Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Autres quartiers & logements :: Angleterre
Partagez | 


profil +
Message
Rencontre à double face   Sam 8 Sep - 14:44






Rencontre à double face
Avec Samuel Wit

Marcher. Encore et toujours. C'était tout ce que faisait Astrid depuis des heures. Elle en avait même vu le soleil se lever au travers des yeux dorés de son animagus. Sa colocataire était partie, elle était retournée en France et la petite Norvégienne se sentait plus seule que jamais. Depuis son départ, elle ne se sentait plus autant en sécurité qu'avant et ses continuels cauchemars n'avaient cessé de se multiplier. La blonde n'avait pas trouvé le temps de se rendre chez un alchimiste, mais elle le ferait sans attendre.
L'incident qu'elle avait eu la dernière fois, lorsqu'un loup garou l'avait attaquée, ne l'avait pourtant pas dissuadée de continuer ses transformations. Le risque qu'elle retombe sur cette créature était bien trop faible, alors elle avait continué, jusqu'à ce que c'en devienne une habitude. Ainsi, tous les matins, elle était là, à l'aubre, dans cette campagne retirée d'Angleterre où elle aimait transplaner.
Il n'y avait personne autour d'elle. Les chants des oiseaux et des insectes couvraient tous les sons urbains qui pouvaient être émis au loin. Astrid trouvait ça apaisant. Elle était bien ici, sur cette colline qui surplombait l'Angleterre, elle s'y sentait puissante et sereine, comme si l'altitude empêchait ses cauchemars de l'atteindre.
Soudain, un craquement, sur sa gauche. Par réflexe, ses yeux dorés s'encrèrent en une fraction de seconde sur la chose qui était originaire du bruit. Une tourterelle. Rien de bien effrayant. La louve souffla bruyamment mais se stoppa d'un coup, soucieuse de ne pas effrayer l'animal. Pourtant, l'oiseau ne bougeait pas et ne semblait pas le moins du monde s'en faire de la présence d'un loup blanc à quelques mètres de lui. Etrange. La brise qui soufflait dans sa direction lui porta une étrange odeur. Cet oiseau avait quelque chose de, différent, mais elle ne saurait dire quoi. Alors, elle obta pour ne pas le quitter des yeux et l'observa longtemps s'en broncher. Peut-être finirait-il par avoir une quelconque réaction.

Par Héra Greengrass





Happiness can be found even in the darkest times if one only remembers to turn on the light.

   (c) crackle bones

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t457-voliere-d-astrid-olsen-chemin-de-traverse http://magicneverdies.forumactif.com/f306-lysandre-armand-astrid-olsen http://[url=http://magicneverdies.forumactif.com/t440-astrid-olsen-la-candide-norvegienne][/url] http://magicneverdies.forumactif.com/t456-inventaire-d-astrid


profil +
Message
Re: Rencontre à double face   Dim 9 Sep - 19:34


Rencontre à double-faceavec la fille-louve
Vous pouvez pas savoir à quel point j'ai été heureux quand j'ai découvert quelle forme prendrait mon Animagus. Je pensais que ça serait un rhinocéros, comme mon Patronus, alors imaginez la surprise. Et une sacrée bonne surprise. Voler, quoi. Sans balai, ni rien. Juste déployer ses ailes. Un rêve. Bon d'accord, comme menace on peut imaginer mieux qu'une petite tourterelle. Mais au moins, la taille de ma forme animale me permet de passer inaperçu la plupart du temps. Oh, et est-ce que je vous ai déjà dit que je peux voler? Ça fait bien cinq ou six ans, et je m'en remets toujours pas.

Depuis plusieurs mois déjà, je rêve de laisser l'Allée des Embrumes, Londres et tout le reste pour aller voler en pleine nature. J'ai fait quelques tentatives cet hiver mais j'ai vite renoncé. Le froid, la pluie, la neige - non mais, la neige... - autant de facteurs que je trouvais pas très propice à l'envolée d'un oiseau. Surtout pour une espèce dont l'habitat naturel recouvre exclusivement le sud de l'Afrique. Mais ces derniers jours, le temps est plus clément, presque agréable, et aujourd'hui, j'ai sauté sur l'occasion.

Même si je l'admettrai jamais à voix haute, je dois bien le reconnaître, la campagne anglaise est belle. Tout ce vert tendre, j'y aurais jamais vraiment cru avant de le voir en vrai. C'est l'aube; tout s'éveille, et je volette de droite à gauche pour ne pas en perdre une miette. Dans un bruissement d'aile, je me pose enfin sur la branche d'un chêne. Je suis un peu rouillé. Ça fait un bail que je n'ai pas volé si longtemps. Pas grave, je me sens bien, je me surprends même à gazouiller de concert avec les autres oiseaux. Mais soudain, voilà que je suis le seul à pépier. La chorale des petits volatiles s'est brusquement interrompue, et un instinct qui n'est pas vraiment le mien m'intime de prendre mes ailes à mon cou. Surpris, je cherche à comprendre quelle est la cause de ce changement subit que je ressens jusqu'au bout de mes plumes. Et là je le vois.

Un loup. Un loup blanc. Qui s'est avancé près de l'arbre où je me tiens avec la discrétion qui caractérise ces prédateurs. Ses yeux mordorés sont fixés sur moi. Je ne me sens pas en danger, jamais il ne pourra sauter jusqu'à cette hauteur, et je pourrai m'envoler sans problème de toutes façons. Alors je reste, et à mon tour, je le regarde. C'est bizarre. Déjà de voir un loup blanc dans cette forêt de Grande-Bretagne. Et puis le fait qu'il n'a pas l'air de se comporter comme un chasseur. Peut-être qu'il s'est échappé d'un zoo? Je suis tellement fasciné par cette "rencontre" que mon sens de la prudence s'évanouit. Je veux m'approcher.

Je m'envole de la branche pour me poser à quelques mètres, dans l'herbe, prêt à prendre la poudre d'escampette au moindre mouvement du loup. Et je reprends ma forme humaine. Je me redresse en douceur, soucieux de ne pas paraître agressif.

- Eh ben, qu'est-ce que tu fais là toi?
©️ 2981 12289 0

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t809-sam-wit http://magicneverdies.forumactif.com/t813-allee-des-embrumes-samuel-wit#4378 http://magicneverdies.forumactif.com/f365-samuel-wit http://magicneverdies.forumactif.com/t800-samuel-wit http://magicneverdies.forumactif.com/t803-inventaire#4317


profil +
Message
Re: Rencontre à double face   Mer 12 Sep - 23:46






Rencontre à double face
Avec Samuel Wit

Astrid observait toujours la tourterelle qui s'était enfin mise en mouvement. L'oiseau avait repéré la grande louve, mais ne semblait pas effrayé. Au contraire, elle s'approchait du prédateur avec curiosité. Astrid n'avait qu'à faire un bon et elle la dévorait toute crue. Mais à quoi bon ? C'était bien loin du genre de la sorcière de se mettre à chasser de pauvres animaux sauvages, alors qu'elle pourrait très bien s'alimenter différemment sous sa forme humaine. Ça ne lui était arrivé qu'à de très rares occasions, lorsqu'elle restait plusieurs jours dans la peau de son animagus en Norvège, pour éviter d'avoir à faire aux individus peu avenants qui occupaient sa maison ou son école. De ce temps là, il était déjà arrivé que son instinct de prédateur prenne le dessus, mais la plus part du temps, elle gardait toujours le contrôle.
C'était tout de même étrange, que cet oiseau sans défense s'obstine à s'approcher. Depuis quand les tourterelles kamikazes peuplaient l'Angleterre ? Cette question aurait pu turlupiner longtemps la fille Olsen si la tourterelle ne s'était pas soudainement transformée en un jeune homme brun aux cheveux frisés qui se redressait lentement face à elle. Sa première réaction fut d'avoir un mouvement de recul. Elle était loin de s'attendre à ce que la créature si inoffensive qu'elle le paraissait quelques secondes plus tôt était en réalité un autre animagus.

- Eh ben, qu'est-ce que tu fais là toi?  Demanda alors le garçon.

Finalement, lui non plus ne semblait pas se douter un instant qu'elle pourrait être comme lui. D'un certain côté, la situation était assez gênante, mais d'un autre, ça amusait beaucoup la sorcière qui décida à son tour de reprendre forme humaine.

- Je pourrrrais te rrretourrner la question, répondit-elle, un grand sourire aux lèvres.

Se retrouver dans ce genre de situation était tellement improbable qu'elle finit par éclater de son doux petit rire cristallin. C'était la première fois qu'elle rencontrait un autre animagus, et en plus de ça, jamais elle ne se serait attendue à en rencontrer un dans la peau d'une tourterelle.

Par Héra Greengrass





Happiness can be found even in the darkest times if one only remembers to turn on the light.

   (c) crackle bones

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t457-voliere-d-astrid-olsen-chemin-de-traverse http://magicneverdies.forumactif.com/f306-lysandre-armand-astrid-olsen http://[url=http://magicneverdies.forumactif.com/t440-astrid-olsen-la-candide-norvegienne][/url] http://magicneverdies.forumactif.com/t456-inventaire-d-astrid


profil +
Message
Re: Rencontre à double face   Ven 14 Sep - 19:58


Rencontre à double-faceavec la fille-louve
- Eh ben, qu'est-ce que tu fais là toi?

Soyons clairs, j'attends pas vraiment de réponse. C'est juste que j'aime parler aux bêtes. N'importe lesquelles. Peut-être que c'est à elles que je raconte le plus de choses finalement. Un vieil ami m'a dit un jour que c'était plus sensé de parler aux animaux qu'aux humains, qu'on ne se comprenait pas, mais qu'au moins, on savait pourquoi.

Je suis à des kilomètres de me douter que je ne me suis pas adressé à un véritable loup. Et je me raidis quand je vois la fourrure du canidé frissonner et se déformer. En quelques secondes, le loup se métamorphose en jeune fille. Une autre Animagus.

- Je pourrrrais te rrretourrner la question.

Quelles sont les probabilités d'une telle rencontre, je me le demande. Deux Animagus en balade dans une forêt anglaise et qui se retrouvent nez-à-nez... Franchement pas banal. Ça ne m'empêche pas d'être furieux contre moi. J'ai aucune envie qu'on sache que je dispose de telles facultés et depuis que je suis parti d'Afrique, j'ai tout fait pour garder cette spécificité secrète. Mais j'aurais du le voir. J'aurais du le sentir. Si Amanirenas, ma Maîtresse en Auto-Métamophose avait été là, elle m'aurait passé un sacré savon. Je suis sensé reconnaître les signes de ce sortilège. Quel crétin je suis d'avoir relâché ma vigilance...

La Sorcière n'a pas l'air troublée elle, plutôt amusée. Je la considère attentivement, elle n'a pas l'air anglaise. À part ceux de Céleste, j'ai rarement vu des cheveux aussi clairs. Vu son accent, elle n'a pas l'air originaire d'Angleterre. Embarrassé, je souris avec crispation. Je sais que ça n'est pas sa faute, mais je suis pas exactement ravi qu'elle m'ait vu sous ma forme animale.

- Ah ouais... Un loup blanc... Je me disais aussi que c'était bizarre d'en croiser par ici. Même un loup tout court, en fait.

Je pousse un soupir et enfonce les mains dans mes poches. Bon, autant faire contre mauvaise fortune bon cœur. Surtout qu'elle a pas l'air méchante la fille-louve.

- Pas mal comme forme! Au moins quand tu te balades, tu dois pas trop t'inquiéter des mauvaises rencontres. Une idée soudaine me traverse l'esprit et j'éclate de rire. En fait, t'aurais carrément pu me bouffer!
©️ 2981 12289 0

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t809-sam-wit http://magicneverdies.forumactif.com/t813-allee-des-embrumes-samuel-wit#4378 http://magicneverdies.forumactif.com/f365-samuel-wit http://magicneverdies.forumactif.com/t800-samuel-wit http://magicneverdies.forumactif.com/t803-inventaire#4317


profil +
Message
Re: Rencontre à double face   Ven 21 Sep - 16:44






Rencontre à double face
Avec Samuel Wit

Le brun ne semblait pas aussi amusé qu'elle par la situation. Elle cessa de rire. Mince... Avait-elle fait quelque chose de mal ? Voilà qu'il l'observait attentivement maintenant, ça la mettait mal à l'aise et lorsqu'il lui adressa enfin un petit sourire, elle ne sut comment réagir. Heureusement, il reprit la parole :

- Ah ouais... Un loup blanc... Je me disais aussi que c'était bizarre d'en croiser par ici. Même un loup tout court, en fait.

Un sourire naquit à nouveau sur les lèvres de la blonde. Il n'avait pas tord, il n'y avait pas vraiment de loups blancs en Angleterre. S'il avait réfléchit un peu plus, il aurait pu rapidement faire le rapprochement. Mais ce n'était pas grave, tout le monde faisait des erreurs !

- Pas mal comme forme! Au moins quand tu te balades, tu dois pas trop t'inquiéter des mauvaises rencontres.

Avant qu'elle ne le détrompe en songeant à son combat avec le loup garou l'autre nuit, il éclata de rire :

- En fait, t'aurais carrément pu me bouffer !

Le rire d'Astrid se mêla au sien. Effectivement, elle aurait pu. Mais elle ne l'aurait pas fait, elle les trouvait si belles les tourterelles.

- Tu as eu de la chance de tomber surr moi, rit-elle. Un vérrritable loup n'aurrrait pas crraché sur une tourrrterrrelle qui avançait drrroit dans sa gueule...

Même si elle avait eu pour habitude de manger des animaux sauvages, elle ne l'aurait sûrement pas fait tant elle aurait trouvé la situation étrange. Tous les animaux avaient fui sauf la petite tourterelle. Comment aurait réagit un véritable prédateur à cela ? Sûrement ne se serait-il pas posé de questions et l'aurait « carrément bouffé » comme l'avait si bien dit le brun. D'ailleurs, la Norvégienne se demandait bien quel était son nom.

- Au fait, reprit-elle avec un sourire, je m'appelle Astrrrid. Et toi ?

Par Héra Greengrass





Happiness can be found even in the darkest times if one only remembers to turn on the light.

   (c) crackle bones

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t457-voliere-d-astrid-olsen-chemin-de-traverse http://magicneverdies.forumactif.com/f306-lysandre-armand-astrid-olsen http://[url=http://magicneverdies.forumactif.com/t440-astrid-olsen-la-candide-norvegienne][/url] http://magicneverdies.forumactif.com/t456-inventaire-d-astrid


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sylas, le visage à double face
» La double face de la justice - Fini !
» Double face /PV\
» Fiche de Double Face
» Un fdd pour Double Face

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Autres quartiers & logements :: Angleterre
-


Sauter vers:  
IRP - 2ème partie d' Avril 2006

Plan des quartiers