Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Coeur du Londres sorcier :: Le festin & la fête :: Bar aquatique
Partagez | 


profil +
Message
Un ou deux verres de trop   Ven 28 Sep - 22:05






  • Adélia Flores



  • Une belle
    bourse généreuse


Un verre ou deux de trop




  • Les rapports à l'argent était toujours très controversés. Le grand dicton l'argent ne faisait pas le bonheur revenait sur les lèvres de tout un chacun. Les gens préféraient penser à leurs proches, à tous ces petits moments qui faisaient le vrai bonheur.

    Adélia n'avait jamais dit qu'ils se trompaient. Au contraire, elle chérissait tout autant que d'autres les précieux moments où elle se sentait entièrement joyeuse et satisfaite de sa vie. Avec le maigre salaire qu'elle gagnait, il fallait bien trouver réconfort quelque part. Mais, il n'y avait pas à dire, si l'argent ne faisait pas le bonheur, il y aidait grandement.

    Il n'y avait qu'à penser aux nombreuses choses que l'on pouvait faire. Avec un peu d'argent, elle se permettrait de boire bien plus de verres, de reprendre ses voyages, de monter une association contre la maltraitance animale, de vivre plus confortablement, d'offrir des présents à ses amis plutôt que de cuisiner un plat pour leur anniversaire... La liste des possibilités ne serait certainement jamais exhaustive, l'argent offrait de nombreuses opportunités bien commodes.

    Comme celle d'offrir des verres et des verres d'alcool à une parfaite inconnue, aussi jolie et charmante soit-elle.

    C'était pourtant bien ce qui arrivait présentement à Adélia. Accoudée au comptoir, le regard plongé dans son verre vide, elle s'était faite accostée par un homme qui sentait les Gallions à une centaine de kilomètres à la ronde. Et elle était bien la dernière à s'en plaindre. Elle profitait plutôt de l'occasion de se trouver un camarade de beuverie qui puisse se permettre un peu plus qu'elle. Il suffisait de trouver la bonne technique pour ne pas qu'il la lâche.

    Adélia se savait jolie et tout un tas d'adjectifs sympathiques envers sa personne physique - certains diraient que son caractère n'était pas à la hauteur, elle se contentait d'ignorer les rageux. Mais des centaines de filles pouvaient être attirantes. C'était la dure loi de la vie, on ne pouvait jamais être L'Unique. Il y aurait toujours quelqu'un d'autre, quelque part, de plus quelque chose que vous. Aussi inconsciente soit-elle, Adélia avait tôt fait de l'apprendre. Parfois, il fallait croire qu'elle savait se montrer futée.

    Pourtant, malgré les aiguilles qui tournaient inlassablement à l'intérieur du cadran de sa montre, son fournisseur d'alcool de la soirée ne semblait pas vouloir la lâcher. Au plus grand bonheur d'Adélia, qui n'avait aucune envie que sa chance tourne. Venue ici après un rendez-vous donné avec un ami, elle s'était fait poser un lapin peu subtil. Mais peut-être était-ce pour le mieux, en fin de compte.

    Son bel inconnu ne lésinait pas sur les verres servies à chaque fois que les leurs se désemplissaient. Le barmaid aurait sûrement pu faire sa soirée entière avec et s'en sortir avec une recette honorable. Ce dernier comme Adélia profitaient de la situation au maximum.

    Habitude tout de même étrange de servir des verres à une inconnue. Peut-être cet homme n'allait-il pas très bien, voulait noyer sa peine dans l'alcool, mais pas seul. Ou alors, il était un peu dérangé. Adélia ne s'étonnait plus vraiment de l'état mental des gens qu'elle rencontrait. Travailler au Chaudron Baveur accoutumait à de nombreuses bizarreries.

    Mais peut-être faisait-elle partie de ces bizarreries.

    - Par l’œil du Mapinguari ! Regarde ! Ce serait pas Atticus Keer là-bas ? s'exclama Adélia en se levant de son tabouret, surexcitée.

    - Quoi ? Où ça ?

    - Mais non, pas là ! Tourne la tête, là, voilà, vers la gauche. Non ! Juste sur la scène, enfin ! Le DJ ! Il lui ressemble vachement quand même ! Les cheveux et... bah il fait de la musique là, quoi !

    - Atticus Keer, c'est un guitariste. Pas un DJ.

    - Et alors ?

    Son compagnon de beuverie sembla préférer le silence et une nouvelle gorgée d'alcool plutôt que de répondre à sa question. Peu de personne répondait à ses questions. Surtout lorsqu'elle commençait à avoir beaucoup d'alcool dans le sang. Malheureusement, le lendemain, elle n'oubliait pas. Et se souvenait de tous ces vents immémoriaux qu'elle avait pu se prendre la veille. Triste vie.

    - J'suis sûre que c'est lui ! s'obstina Adélia en fixant le DJ à l'autre bout de la salle.

    Une nouvelle tornade souffla près de ses oreilles, ce qui l'incita à noyer sa peine dans l'alcool. Si même ses camarades d'un soir en venaient à ne plus la supporter... Elle était peut-être bien une cause perdue. Mais ce n'était pas ce genre de considérations qui allaient lui faire peur, bien au contraire. L'air déterminé, elle attrapa son verre et en descendit le reste cul-sec.

    - Allé viens, on va vérifier ça de plus près ! Si jamais j'ai raison, tu me dois un verre, et si tu as tort, tu me paies deux verres.

    Son généreux inconnu n'eut pas le temps de protester qu'elle avait déjà harponné son bras et l'avait entraîné avec elle sur la piste de danse. En temps normal, il n'était pas chose aisée de se frayer un chemin sur le dancefloor, mais, en traînant un poids mort derrière soi, la tâche devenait d'autant plus ardu. Mais ce n'était toujours pas une raison pour qu'Adélia se décourage.

    Ils finirent tout de même par atteindre l'autre coté de la masse de corps suants et, le sourire aux lèvres, Adélia se hissa sur l'estrade où le DJ inconscient continuait de s'affairer pour proposer une musique de bonne qualité aux clients du bar.

    - Monsieur Keer ! s'écria Adélia. Atticus - j'peux vous appeler Atticus ? - vous pourriez dire à mon ami ici présent que vous êtes bien...

    Adélia n'eut jamais le loisir de finir sa demande puisque l'alcool et la hauteur ne faisaient pas bon ménage. La brésilienne trébucha sur un élément non identifié de la plateforme du DJ et se retrouva sur le dos, les quatre fers en l'air. Tandis qu'un grand silence se faisaient dans le bar.

    - Oups, murmura Adélia avant qu'un gloussement ne la prenne.

    En plus de déranger le DJ - ce qui était formellement interdit, mais indiqué nul part, lui expliqua plus ou moins gentiment le videur qui les raccompagna à la sortie - elle avait perturbé l'assemblage magique qui permettait la diffusion du son et... coupé la musique pendant quelques minutes, au grand damne des danseurs et autres occupants des lieux.

    Une fois mis à la porte, dans le vent frais du mois d'avril, dans ce Londres bien trop frisquet en soirée, Adélia ne pu s'empêcher de regretter la chaleur de l'intérieur du bar.

    - J'suis vraiment désolée, c'est vraiment pas ma faute, c'est toi, là, tu m'as servi plein de verres et moi... bah je tiens super bien l'alcool, mais j'ai une limite comme tout le monde et...

    Un rire interrompit les paroles peu cohérentes d'Adélia. Viré en même temps du bar qu'elle, son généreux inconnu tremblait dans l'air frais d'avril, visiblement amusé par la situation. La brésilienne ne pu empêcher un sourire de venir flotter sur ses lèvres à elle aussi. Au moins, il s'étaient bien amusés et elle avait dérider son pourvoyeur en alcool.

    Ce n'était pas la fin du monde de se faire virer d'un bar à cause d'un ou deux verres de trop.



D.M.



ADELIA
FLORES

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://magicneverdies.forumactif.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://magicneverdies.forumactif.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://magicneverdies.forumactif.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://magicneverdies.forumactif.com/t626-inventaire#3156


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un lourd dingue... Deux Lourds dingues... Trop de lourds dingues... [PV: Zack McGowen]
» Deux verres autour de grands projets.
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Trop de fierté, tue la fierté !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Coeur du Londres sorcier :: Le festin & la fête :: Bar aquatique
-


Sauter vers:  
IRP - 1ère partie de Mai 2006

Plan des quartiers