Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Autres quartiers & logements
Partagez | 


profil +
Message
Quelques lettres pour un été   Mar 8 Mai - 3:55








Le 28 Juillet 1997
Londres



Ma chère Pansy,

Je t'écris aujourd'hui pour te donner quelques nouvelles. Les événements se sont en effet précipités depuis la fin de l'année scolaire et nous n'en avons jamais vraiment discuté. Je sais que ce n'est pas notre habitude d'échanger sur ce genre de sujet mais je pense pouvoir me permettre de faire aujourd'hui une exception. Les conditions sont particulières, n'est-ce pas ? De toutes manières il faut que j'en parle et ça ne peut être qu'avec toi.

Tout est flou, hâtif, les nouvelles s'enchaînent sans se distinguer les unes des autres et il faut pourtant réussir à les détacher pour tenter de les comprendre. Je n'y parviens pas. Enfin, je ne suis pas aveugle et reste donc vaguement consciente de tout ce qu'il se passe, mais rien n'est précis. Cela ne m'empêche pas de m'engouffrer dans ce mécanisme brumeux comme je te l'expliquerai dans quelques lignes.

Mais d'abord, comment vas-tu ? Cela fait longtemps que je ne me suis pas inquiétée de ton état  et je tenais à y remédier. J'espère qu'en ce moment la situation n'est pas trop délicate pour toi. Personne n'ignore la position de tes parents, mais qu'en est-il de toi ? Je sais bien que tu ne t'opposeras pas à eux, mais jusqu'à quel point leur obéiras-tu ? Quels sont tes projets pour l'an prochain ?

Pour ma part, mon père à prit sa décision. Faute d'avoir sa femme il aura sa fille. Je ne viendrais pas à Poudlard pour cette sixième année mais le suivrait. Il me l'a annoncé il y a peu et j'ai accepté d’obtempérer. Pour être plus précise, je n'ais pas refusé. De toutes manières je ne sais pas si j'ai eu le choix à quelque moment que ce soit. Quand il m'a exposé ce que nous ferions dans peu de temps, ça ne sonnait en rien comme une proposition mais comme un impératif. Pourquoi aurais-je dû me battre contre ça, contre lui ? Finalement, peu importe mon camps, ça ne changera probablement rien. Je n'aurais même pas à me battre ou agir. Ce n'est pas comme si j'avais une importance même minime, je pourrais probablement me contenter de me fondre dans la masse. De toutes manières je te dirais comment ça évolue si j'ai la possibilité de t'écrire. Je n'ai pas la moindre idée d'où je serais ni avec qui d'ici quelques semaines. Si j'ai tout compris, je devrais officiellement les rejoindre au plus vite. Malgré tout, je dois t'avouer que je ne peux m'empêcher d'appréhender.

Ne sachant qu'ajouter, je finirais sur ces quelques mots. J'aimerais que l'on puisse se voir au plus vite. Tu me manques.

Héra





Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


profil +
Message
Re: Quelques lettres pour un été   Ven 13 Juil - 13:51


Le 2 août 1997,
Comté du Wiltshire

Ma chère Héra


Excuse-moi pour ce retard de quelques jours, je ne fais qu'aller à droite et à gauche, cela va bientôt faire une quinzaine de jour que je n'ai pas retrouvé le manoir de mes parents. Je ne sais pas si le terme « aller bien » serait le meilleur pour décrire ma situation, la fatigue est de plus en plus pesante et je suis bien consciente que mon humeur est des moins agréables. En ce moment, tout est bien trop flou pour moi aussi et en réalité, cela fait déjà quelques temps que ça dure. Malheureusement, ce dont j'aimerai te parler dépasse de loin les mots qu'une plume à le pouvoir d'encrer sur le papier, d'autant plus que là où je me trouve, le temps qui m'est accordé n'est que bien trop court.

Pour ce qui est de mes parents, je pense qu'ils s'en sortent bien. Je n'ai plus tellement le temps de les voir, l'occasion ne se présentant généralement qu'au moment des réunions, mais ils me souriaient la dernière fois que je les ai vu... Après, tu sais aussi bien que moi tout ce qu'un sourire sait cacher.
Je passe la majorité de mon temps à vadrouiller avec ma marraine et son frère. C'est une période assez dure ces temps-ci, mais j'entends dire que cela se calmera bientôt et que je pourrais prendre quelques temps chez moi en compagnie de ma famille. C'est une des choses qui me tarde le plus. J'essaie de voir les autres, mais tout semble si différent. A chaque fois que l'on a la chance de se croiser, le temps nous manque et seul un regard ou un faible sourire permet de maintenir les relations. C'est ce qui m'inquiète : perdre toutes ces choses qui faisait mon bonheur avant.
L'an prochain, ma tante et mon oncle seront professeurs à Poudlard. Je devrais y retourner afin d'y assurer le maintien de la nouvelle organisation et ce par le biais de mes nouvelles obligations en temps que préfète en chef.

Se fondre dans la masse n'est pas toujours chose facile. Encore moins au début. Mais je sais que tu as toujours été plus douée à ça que moi et j'espère de tout cœur que tu y parviendras sans mal. Ce serait, je pense, le meilleur qu'il pourrait t'arriver. Obéir aux ordres n'est pas toujours chose facile mais il n'y a désormais plus de marche arrière envisageable. Si j'avais un conseil à te donner pour affronter ces moments là, c'est bien de ne jamais oublier qui tu es, ni les souvenirs qui t'accompagnes depuis toujours. Sache qu'en ce qui me concerne, je ne suis plus vraiment sûre de grand chose. Tout ce dont je suis certaine, c'est que mon devoir est d'être là où je suis et que je ne peux prendre un autre chemin que celui que je suis.

Le moment où nous nous retrouverons ne tardera pas à arriver. J'y crois. Si tu es présente aux prochains rendez-vous, il est quasiment certain que tu m'apercevras. J'espère que nous aurons la chance de nous accorder un instant et que nous pourrons discuter plus intimement.
Tu me manque aussi. Prends soin de toi.
Pansy.
Code par Heaven sur Epicode


Si la princesse perd sa couronne dans les Ténèbres,
comment peut-elle chercher le trône dans la Lumière ?

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t321-pansy-parkinson-de-retour-en-grande-bretagne http://magicneverdies.forumactif.com/t310-flagley-le-haut-o-pansy-parkinson http://magicneverdies.forumactif.com/f85-maison-de-campagne-de-pansy-parkinson


profil +
Message
Re: Quelques lettres pour un été   Sam 11 Aoû - 23:17








Le 13 août1997
Londres



Pansy,

Ne t'inquiètes pas du retard de tes lettres, les miennes ne seront pas non plus des plus promptes à te parvenir. Je crains de ne pouvoir trouver le temps d'écrire ou que mon père ne décide de surveiller mes courriers. Ces derniers jours, il est de plus en plus étrange et un rien l’effraie. Si je ne sais pas ce qu'il redoute véritablement, je ne peux que l'imaginer et ne me risquerais pas à le lui demander.

Je n'irais pas me plaindre de ma situation alors que la tienne ma paraît plus délicate encore. Tout ce que je peux espérer, c'est que tu puisses retrouver au plus vite une certaine quiétude (permet moi d'abuser de ce terme). Si comme tu le présumes tu finis par être plus disponible, n'hésite pas à venir me rendre visite – en concédant que tu en ais le loisir. Mon père devrait l'accepter s'il s'agit de toi.

J'ai hâte que nous puissions à nouveau discuter de vive voix. De nombreuses questions me hantent, mais je serais incapable de te les noter. Les formuler, peut-être, et ce n'est encore pas une certitude … Il n'est pas impensable que je ne veuille tout simplement pas connaître les réponses. Qui le voudrait ?

En ce qui concerne tes amis, je ne doute pas que vous saurez rester soudés. Vous avez déjà traversé bien des épreuves ensembles, et ce ne sera pas celle qui dissoudra votre groupe. Reste seulement vigilante à ne pas les négliger. Peut-être que leur accorder du temps te paraît surfait ou infaisable, mais tu ne dois pas te détacher d'eux. Ils ont probablement besoin de toi autant que ce que tu as besoin d'eux. Peu importe à quel point c'est compliqué, vous devez parvenir à vous soutenir. Ne t'isoles pas ou tu t'y perdras.

Mon père m'a effectivement parlé des fonctions nouvelles de ton oncle et ta tante. À ce propos, nous nous croiserons sûrement à la rentrée. Il a changé d'avis et je devrais poursuivre ma sixième année à l'école. Ces derniers temps, il est bien trop occupé pour me le faire rencontrer et souhaite être présent. Il doit penser que je serais trop insignifiante pour paraître valoir quoi que ce soit sans sa personne. Ne nions pas que je suis bien chétive et trop jeune. Ses arguments, peut-être, saurons le persuader. C'est probablement ce qu'il espère. Il veut me voire forte et puissante, que je le rende fier. Le nom de ma mère revient parfois, même si je comprend rarement pourquoi.

Ce vendredi se tient une réunion à laquelle, m'a-t-on dit, grand nombre de ses sympathisants sont conviés. Ce sera également notre cas. Nous avons rendez-vous, et je t'avoue que j'appréhende. C'est sans honte que je te le confie : le contraire me semblerais en tous les cas invraisemblable. T'y verrais-je ?

Tu surmonteras cette guerre, je le sais. Veille juste à ne pas te laisser emporter par celle-ci. Ne t’oublie pas Pansy.

Avec toute mon affection,

Héra





Sage comme un orage.
Elle mentait à tous. À sa famille, à ses amis, aux inconnus. Elle mentait au temps, aux lieux, au monde. Elle mentait à son passé, à son présent, à son futur. Mais surtout, elle se mentait à elle-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3 lettres pour 3 mots
» quelques imageries pour ce souvenir......
» Quelques questions pour ma présentation
» Quelques idee pour ameliorer l'editeur
» Quelques Scans pour l'Animé Pokémon X Y

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Autres quartiers & logements
-


Sauter vers:  
IRP - 2ème partie d' Avril 2006

Plan des quartiers