Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Autres quartiers & logements :: Cimetières
Partagez | 


profil +
Message
Sous le regard des morts   Mer 13 Juin - 11:51

 
Sous le regard des morts



Dès qu'ils étaient arrivés à Pré-au-Lard, Adélia était tombée sous le charme du petit village si authentique, où l'on pouvait se permettre d'être sorcier sans penser aux Moldus. Au loin, les hautes tours de Poudlard surplombaient les lieux dans l'obscurité de la nuit, silhouette découpée sur les étoiles. Si cette vision était impressionnante, cela ne valait sûrement pas Castelbruxo aux yeux de la brésilienne.

A côté d'elle, Evan semblait déjà lorgner la devanture d'un bar à l'air douteux. Il fallait dire que pour entrainer son ami dans son escapade nocturne, elle avait dû lui faire quelques promesses. Mais Adélia n'était pas venu ici pour boire un coup. Ou du moins, ce n'était pas sa priorité. Elle finit par le pousser dans le dos pour le laisser avancer, refusant de le laisser là. Elle n'irait pas toute seule, il n'en était pas question.

- On viendra boire un coup au retour, promit Adélia en entrainant son ami dans les ruelles de Pré-au-Lard.

Elle n'avait pas osé lui dire où elle l'emmenait. Il serait sûrement restée bien au chaud dans un bar pour l'attendre sinon. Malgré toute la morgue dont elle savait faire preuve, les morts n'étaient pas non plus sa tasse de thé, se trouver seule dans un cimetière ne l'aurait pas vraiment rassuré. Mais à deux, il n'y avait aucun problème.

Adélia n'avait encore jamais eut l'occasion de se rendre à Pré-au-Lard. D'ailleurs, elle avait prétexté vouloir visiter ce village pour s'y rendre. Evan dû sûrement se rendre compte qu'elle était un peu perdu, mais ce n'était pas bien grave. Son avis sur la question ne l'intéressait pas vraiment. Après avoir parcouru de nombreuses rues, elle reconnut le cimetière devant elle.

Enfin, il ne s'agissait pas vraiment de l'entrée principale, mais cela n'avait aucune importance.

Elle n'attendit pas que son amis puisse protester et le poussa à l'intérieur des lieux. De nombreuses rumeurs couraient sur ce cimetière depuis peu. On parlait de créatures étranges, qui ne sortiraient que la nuit. Adélia ne savait pas vraiment de quoi il pouvait retourner, mais elle était curieuse de savoir. S'il avait su, Evan l'aurait sûrement traité de folle, mais ce n'était pas son problème. Maintenant, il avait accepté de la suivre.

- Allé viens, on a un mystère à percer et de mignonnes petites bêtes à dénicher, s'exclama Adélia d'un air joyeux en attrapant la manche de son compagnon d'aventure pour qu'il la suive et ne se défile pas.

Codage par Libella sur Graphiorum

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://magicneverdies.forumactif.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://magicneverdies.forumactif.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://magicneverdies.forumactif.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://magicneverdies.forumactif.com/t626-inventaire#3156


profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   Mar 26 Juin - 21:30


>
Sous le regard des morts


Avec Adélia Flores

J'aimais clairement pas m'ennuyer, et c'est pour cette raison que je tenais à ne m'entourer que de personnes susceptibles de me distraire, toujours partantes pour sortir et faire la fête. Ceux qui préféraient rester tranquillement chez eux, je les laissais de côté ... Se reposer sagement c'était décidément pas pour moi. Je comprenais même pas qu'on puisse choisir une telle vie. C'était un coup à mourir de lassitude, j'en étais sur et certain. Les amis que je me choisissait n'étaient donc pas de ceux-à, mais énergiques et pleins d'entrain. C'était le cas d'Addie, une brésilienne fraichement débarquée qui était venue goûter aux plaisirs londoniens. Douce Addie, une fêtarde comme je les aimais ! De celles qui avaient pas peurs d'organiser toutes sortes d'escapades. Ce soir d'ailleurs, je m'étais engagé à lui faire découvrir les meilleurs bars de Pré-Au-Lard ... Elle n'imaginait pas tout ce que pouvait contenir le petit village qui paraissait si sage. Alors que nous marchions dans les rues étroites, je me remémorais avec délice mes nombreuses beuveries adolescentes alors que j'étais encore élève à Poudlard. Je n'avais pas attendu ma majorité pour sombrer dans la débauche.

Pourtant, la jolie brune dépassa tous ces établissements que je chérissais tant, continuant à avancer malgré mes protestations. J'avais pas la moindre idée de ce à quoi elle jouait, mais peut-être, après tout, qu'elle nous emmenait seulement à une soirée qui se tenait un peu à l'écart. Avons que je me rassurais comme je pouvais ... J'allais pas me plaindre sans savoir de quoi. Enfin, ça m'arrivait bien sûr, mais j'en avais là aucune envie. Tout ce que je voulais, c'était juste m'amuser.

Quand je me rendis compte d'où nous nous trouvions, il était trop tard. On était dans un satané cimetière. Du genre avec des tombes, des morts, et tout le tralala. Je pouvais pas reculer sans avouer avoir peur, mais j'étais terrifié. Addie ne pouvait pas le voir, j'allais jouer comme à mon habitue les gros durs, mais j'étais clairement pas rassuré. Elle allait le regretter, même si je savais pas encore comment j'allais le lui faire payer.

"- Allé viens, on a un mystère à percer et de mignonnes petites bêtes à dénicher.

Plus elle parlait et pire c'était. Si j'avais pas craint de perdre toute crédibilité, j'aurais fui sur le champs. A mon plus grand désespoir, je pouvais pas me le permettre ...

- Mignonnes petites bêtes ? On peut savoir ce que t’espère trouver à part les asticots qui bouffent ce qu'il y a là-dessous ?

Je savais pas ce qu'on avait bien pu lui raconter, mais fallait qu'elle arrête de croire n'importe quoi ou au moins qu'elle m'embarque pas dans ses histoires abracadabrantes. J'étais très bien avec mon verre, entouré de jolies nanas. Merci.

- Et c'est quoi encore ton délire de mystère ? "

Rien de ce qui concernait les cadavres qui nous entourait ne pouvait m'intéresser. Ou je préférais ne pas savoir ...

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   Mar 26 Juin - 23:40

Sous le regard des morts

Adélia avait l'impression de devoir traîner son ami qui avançait à reculons. Ce qui était plutôt dommage, parce qu'elle ne le laisserait pas repartir de si tôt. Tant qu'elle n'aurait pas trouvé ce qu'elle cherchait, il n'était pas question que l'un deux quitte ce cimetière. S'il le fallait, elle lui lancerait un sort. Mais la promesse d'aller boire un coup devrait sûrement suffire. Comme pour elle d'ailleurs. Par contre, elle se débrouillerait pour qu'il paye. Elle n'avait pas que ça à faire non plus, dépensez des sous pour lui tenir compagnie.

- Mignonnes petites bêtes ? On peut savoir ce que t’espère trouver à part les asticots qui bouffent ce qu'il y a là-dessous ?

- Dis donc, t'as passé ces dernières soirées à boire et les journées à dormir ou comater ? T'as pas entendu parler des animaux qui auraient élut domicile dans ce cimetière ? Personne ne les as encore vu, c'est peut-être une race encore jamais découverte ! Mais elles ne sortent que la nuit. C'est pour ça qu'on est là, tous les deux. Peut-être même qu'on fera un peu de sport, faut dire qu'on en aurait un peu besoin, tu crois pas ?

Trop de temps à manger et boire, ce n'était pas forcément bon pour la santé, malgré la gueule d'ange qu'arborait Evan. Il fallait qu'il pense à sa petite bouée qui pourrait décevoir tant de jolies filles emballées.

En vérité, ces rumeurs pouvaient tout aussi bien concerner des animaux totalement banals. Après tout, personne ne savait. Mais Adélia aimait à croire qu'ils découvriraient quelque chose. Une personne censée ne se serait pas fait beaucoup d'illusions. La détermination et l'ambition suffisaient à la jeune femme pour croire à ces histoires.

- Et c'est quoi encore ton délire de mystère ?

- Le grand Evan Jones aurait-il donc peur ? se moqua-t-elle gentiment. Je n'aurais pas cru ça de toi ! Je suis assez déçue, de te voir ainsi te débiner. Tu n'es pas fantôme, tombes et spectres ? Des sujets très intéressants, surtout le soir, une bonne petite histoire d'horreur...

Adélia lui renvoya un clin d'œil amusé. Oh ça oui, elle avait la terrible envie de lui jouer des tours ce soir, ces lieux ne semblaient pas le rendre serein. Si elle avait été seule, cela aurait été également son cas, mais elle se sentait bien accompagnée.
Codage par Libella sur Graphiorum



ADELIA
FLORES

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://magicneverdies.forumactif.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://magicneverdies.forumactif.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://magicneverdies.forumactif.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://magicneverdies.forumactif.com/t626-inventaire#3156


profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   Mar 26 Juin - 23:40

Le membre 'Adélia Flores' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Hasard RPG' :

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   Mar 3 Juil - 23:47


>
Sous le regard des morts


Avec Adélia Flores

Addie était parvenue sans difficulté à cerner où se situait mon problème : je trouvais le cimetière peuplé de cadavres plutôt flippant. Même carrément terrifiant. Tous ces morts, tombes, sans compter l'atmosphère glauque me mettaient profondément mal à l'aise. Pourtant, il était inconcevable de l'avouer. Je n'allais pas remettre en cause ma virilité et bravoure légendaire pour si peu. Du moment que je ne percevais aucun danger direct je pouvais encore jouer aux coqs. Restait à voir ce qu'il se passerait si un spectre osait pointer le bout de son nez ... Aucune chance que je l'affronte. Je n'allais pas non plus prendre le risque de me blesser. Ce serait sauve-qui-peut en espérant parvenir à s'en sortir sans encombre. On verrait à l'arrivée qui serait toujours vivant.

" - Le grand Evan Jones aurait-il donc peur ? Je n'aurais pas cru ça de toi ! Je suis assez déçue, de te voir ainsi te débiner. Tu n'es pas fantôme, tombes et spectres ? Des sujets très intéressants, surtout le soir, une bonne petite histoire d'horreur...

Qu'elle ose insinuer de telles choses aussi directement sur ma personne m’abasourdit. Elle n'avait pas le droit ne serait-ce que le penser. Qu'est-ce qu'elle croyait, que le grand Evan Jones n'était qu'un petit poupon fragile et peureux ? Non madame, ou du moins, il le cachait fortement !

- Je pensais que tu me connaissais mieux que ça ! Tu devrais savoir que rien ne m’effraie ni ne peut m'atteindre ... Raconte-les, tes contes pour enfant, mais me demandes pas de te réconforter quand tu seras plus capable de t'éloigner de deux mètres. "

Sur-ce, je m'enfonçais dans le cimetière. Et moi qui ne voulait qu'un bon verre d'hydromel (j'en aurais accepté plusieurs), qu'est-ce que je me retrouvais à faire ... Tout ça par fierté ! Et prouver mon incroyable courage à mon amie. Elle avait plutôt intérêt à l'admirer, ou je l'accompagnerais plus jamais. Je la pousserais de force dans les bars de mon choix pour nos prochaines sorties, et ce serait tout. Voilà comment elle se ferait pardonner pour cette sortie ! Elle paierait sa tournée ... J'avais déjà hâte qu'on quitte cet endroit pour de plus chaleureuses effluves d'alcool.

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   Mer 4 Juil - 12:29

Sous le regard des morts


- Je pensais que tu me connaissais mieux que ça ! Tu devrais savoir que rien ne m’effraie ni ne peut m'atteindre... Raconte-les, tes contes pour enfant, mais me demandes pas de te réconforter quand tu seras plus capable de t'éloigner de deux mètres.

Adélia jeta un regard moqueur à son ami en l'entendant. Bizarrement, elle avait l'impression que celui qui n'aurait pas envie de s'éloigner de l'autre serait plutôt Evan entre eux deux. Mais il valait mieux ne pas trop le vexer, sinon il n'accepteraient même plus de la suivre dans les bars - il en fallait beaucoup pour que ce soit le cas.

- M'éloigner de deux mètres ? C'est beaucoup trop loin ! Je vais rester collée à toi voyons. Tu es si courageux, si vaillant… Que ferais-je sans ta présence ? s'exclama Adélia d'un air dramatique. J'ai besoin de toi, j'ai peur toute seule, railla-t-elle.

Elle n'était même pas sûr que son ami comprenne à quel point elle se moquait de lui. C'était bien son genre de prendre la grosse tête après ses propos. Mais si cela pouvait le rassurer, l'empêcher de faire n'importe quoi, tant mieux. Son intention n'était pas de le vexer pour qu'il la laisse toute seule après tout.

Sans trop s'occuper de son ami, Adélia s'éloigna de quelques pas après avoir allumé sa baguette, amusée par ses réactions. Pauvre petit. Pour le moment, c'était lui qui semblait le plus à même de paniquer. Mais elle n'en dit rien, il valait mieux ne pas le froisser ce pauvre petit. Qu'il reste dans son image de bon garçon bien viril et sans peur. Une bonne bière l'aurait peut-être aidé à tenir le coup avant. Elle se rattraperait après leur escapade.

Elle s'éloigna d'Evan pour commencer ses investigations. Après s'être enfoncée entre deux tombes, elle se pencha pour regarder dans un renfoncement. Si elle n'y trouva rien, elle ne s'avoua pas pour autant vaincue, continuant ses recherches. Elle savait qu'elle pouvait trouver quelque chose, il suffisait de ne pas se décourager.
Codage par Libella sur Graphiorum



ADELIA
FLORES

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://magicneverdies.forumactif.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://magicneverdies.forumactif.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://magicneverdies.forumactif.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://magicneverdies.forumactif.com/t626-inventaire#3156


profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   Mer 4 Juil - 12:29

Le membre 'Adélia Flores' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Hasard RPG' :

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   Lun 20 Aoû - 2:49


>
Sous le regard des morts


Avec Adélia Flores

La petite Addie semblait pas convaincue par mes paroles. Le regard qu'elle me lançait ne me plut d'ailleurs pas vraiment, mais j'allais pas m'énerver pour si peu. Qu'elle rit, qu'elle rit, et on verrait ce qu'il se passerait si on venait à nous attaquer. Lequel de nous deux fuirait en premier (parce que ni elle ni moi ne resterions, c'était certains).

" - M'éloigner de deux mètres ? C'est beaucoup trop loin ! Je vais rester collée à toi voyons. Tu es si courageux, si vaillant… Que ferais-je sans ta présence ? J'ai besoin de toi, j'ai peur toute seule.

Elle se moquait sans vergogne de ma pauvre petite personne. La prochaine fois, je l'obligerais à me supplier pour que je l'accompagne, elle ferait moins la maligne la petite brésilienne ! Elle m'emmenait je-ne-sais-où faire je-ne-sais-quoi et osait en plus lutter contre l'éclat de ma splendeur. C'était à ne rien comprendre.

Tandis que je grommelais dans ma barbe quelques mots pour combattre mon agacement, je pus l'observer faire tout le contraire de ce qu'elle avait dit, soit s'éloigner. Hors de question que je la suive (les conclusions qu'elle en tirerait seraient désastreuses), mais j'avais pas pour autant super envie de rester seul. Suivant comment ça évoluait, faudrait bien que je la retrouve. Pour le moment je pouvais encore me débrouiller.

Alors que je commençais à sérieusement songer à retourner à Près-Au-Lars et attendre mon amie tranquillement installé avec un verre, j'entendis une sorte de grognement. Paniqué, je me retournais pour voir ce qui m'attaquerait sans aucun doute, ma baguette à la main, prêt à me défendre. Seulement celle-ci s'échappa et vint se perdre dans le feuillage. Je jurais en m'abaissant pour tenter de la retrouver.

- Addie, viens-voir ! Beuglais-je sans me déplacer. C'était à cause d'elle si j'en étais là et elle avait plutôt intérêt à m'aider. "

Je déblayais le sol avec précipitation, le volume de l'étrange bruit ne cessant d'augmenter, mais je n'avais plus la possibilité de fuir ... Ce que j'aurais dû faire dès le début en fait. Quelle idée de ne pas partir en courant dès que j'avais perçu le danger !

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   Mar 21 Aoû - 4:48

 
Sous le regard des morts

Adélia adorait Evan, vraiment. C'était quelqu'un de très drôle, avec qui on pouvait passer de très bons moments, même s'il fallait supporter quelques exigences particulières. Evan quoi. Mais jamais elle n'aurait cru qu'il aurait pu avoir l'air aussi apeuré. Pas lui, enfin !

Pourtant, l'imitation du grognement d'une bête d'Adélia semblait tellement réussit qu'il en avait perdu sa baguette, tout tremblant qu'il était. Le pauvre, elle n'était pas vraiment sympa avec lui en cet instant. Mais qu'est-ce que c'était bon de causer une petite frayeur à son ami. Au cours de ses voyages autour du monde où elle avait étudié la faune sauvage, elle avait perfectionné ses imitations animales. Elle n'aurait jamais cru que cela lui resservirait aujourd'hui. Mais personne ne pouvait savoir de quoi l'avenir était fait !

- Addie, viens voir !

Un gloussement échappa à la jeune femme et elle sortit des fourrés pour rejoindre Evan. Il allait sûrement l'engueuler, rameuter tout le cimetière, mais elle s'en fichait bien à l'instant : tout ce qui comptait, c'était la tête qu'il tirait à l'instant. Beaucoup trop bon pour qu'on laisse passer cette occasion.

- Bah alors, le grand Evan Jones aurait donc peur d'une mystérieuse bête sauvage ? Faut dire que je suis assez déçue, je m'attendais à mieux de ta part ! Mais promis, je n'en parlerais à personne, pas même à Sam, si tu me paye une tournée. C'est un bon deal non ? Je t'évite de te foutre la honte devant tous les sorciers de Londres !

Elle lança un clin d'œil à son compère. Tous deux aussi avares l'un que l'autre niveau argent, ils bataillaient toujours pour savoir qui payait sa tournée. D'autant plus que le jeune homme, plus communément appelé sans emploi, était pire qu'Adélia en terme de revenue. Mais on ne choisissait pas ses amis, on s'attachait à eux comme des moules, de façon totalement naturelle.

En tant que bonne amie - si si si c'était bien le cas ! - elle sortit sa baguette pour lancer un Lumos qui éclaira le sol devant eux. Elle ne se baissa pas pour autant vers l'endroit où il avait perdu sa baguette : il ne fallait pas abuser non plus, il pouvait bien la retrouver tout seul, comme un grand. Parce que, malgré ses manières de grand enfant, il restait un adulte. Enfin, de nombreuses théories évoquaient l'âge réel d'Evan, mais il ne valait mieux pas lui en parler, au risque de le fâcher.

- Bon, on a pas toute la nuit non plus si tu veux boire un coup après ! Alors je te conseille de bouger ton cul blanc d'anglais, et de toruver ta baguette fissa fissa !

Codage par Libella sur Graphiorum



ADELIA
FLORES

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://magicneverdies.forumactif.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://magicneverdies.forumactif.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://magicneverdies.forumactif.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://magicneverdies.forumactif.com/t626-inventaire#3156


profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   Mar 21 Aoû - 4:48

Le membre 'Adélia Flores' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Hasard RPG' :

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   Mer 26 Sep - 16:22

Le grognement se transforma en rire et Addie vint sortir du feuillage pour me rejoindre. Alors c'était elle, cette espèce de sale bête ! Déjà qu'elle me traînait jusqu'ici, en plus elle me faisait un coup pareil ... D'une manière ou d'une autre je lui ferais vraiment regretter. Impossible qu'elle y échappe. Quelques minutes plus tôt, elle m'en devait une. Maintenant sa dette était en train de considérablement s’accroître.

" - Bah alors, le grand Evan Jones aurait donc peur d'une mystérieuse bête sauvage ? Faut dire que je suis assez déçue, je m'attendais à mieux de ta part ! Mais promis, je n'en parlerais à personne, pas même à Sam, si tu me paye une tournée. C'est un bon deal non ? Je t'évite de te foutre la honte devant tous les sorciers de Londres !

Et il fallait qu'elle en rajoute ! Hors de question que je rentre das son jeu, j'allais plutôt essayer de retourner ça à mon avantage. Ce serait pas bien compliqué pour moi, j'avais l'habitude.

- Remercie-moi plutôt d'avoir fait semblant d'y croire. Sérieusement, tu te crois discrète ? Je t'ai vu depuis le début. En bon pote j'ai seulement voulu te laisser penser que tu avais réussi ta ridicule tentative d'intimidation.

Addie m'ignora pour nous éclairer d'un Lumos, preuve qu'elle s'avouait vaincue. J'avais gagné, je gagnais toujours. Même quand je perdais j'arrivais à retourner ça à mon avantage (la plupart du temps au moins).

- Bon, on a pas toute la nuit non plus si tu veux boire un coup après ! Alors je te conseille de bouger ton cul blanc d'anglais, et de toruver ta baguette fissa fissa !

- Tu me traînes là et tu me presses, mais c'est une blague ! Ils se croient tout permis ces brésiliens, insupportables.

Alors que j'essayais en vrai de la retrouver – cette cruche n’éclairait même pas le sol – un nouveau grognement se fit entendre, bien plus intense que le précédent. L'odeur animal qui l'accompagnait ne pouvait pas me tromper cette fois-ci … Je relevais la tête pour voir une bête immense bien trop près de mon amie.

HRPG:
 



Vive le soleil et les nanas.

Voir le profil de l'utilisateur


profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   Sam 29 Sep - 18:44

 
Sous le regard des morts

La farce d'Adélia n'eut pas vraiment l'air de plaire au pauvre Evan qu'elle malmenait ce soir. En même temps, cela ne l'étonnait guère, son ami était un peu trop fier sur les bords - défaut qu'ils partageaient tous deux, malheureusement. Sauf qu'il avait dix ans de plus et - en théorie - aurait dû se montrer plus mature qu'elle. Mais dans la pratique, ce n'était pas si simple.

- Remercie-moi plutôt d'avoir fait semblant d'y croire. Sérieusement, tu te crois discrète ? Je t'ai vu depuis le début. En bon pote j'ai seulement voulu te laisser penser que tu avais réussi ta ridicule tentative d'intimidation.

Adélia ne prit même pas la peine de relever ce que disait son ami. Qu'il parle donc... Elle se contenta de lever les yeux au ciel, exaspérée par l'attitude puéril de son ami. Elle retint donc un gloussement, sachant pertinemment qu'elle ne ferait que le mettre de mauvaise humeur et il risquait en plus de lui faire la gueule pendant un temps plus ou moins étendu. Jusqu'à ce qu'elle lui paye un verre en fait. Ce qui pouvait s'avérer vraiment très long en fait.

- Tu me traînes là et tu me presses, mais c'est une blague ! Ils se croient tout permis ces brésiliens, insupportables.

Cette fois-ci, elle ne pu s'empêcher de glousser. Il n'y avait vraiment qu'Evan pour se plaindre toujours ainsi et tenter tout de même de retourner la situation à son avantage. Ce qui ne passait pas avec Adélia, elle ne se laisserait pas avoir de cette façon. Elle connaissait assez son ami pour savoir déjouer ses petites combines, ou au moins ne pas y prêter attention. Parfois, cela énervait encore plus Evan, ce qui n'était pas pour lui déplaire à elle.

Une douce odeur canine l'interrompit dans son rire. En se retournant, elle découvrit un énorme animal qui grondait non loin d'elle. Un sourire se peignit sur ses lèvres et elle rejeta les bras en l'air, surexcitée.

- C'est lui ! J'en suis sûre que c'est lui Evan ! Wah, regarde moi ça ! Bon, ok, on voit rien puisqu'il fait nuit... attends, ouais, là, ça va mieux ! Oh, regarde, il a les yeux rouge ! Trop bien, tu trouves pas
? Tu crois qu'il voit en rouge du coup ? Comme ça doit être bizarre ! J'aimerais vraiment pas, ça doit pas être agréable... Eh, l'ami, c'est comment le monde en mode Call Of Duty ? T'aimes bien ? Faudrait que je tente sur toi, Evan, c'est toujours mieux que de prendre des animaux comme cobaye...


L'élan d'Adélia fut interrompu par un nouveau grognement - plus prononcé cette fois-ci - de la part de la bête qui lui faisait face.

- Faudrait vraiment inventer un sort pour traduire les paroles des animaux, parce que pour les comprendre, c'est vraiment pas simple, quoi. Tu crois pas Evan ?

Codage par Libella sur Graphiorum



ADELIA
FLORES

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t667-journal-d-adelia-flores#3314 http://magicneverdies.forumactif.com/t624-chemin-de-traverse-adelia-flores#3075 http://magicneverdies.forumactif.com/f242-adelia-flores-celeste-grym-victor-amelia http://magicneverdies.forumactif.com/t622-adelia-flores?highlight=adelia http://magicneverdies.forumactif.com/t626-inventaire#3156


profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   Sam 29 Sep - 18:44

Le membre 'Adélia Flores' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Hasard RPG' :

Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
profil +
Message
Re: Sous le regard des morts   





 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Acier contre chair, un duel sous le regard de la lune! [Pv Steph et Almace, Présent] [Saskatchewan, Canada]
» Sous le regard des Astres [Pv-Chen] -épreuve2-
» Sous le pont Mirabeau coule la Seine...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Autres quartiers & logements :: Cimetières
-


Sauter vers:  
IRP - 1ère partie de Mai 2006

Plan des quartiers