Magic Never Dies :: Comptoir d'accueil :: Sorciers recensés :: Intrigues :: Divertissement :: #1 L'île magiquePartagez | 


Aller à la page : Précédent  1, 2
profil +
Message
Re: Jour 2 - Plage de sable blanc   Lun 14 Mai - 21:20

Sous le soleil brûlantEn compagnie de CharlieComme Juliet l’avait deviné, le bouclé ne s’était pas attendu à cet intervention puisqu’il hoqueta de surprise. Il se retourna brutalement vers elle, du sable plein le corps mais son regard semblait dénué d’amusement, remplacé par une sorte de crainte. Le sourire de la jeune femme s’effaça presque, se rendant compte qu’elle l’avait peut-être dérangé ou gêne et qu’il ne souhaitait probablement pas être interrompu. Elle se sentit soudain maladroite de l’avoir accosté ainsi.
Mais son inquiétude disparut en voyant la lueur presque sauvageonne qui avait pris possession des prunelles de Charlie les quitter, et il arbora bientôt un beau sourire.

-Oh ! Juliet ! Bonjour, je vais bien et vous ? demanda-t-il, enjoué.

Le garçon effarouché qu’il avait paru être quelques instants plus tôt avait définitivement disparut et Juliet songea que le brun était bien imprévisible dans ses comportements. Mais après tout, réfléchit-elle, il s’était mis à l’écart des vacanciers autant que possible, et sans doute voulait-il garder son jardin secret pour lui tout seul, assis comme un enfant dans le sable à confectionner un grand château. Juliet pouvait une nouvelle fois affirmer que le bouclé était un bien curieux jeune homme, mais ça le rendait étrangement attachant, jamais ne serait venu à l’idée à la sorcière de le juger. Il était parfois bon de rencontrer des personnes en décalage avec leur entourage, à la façon de pensée totalement originale.

-Egalement, comment pourrait-il en être autrement avec ce cadre magnifique ? J’espère que ma présence ne vous importune pas, peut-être souhaitiez vous rester seul dans ce coin… ?

Malgré cette interrogation, Juliet acheva de se dévêtir et commença à se crémer le corps. Visage, bras, dos, ventre, jambes, et même pieds, tout devait y passer quand on avait la peau blanche des Ollivander, sinon c’était courir le risque d’une peau brûlée par le soleil. Et être écarlate et démangée pendant une semaine, très peu pour elle. Si Charlie préférait qu’elle parte, aucun problème, mais l’appel du maillot de bain était trop fort et crémer l’entièreté de son corps prenait un temps fou à Juliet, notamment parce qu’elle allait avoir des difficultés pour atteindre le dos, donc autant commencer le plus vite possible. Le vendeur de son côté, chassa d’un geste désespéré le sable de son maillot, les aléas de la plage… Juliet proposa aimablement :

-Vous voulez un peu de crème ? Je dois avouer que je suis bien équipée !

Charlie lui demanda :

-Vous profitez bien du séjour ? Je vous ai perçu hier, avec quelqu’un que je connais, mais je ne pensais pas que c’était vous !

Juliet ne voyait pas trop de qui il voulait parler, à part Astrid Olsen peut-être, la seule personne avec qui elle avait une vraie conversation la veille. Mais elle se souvenait avoir elle aussi repéré le brun en compagnie de Taylor et d’une brune dont elle n’avait vu que le dos.

-Ecoutez, je crois que des vacances au soleil, c’est exactement ce qu’il me fallait ! J’espère que vous en profitez tout autant. Je ne vois pas vraiment qui est cette personne dont vous me parlez, mais je vous ai vu de loin hier, mon cher monsieur… Mais quel est votre nom d’ailleurs ?

En effet, Juliet ignorait le nom de famille de Charlie, les seuls indices qu’elle avait été bien maigres, les initiales C.H.W si elle ne se trompait pas, ses souvenirs un peu flous.


© 2981 12289 0


Ses sentiments étaient invisibles, enfouis au plus profond d'elle même, si bien qu'elle en vint à oublier leur simple existence .  

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t606-les-maux-qui-sommeillent-sous-sa-plume-juliet-ollivander http://magicneverdies.forumactif.com/t486-chemin-de-traverse-juliet-ollivander http://magicneverdies.forumactif.com/f313-juliet-ollivander http://magicneverdies.forumactif.com/t465-juliet-ollivander#2697 http://magicneverdies.forumactif.com/t474-inventaire


profil +
Message
Re: Jour 2 - Plage de sable blanc   Mar 15 Mai - 12:51





PLAGE DE SABLE BLANC
Deuxième jour

Le jeune homme partit d'un rire sonore. Il était plutôt séduisant, de belle carrure. Un grand visage solaire, et très expressif. Une mâchoire joliment dessinée. Mais il y avait quelque chose dans sa bouche qui mettait Rosalind mal à l'aise: une bouche de glouton, large, presque trop.

- J'espère. Pourquoi pas? Qu'est-ce que tu perdrais à ce qu'on discute un peu tout les deux?


Il persistait à la tutoyer. Evidemment. À quoi pouvait-on s'attendre venant d'énergumènes pareils. Rosalind en avait côtoyés, très brièvement, le temps d'un congédiement expéditif, et elle savait à peu près à quoi s'en tenir. Cela dit, il n'avait pas complètement tort: qu'avait-elle à y perdre? Elle passa la main sur son visage pour en chasser les dernières traces de somnolence et darda de nouveau son regard sur l'Océan. Plus de trace de Drago et de sa compagne de jeu.

- Qu'est-ce que j'y perdrais? Pour commencer: du temps. De l'énergie.


Elle pensa, un peu coupable qu'elle n'avait pas fait grand usage de ces derniers aujourd'hui.

- Enfin, sauf si tu t'avères de bonne compagnie et distrayant. Tu penses que c'est dans tes cordes?

Rosalind adressa un petit sourire moqueur à l'aspirant Don Juan qui se tenait à ses côtés et sortit son tube d'écran solaire. Même sous le parasol, on était jamais trop prudent. Tout en appliquant la crème le long de ses jambes, elle demanda:

- Et c'est quoi le scénario idéal, alors? Je veux dire, quand tu abordes les femmes. Tu débarques sous le parasol, ou à la table, ou au bar... Admettons qu'elles ne te repoussent pas. Et après?

Ses questions étaient teintées de sarcasme mais elles étaient sincères. Elle jeta un regard interrogatif à son voisin. Au delà de leur physique avantageux, elle s'était toujours demandé comment ce type d'hommes se débrouillaient pour plaire aux femmes. Il semblait jeune, en tous cas ses traits avaient quelque chose de juvénile, mais rien ne lui permettait de déterminer s'il avait son âge ou quelques années de plus. Elle avait des doutes, mais peut-être qu'il se révélerait assez intéressant pour l'amuser quelques minutes.



Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t599-journal-de-rosalind-fawley http://magicneverdies.forumactif.com/t596-chemin-de-traverse-voliere-de-rosalind-fawley http://magicneverdies.forumactif.com/f237-rosalind-fawley http://magicneverdies.forumactif.com/t586-rosalind-fawley http://magicneverdies.forumactif.com/t594-inventaire


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Echouage sur une plage de sable fin
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: Comptoir d'accueil :: Sorciers recensés :: Intrigues :: Divertissement :: #1 L'île magique-


Sauter vers:  
IRP - 1ère partie d' Avril 2006

Plan des quartiers