

La sorcière hocha vaguement la tête. Elle n'avait pas imaginé qu'il ait tant d'ambitions, songeant à tort qu'il se contentait d'une vie simple sans aspirer à plus. Lors de chacune de leurs discussions elle en apprenait de plus en plus sur lui et elle appréciait de faire ainsi sa connaissance. Elle allait le questionner pour approfondir mais il la devança en l’interrogeant sur sa propre profession.

- Et toi ? Comment es-tu tombé dans le journalisme ?

Elle se tendit presque imperceptiblement. Pour lui expliquer le cheminement qui l'avait menée là, elle aurait dû lui raconter une trop vaste partie de sa vie et ne voulait ni l'exposer, ni revenir sur son passé. C'était un sujet qu'elle considérait inconsciemment comme tabou et qu'elle détestait évoquer. Pour dire vrai elle fuyait au mieux toute conversation qui pourrait dévier sur celui-ci et elle pressentait que ce serait le cas ici. C'était inconscient mais suffisamment important pour qu'elle réagisse.

- Un peu par hasard, à vrai dire. Une offre d'emploi, il me fallait un travail et je n'ai pas réfléchit plus longtemps.

Ayant à peine finit sa phrase, elle se leva tout en observant une horloge suspendue qui se trouvait non-loin d'eux.

- Il commence à être tard, s'excusa-t-elle, il va falloir que je rentre. C'était sympa, j'espère qu'on aura l'occasion de se croiser à nouveau bientôt. "

Laissant sur la table ce à quoi lui revenait la boisson à laquelle elle avait à peine touché, elle s’évanouit hors de l'établissement pour rejoindre son studio dans lequel elle serait seule avec sa quiétude.

HRPG:
 




Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La salle du trône et le château
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» Verre canette coca cola
» Un verre ça va , 3 verres bonjour les dégats ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Coeur du Londres sorcier :: Le festin & la fête :: Bar aquatique
-


Sauter vers:  
IRP - 2ème partie d' Avril 2006

Plan des quartiers