Magic Never Dies :: Sorciers recensés :: Autour du role play :: Intrigues :: Divertissement :: RPG mondainsPartagez | 


Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
profil +
Message
Re: Concert des Distinct Curfew - Entrée libre   Sam 11 Aoû - 12:20

Concert des Distinct Curfew
En pleine conversation avec la sorcière nordique, son verre à la main, Elza ne manque pourtant pas de repérer le grabuge causé un peu plus loin. Un froncement de sourcil orna son visage. Tandis que la blonde parlait, elle tenta de voir par dessus les têtes des sorciers présents devant elle, mais ils étaient bien trop nombreux pour qu'elles parviennent à savoir ce qu'il se passait depuis sa position.

- Excusez-moi, j'ai été ravie de vous rencontrer, mais le devoir m'appelle.

Elle salua Astrid d'un signe bref de la tête et étira ses lèvres en un sourire poli. En vérité, puisqu'elle n'était pas de garde, le devoir ne l'appelait pas. Mais avant d'être un métier, Auror était un devoir pour elle. Qu'importe le lieu ou le moment, elle serait prête à reprendre ses fonctions. Elle avait bien fait de ne presque pas boire ce soir-là, elle était encore en pleine possession de ses moyens.

Sans s'occuper de la blonde avec qui elle avait passé quelques instants sympathiques, elle posa son verre sur un coin du bar et elle se fraya un chemin dans la foule, n'hésitant pas à utiliser ses coudes ou dégainer sa baguette pour parvenir à ses fins. Quelques sorciers éméchés ne l'empêcherait pas de faire ce pour quoi elle était née.

Elle parvint enfin au coeur du problème, à savoir deux sorciers qui se battaient en duel au milieu d'un concert. C'était une façon comme une autre de s'amuser, après tout. Mais ce n'était guère le lieu pour le faire. Ces choses-là arrivaient, malheureusement. Ce n'était sûrement qu'un petit incident, mais en cette période trouble, ils se faisaient de plus en plus présents.

- Écartez-vous !

Du coin de l'œil, Elza aperçut son collègue Félix Harrington et son camarade de duel Andrew Moriarty arriver sur les lieux. Ils ne seraient pas de trop pour gérer l'événement. On ne savait jamais ce qu'il pouvait se passer dans l'esprit des illuminés. Ils pouvaient tout aussi bien n'être qu'un cas éloigné ou alors se trouver relié à Gustav Grindelwald. Il valait mieux se méfier.

- Hé vous vous croyez où là ? Abaissez immédiatement vos baguettes et veuillez décliner votre identité, s'écria Harrington.

Ses paroles n'eurent pas l'effet tant désiré par les trois duellistes. Au contraire, les deux combattants se retournèrent contre la foule. Elza réagit au quart de tour en voyant des éclairs lumineux s'échapper des baguettes de deux combattants. Elle brandit le sienne.

- Protego !

PILE : Le sortilège lancé par l'un des sorciers rebondit sur le bouclier d'Elza et personne n'est blessé.

FACE : Les sorciers ne visaient pas cette partie du public et le bouclier d'Elza n'a servit à rien


© 2981 12289 0




Elza Rowle

C'est dans le feu que le fer se trempe et devient acier. C'est dans la douleur que l'homme trouve la révélation de sa force.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t768-sous-la-plume-d-elza-rowle http://magicneverdies.forumactif.com/t767-voliere-d-elza-rowle http://magicneverdies.forumactif.com/t766-elza-rowle


profil +
Message
Re: Concert des Distinct Curfew - Entrée libre   Sam 11 Aoû - 12:20

Le membre 'Elza Rowle' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Concert des Distinct Curfew - Entrée libre   Dim 12 Aoû - 0:06




Concert des Distinct Curfew


Avec le reste du public

" La danse est une poésie muette. "

Pansy attendit à peine qu'elle finisse de la questionner pour déverser tout le mépris qu'elle ressentait envers celui qui lui avait tenu compagnie quelques instants plus tôt. À l'entendre, il n'avait pas été bien plus divertissant que Félix …

" - Oh oui, lui. Je ne sais pas comment il s'appelait mais oui, il s'occupait de la sécurité. Un auror, ou un autre agent du Ministère, je ne sais pas vraiment. Il n'était pas très bavard, enfin, pas avant qu'il ne commence à avoir un discours désagréable... Je te dis pas, ils sont vraiment tous pareil ces gens là !

L'historienne soupira bruyamment, sans négliger un hochement affirmatif de la tête, afin de lui signifier son accord à ce sujet. Peut-être qu'ils n'étaient pas tous pareils, mais elle était trop peu consciente pour faire preuve de bonne foi. Le comportement de l'ancien gryffondor l'avait tant agacée qu'il fallait bien qu'elle extériorise un peu cet énervement.

Alors qu'elles continuaient d'avancer, elles parvinrent jusqu'au bar. Une forte odeur d'alcool commençait à y régner. De nombreux liquides colorés se mêlaient sur la surface, ce qui n'empêcha pas la demoiselle de s'accouder à la substance gluante.

- Deux téquila citrouilles. 

Ce choix lui parût des plus judicieux, compensant tant bien que mal le verre d'eau qu'on lui avait proposé un peu plus tôt. Sa lucidité, par contre, aurait amplement désapprouvé ...

- Il faudrait que je lui demande son petit nom à celui là un de ces quatre, confia la reporter. Au fait ! Tu ne m'as toujours pas dit ! C'était qui le gars avec qui tu es arrivée tout à l'heure ? Tu me ferais pas des cachotteries, hein ?

Levant les eux aux ciels devant l'hypothèse absurde selon laquelle elle aurait quoi que ce soit à dissimuler à son amie en ce qui concernait l'auror, Héra saisit la boisson qu'on venait de lui servir tout en entamant quelques explications.

- Félix Harringhton. Je t'épargne la description, ce sera la même que pour le tien. Ce qui est étrange, c'est qu'à Poudlard … "

Elle s'interrompit, son attention étant soudainement accaparée par tout autre chose que leur discussion. Au plus près de la scène, elle pouvait apercevoir que l'on s'échangeait des sorts. N'attendant même pas la Parkinson et décrétant par défaut qu'elle la suivit, elle s'élança pour aller voir ce qu'il se passait. Mais pourquoi personne n'intervenait ? Ses gestes étant hasardeux elle ne parvenait pas à suffisamment s'approcher pour avoir la possibilité de faire quoi que ce soit ou correctement voir qui cet affrontement opposait. Seules quelques vociférations arrivèrent jusqu'à elle ...


Par Héra Greengrass



Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Message
Re: Concert des Distinct Curfew - Entrée libre   Mer 15 Aoû - 18:38





CONCERT DES DISTINCT CURFEW

Perchée sur un des tabourets du bar, Rosalind observait avec détachement la foule bigarrée qui s'agitait de manière désordonnée au son de la musique rock. La jeune femme était trop loin de la scène pour bien voir les musiciens. "Distinct Curfew". Elle n'avait jamais entendu parler de ce groupe avant ce soir-là; ce genre musical n'était pas franchement sa tasse de thé. Mais sous l'effet des quelques shots de tequila qu'elle avait bus depuis le début de la soirée, même elle se laissait aller à dodeliner légèrement en rythme.

Son voisin se pencha vers elle, voulant visiblement lui communiquer quelque chose. Mais la musique était trop forte et elle ne put l'entendre. L'homme lui désigna alors avec un sourire engageant le nouveau shooter de tequila posé sur le comptoir, l'invitant à trinquer de nouveau avec lui et son ami.

Les deux Sorciers avaient accosté Rosalind peu après le début de la performance des Distinct Curfew. Il étaient jeunes, séduisants, et s'étaient montrés courtois. La rouquine n'avait donc pas opposé de grande résistance et s'était laissé glissée avec amusement dans leur petit jeu de séduction. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu d'aventure, quelle qu'elle soit. Depuis son départ d'Italie, en réalité. Et, même si elle avait du mal à se l'avouer, cela lui manquait. Rosalind et les deux jeunes hommes avaient fait un brin de conversation, échangé sourires et quelques traits d'esprit; Fawley avait saisi que ses deux compagnons du soir travaillaient à Gringotts, comme conjureurs ou banquiers, elle ne se souvenait déjà plus; ensemble, ils avaient bu déjà quelques tournées que les deux bruns avaient insisté pour payer; elle avait agité ses boucles rousses, rit à leurs plaisanteries même les plus médiocres. Puis très vite, la musique avait retenti, de plus en plus forte, coupant court à toute tentative poussée de communication.

Pour la énième fois elle leva son verre et en avala le contenu, cul sec, avant de le reposer sur le bar. L'alcool glissa dans sa gorge et elle sentit une chaleur électrique lui parcourir le corps. Sans qu'elle y prête vraiment attention, Oliver, (ou Peter, elle n'avait pas bien entendu), s'était rapproché d'elle et avait glissé un bras maladroit autour de sa taille. Surprise, elle leva les yeux. Le regard du Sorcier, était vague et son sourire confiant lui donnait presque l'air stupide. Jetant un oeil à l'autre homme, Rosalind nota que la bouche de ce dernier avait pris un pli carnassier qui n'était pas du tout, du tout, de son goût.

Le jeu était terminé. Si Fawley avait envisagé un court instant poursuivre la soirée avec un des deux compères, voire les deux - l'ivresse décuplait son imagination- cela n'était plus d'actualité. *Temps de prendre la tangeante*. Affichant un sourire charmant, elle se dégagea de l'étreinte qu'on lui avait imposée et glissa de son tabouret.

- Je dois y aller maintenant
, cria-t-elle pour couvrir la musique, Merci pour la tequila!

Et sans demander son reste, elle entreprit de s'éloigner des deux Sorciers, se faufilant parmi les fêtards, de plus en plus éméchés.

Soudain sans qu'elle sache ni pourquoi, ni comment, elle aperçut dans la périphérie de son champ de vision un éclair de lumière blanche.

- Protego!

Instantanément, un bouclier se dessina dans les airs à un mètre à peine de Rosalind, faisant ricocher le Sortilège. Par réflexe, la jeune femme avait reculé brusquement, heurtant avec violence la personne qui se trouvait derrière elle.




Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t599-journal-de-rosalind-fawley http://magicneverdies.forumactif.com/t596-chemin-de-traverse-voliere-de-rosalind-fawley http://magicneverdies.forumactif.com/f237-rosalind-fawley http://magicneverdies.forumactif.com/t586-rosalind-fawley http://magicneverdies.forumactif.com/t594-inventaire


profil +
Message
Re: Concert des Distinct Curfew - Entrée libre   Jeu 16 Aoû - 0:39

Concert des Distrinct CurfexDans le feu de l'actionFace à Andrew, Harrington semblait presque calme. La colère constante qu’il portait en lui semblait imperceptible mais le langue-de-plomb savait qu’elle était là, bouillonnant dans sa peau jour et nuit. Andrew désirer ressentir des émotions mais il n’avait rien à envier à l’auror. Sa rage était un fardeau insupportable contre lequel il devait se battre pour ne pas plier et sombrer. Tout en lui était tendu. Mais en cet instant, il paraissait avoir remporté ce combat, ou bien peut-être simplement que sa haine ne concernait pas Moriarty.

-Je suis bien d’accord sur le fait qu’ils devraient sûrement créer de nouveaux postes pour contrôler ce genre d’évènements. Mais je pense quand même qu’un auror ne devrait jamais être bien loin au cas où les choses prennent une tournure plus délicate que les quelques problèmes d’ivresse.

Le brun approuvait ce raisonnement, le cas du nouvel an démontrait bien que le danger pouvait être partout à tout moment. Mais là était bien le souci majeur, pour protéger les gens de ce danger il fallait de la main d’œuvre. Et les aurors ne parvenaient plus à répondre à la demande, ce qui expliquait qu’un langue-de-plomb comme Moriarty dont les activités étaient censées être secrètes se retrouve à jouer les agents de sécurité dans un concert. Mais il ne voulait pas donner l’impression de se plaindre alors il garda ça pour lui.

Harrington le salua pour rejoindre son poste de l’autre côté de la salle, et Andrew lui renvoya son geste. Le brun soupira. Combien de temps avant que quelqu’un vienne l’importuner ? L’arrivée de l’auror et de la brune écervelée avait été providentielle pour chasser la Parkinson mais il doutait que son collègue lui rende ce service toute la nuit. En repensant à la copine de la journaliste, Andrew songea avec mépris que les femmes étaient bien moins séduisantes sous l’emprise de l’alcool.
Le langue-de-plomb était donc de nouveau solitaire - chose qui pouvait paraître paradoxale dans un lieu aussi bondé -  et il pouvait reprendre son observation minutieuse. Les gens étaient sans surprise : ils vaquaient à leurs occupations, buvaient, dansaient… Andrew suivit un instant Harrington du regard et fronça les sourcils, interpellé par l’attroupement qui s’était formé devant son collègue. Qu’est-ce que c’était encore donc ? Bientôt des rayons fusèrent et il n’attendit pas le cri de l’auror pour se frayer un passage jusqu’à la source du problème, n’hésitant pas à bousculer quelques gens au passage. Une fois qu’il eut rejoint Harrington, Andrew fut en mesure de voir la scène. Deux sorciers semblaient avoir entamé un duel et la foule les entourait, apparemment ravie de cette animation. Le brun ne supportait pas les idiots qui aimaient le spectacle des bagarres. Quelle attristante vision que celle de l’humanité si violente et stupide.

Maintenant accompagné de l’auror, Moriarty arriva facilement au niveau des sorciers trouble-fêtes. Il faisait fuir la foule à grand recours de :

-Ecartez vous !

Il ne fallait jamais sous-estimer un Harrington gérant une situation d’urgence. Même le plus ivre des sorciers l’aurait laissé passer, trop soucieux d’échapper à son regard noir. L’auror parvint à s’approcher suffisamment des deux sorciers pour qu’ils remarquent sa présence. Andrew restait légèrement en retrait, prêt à intervenir au moindre dérapage. La tâche était rendue difficile par la foule qui continuait de s’amasser autour d’eux. L’un d’entre eux avait-il simplement un instinct de survie ? Le brun fut soulagée de voir que Rowle les avaient rejoints et se tenait près de lui. Il avait confiance en la jeune femme pour aider à gérer la situation.

-Hé vous vous croyez où là ? Abaissez immédiatement vos baguettes et veuillez décliner votre identité ! s’écria Harrington aux deux individus.

Pendant un moment qui parut interminable, il ne se passa rien. Les interpellés clignaient des yeux, l’air de se demander comment réagir. Puis, dé là où il était, Andrew distingua une transformation sur leur visage. Et une pluie de sortilège s’abattit sur la foule. Les deux sorciers ne s’étaient pas défiés mais en avaient après le public ! Les gens comprenaient enfin que la situation s’était retournée contre eux et c’était la panique générale. Le langue-de-plomb sentit l’adrénaline courir en lui. Rowle n’avait pas attendu pour lancer un :

-Protego !

Une partie de la foule fut protégée par les premiers sorts par le bouclier invoqué par l’auror. Une nouvelle fois, Andrew ne put qu’admirer les reflexes de sa partenaire de duel. Sauf qu’aujourd’hui les deux collègues devaient agir de concert et lutter contre ses détraqués. Ils ne voulaient pas abaisser leurs baguettes ? Très bien. Au moment où il allait lancer une formule magique, le corps d’une jeune femme heurta le sien et il fut brièvement aveuglé par une crinière rousse. Agacé par tous ces gens effrayés qui ne faisaient pourtant rien pour qu’on les aide, Moriarty se dégagea.

-Excusez-moi Miss mais vous feriez mieux de reculer tout de suite ! Ne gênez pas les aurors ! cria-t-il.

Une fois le champ libre, son sortilège fusa :

-Expelliarmus !

© 2981 12289 0

Spoiler:
 


Everything is gray
"Forcing our darkest souls to unfold and pushing us into self destruction. They make me dream your dreams. They make me scream your screams"

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Concert des Distinct Curfew - Entrée libre   Jeu 16 Aoû - 0:39

Le membre 'Andrew Moriarty' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile ou Face' :

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Concert des Distinct Curfew - Entrée libre   Jeu 23 Aoû - 22:07





CONCERT DES DISTINCT CURFEW

Le premier réflexe de Rosalind fut de se retourner pour s'excuser, mais elle n'en eu pas le temps. Le Sorcier qu'elle avait heurté la repoussa sur le côté sans ménagement, l'air agacé. Fawley grimaça, se frictionnant l'arrière du crâne. Elle avait probablement heurté le menton du Sorcier peu amène qui venait de la dégager.

-Excusez-moi Miss, mais vous feriez mieux de reculer tout de suite! Ne gênez pas les Aurors!, lui cria-t-il.

Elle serra les dents. *Comme si je l'avais fait exprès...* Gêner le travail des Aurors? Loin s'en faut. Ni les aider d'une quelconque manière. Rester le plus loin possible de ces fonctionnaires zélés qui ne lui inspiraient qu'un vague mépris.

Alors qu'elle subissait les effets d'une alcoolémie ascendante, Rosalind nota tout de même le fait que si des Aurors mêmes, non pas de simples agents de sécurité, étaient chargés du maintien de l'ordre de banals événements, c'était que le Ministère se montrait très prudent.

- Expelliarmus!

Le sort qu'avait jeté l'Auror avait été exécuté avec une maîtrise parfaite. Manœuvre d'autant plus impressionnante qu'elle eut pour effet de désarmer les deux fauteurs de trouble à la fois. Par réflexe, Rosalind s'était placée en retrait, non loin du flanc gauche de l'Auror, et elle glapit quand elle aperçut la baguette d'un des Sorciers désarmé, voler à la vitesse d'un boulet de canon en direction de son visage. Elle ferma les yeux, tendant maladroitement la main pour se protéger la figure, et ses doigts se refermèrent sur la baguette étrangère.

Le Sorcier qui venait de perdre sa baguette resta là, les bras ballants, à la regarder. Lui et son complice - était-ce vraiment son complice? - se trouvaient à environ cinq mètres de là où elle se tenait.

Leur regard semblait étrangement fixe. Et cela rappelait quelque chose à Rosalind, sans qu'elle puisse mettre le doigt dessus. Une impression de déjà-vu. Soudain, elle sut pourquoi. Elle avait déjà vu ce genre de regard, ce type d'expression.

- Mais... ils sont sous Imperium., lâcha-t-elle à mi-voix.

Il y eut un instant de flottement. Puis avec un rugissement, les deux hommes se jetèrent en avant, repoussant les malheureuses personnes qui se trouvaient sur leur chemin, courant comme des dératés en direction de Fawley et de l'Auror qui les avait désarmés.

Rosalind n'avait rien d'une femme d'action. Ni sportive, ni duelliste, ni casse-cou. Paniquée, elle serrait la baguette à en faire blanchir les jointures. Alors que son assaillant se rapprochait dangereusement, elle essayait de se repasser à toute vitesse les quelques sorts offensifs qu'elle avait appris au cours de ses études, mais aucun ne semblait vouloir lui revenir en mémoire. En désespoir de cause, elle hurla, pointant cette baguette qui n'était pas la sienne droit devant elle.

- ------ !

Le sort jeté par Rosalind
Spoiler:
 

Échec ou réussite du sort
Spoiler:
 


Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t599-journal-de-rosalind-fawley http://magicneverdies.forumactif.com/t596-chemin-de-traverse-voliere-de-rosalind-fawley http://magicneverdies.forumactif.com/f237-rosalind-fawley http://magicneverdies.forumactif.com/t586-rosalind-fawley http://magicneverdies.forumactif.com/t594-inventaire


profil +
Message
Re: Concert des Distinct Curfew - Entrée libre   Jeu 23 Aoû - 22:07

Le membre 'Rosalind Fawley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé à 4 faces' :


--------------------------------

#2 'Pile ou Face' :

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Concert des Distinct Curfew - Entrée libre   Ven 28 Sep - 12:16

Très vite l'incident est maîtrisé par les Aurors présents sur le lieu. Aucun blessé n'est à déplorer. Par mesure de sécurité, le Bar Aquatique est évacué et le concert s'achève. Les Disctinct Curfew ayant, de toutes manières, presque terminé leur set, saluent brièvement leur auditoire, regrettant de ne pouvoir rester plus longtemps et remerciant la réactivité des services de l'ordre.

Brutal, l'éclairage global se rallume. Les fêtards, plus ou moins alcoolisés, se retrouvent donc fermement dirigés vers la sortie et, pour la plupart, regagnent leurs pénates. D'autres, encore secoués par l'adrénaline, débattent de l'incident sur le trottoir. Qui étaient ces deux Sorciers? Et si il s'agissait d'une simple bagarre entre ivrognes, pourquoi s'être retourné contre les autres spectateurs?

---

Le sujet se clôture donc, mais si vous souhaitez continuer votre arc narratif amorcé lors du concert, vous pouvez tout à fait le poursuivre en RP privé! Wink


Voir le profil de l'utilisateur


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: Sorciers recensés :: Autour du role play :: Intrigues :: Divertissement :: RPG mondains-


Sauter vers:  
IRP - 1ère partie de Mai 2006

Plan des quartiers