C'est avec la lumière qu'on chasse les ténèbres...



Magic Never Dies :: Comptoir d'accueil :: La Poste & documents spéciaux :: LivretsPartagez | 


profil +
Message
Charlie ou l'allégorie du bonheur niaiseux    Mar 27 Fév - 21:51


Charlie H. Walsh

Dare to be Happy

◊ Naissance 27 ans - 12/02 ◊ Nationalité Britannique de son père et Français de sa mère. ◊ Ascendance Verseau ◊ Baguette  Bois de Frêne, Ventricule de Dragon , 27,5 cm, fine.◊ Groupe / Ex maison Pouffy | Epicurien Recensement◊ Activité Vendeur chez Honeydukes◊ Qualités Optimiste, Joie de Vivre, Enfantin ◊ Défauts Gourmand, légèrement naïf, sensible et facilement vexé  



Caractère

Timide, c'est avant tout une personne qui n'ose pas par lui-même, et qui n'ose pas blesser autrui. Il a d'ailleurs parfois du mal à se faire des amis, surtout de la gente féminine. Au début, on peut penser que c'est quelqu'un de calme qui rougit facilement, mais une fois qu'on le connaît c'est quelqu'un d'attachant.  Passionné, Charlie adore faire ce qui l'adore et tout ce qui le tient à cœur : d'où son aisance à l'oral lorsqu'il parle de gâteaux (d'où son travail, faisant de lui un bon vendeur.) Gourmand, qui est le principal défaut de ce pauvre garçon. Il ne résiste jamais face à une gourmandise. Il résiste seulement à son travail et encore, il n'est pas rare de le voir manger le dernier biscuit en prenant un air de non-coupable. Optimiste, ce garçon sourit toujours. Face à l'adversité, il essaie toujours de voir une faille de bonheur malgré un massacre, il voit toujours le bon côté des choses. Désireux, ce brun porte toujours en lui de l'espoir. L'espoir que tout change. Que le monde soit plus juste. Curieux, il sait souvent beaucoup de choses sur vous avant que vous ne le sachiez, parfois même une chose sur vous-même. Fidèle, c'est quelqu'un en qui on est certain de pouvoir compter. Toujours là, protecteur et de bon cœur, il porte beaucoup d'espoir envers ses amis. Vexé facilement, c'est aussi un énorme problème. Sa sensibilité implique que parfois, des phrases, auquel il ne devrait pas réagir, lui font mal. Tout ça parce qu'il donne sa confiance facilement : un humain ne peut pas être essentiellement un monstre. Vulnérable, c'est aussi un enfant qui n'a parfois pas conscience du danger, qui prend parfois une impasse trop légèrement. Drôle, sa passion est aussi de faire rire les autres, apporter son bonheur à ceux qui ne pensent pas en avoir. Énergique et vif, il met de tout son cœur dans tout ce qu'il fait. On peut parfois le prendre pour un fou à chanter, à danser. Ce qu'il aime lui, c'est vivre.




Histoire



Qu'il est doux et bon de garder son innocence, de préserver cette essence qui fait de nous des Hommes. Les plus sombres d'entre nous rêveraient d'être comme cet homme, ce fameux Charlie, qui a réussi à se préserver malgré la guerre. Pourtant, tout n'a pas toujours été ainsi.
*
Charlie grandit de façon la plus banale possible. Il naquit à Londres, dans un hôpital de moldus. Sa mère, une sans-pouvoir jusqu'au bout des doigts, n'apprit que bien tard les capacités magiques de son mari. C'est sûrement ceci qui détruit le couple plus tard, mais de toute façon, elle insista pour chacun de ses enfants de les faire naître de la façon la plus naturelle possible. Comme tout bon mari, bien qu'un peu renfrogné à l'idée de mettre en danger sa femme et de la voir souffrir, le père Walsh laissa sa femme accoucher chez des moldus.

Ah, qu'il était tombé bien bas, lui, un homme qui avait toujours souhaité rester le plus loin possible des moldus, voilà que sa femme était une moldue de pure souche. Mais il l'aimait et c'était sûrement ce qui avait causé ce désagrément de ses principes. Le couple accueillit un premier enfant, Charlie, le maladroit au cœur d'or. Puis vient Jey, dont la force et le courage égalait celle d'un tigre. Et une troisième, elle s’appelait Ivy et portait beauté et intelligence Et enfin, le petit dernier, Thomas, intelligent et d'une tromperie si fourbe que même le Renard est piégé.

Aucun d'eux n'avait la même maison. Et tout bonnement, parce qu'ils n'avaient pas les mêmes pères. En effet, leur mère, ayant un nouvel amour envers le monde sorcier, n'hésitait plus à se rendre dans le Chemin de Traverse et y faire de nouvelles rencontres. Le couple allait déjà assez mal et voulant se réfugier dans l'alcool, elle se retrouva le lendemain matin  à côté d'un homme magnifique et ambitieux. Un membre du ministère de la Magie. Il fut le père de Jey, sans même que la mère le sache. Et honteuse, la femme essaya d'oublier cet homme. D'où la naissance d'Ivy, où la culpabilité de la mère était si grande qu'elle fit un enfant à son mari.

C'est ici que tout dérapa. Les disputes se faisaient plus fréquentes, et le couple se brisa à partir de l'instant où le père de la famille découvrit qu'il n'était pas le paternel du petit Jey. C'était pourtant celui qui lui ressemblait le plus, lui étant un ancien gryffondor. Les disputes traînaient, étaient de plus en plus violentes. C'est sûrement ce qui brisa l'enfance de Charlie, qu'il réussit à reprendre en retard. Viens enfin le divorce. Un soulagement pour tout le monde. Jey, malgré tout, décide de rester avec son père : il n'est pas prêt, du moins pas encore, à pardonner sa mère. Cette dernière retrouve d'ailleurs le chemin du père de Jey et elle lui avoue tout, si bien qu'elle tombe amoureuse de lui et ils restèrent ensemble. D'où la naissance de Thomas. Mais les enfants finissent par lui pardonner même si le père porte encore sa rancœur, surtout qu'il ne s'est pas remarié.

L'histoire est bien vite oubliée, et l'étrange fratrie tombe bien vite à Poudlard. Charlie, dont le cœur était pur et dont l'intelligence égalait celle d'un serdaigle faillit aller dans cette maison. Mais il n'était pas assez ambitieux pour l'être, il n’avait ni cette soif d'apprendre à la différence de sa soeur Ivy. Il se dirigea à Poufsouffle. Là-bas, il se fit de nombreux amis de toutes les maisons. En effet, c'était un garçon apprécié et agréable, même si sa candeur était parfois sordide. C'est le petit dernier de la famille qui fut plus difficile à placer. Certes intelligent, le choixpeau sentait déjà le Mal couler dans ses veines.

Durant les premières années, tout se déroula pour le mieux. En effet, Harry Potter n'était pas encore là. Charlie éprouvait une grande sympathie et admiration envers les jumeaux Weasley, de grandes asperges qui enchaînait conneries sur conneries. Mais sa scolarité se passe pour le mieux : c'est un garçon intelligent qui n'hésite pas à poser les bonnes questions. Lors de sa quatrième année, son père menace de faire rentrer la fratrie à la maison, la dangerosité de Poudlard est présente. Plus tard, lors de sa sixième année et du Tournois, Charlie soutient fermement Cédric mais il est admiratif face à l'audace de Potter. Sa septième année se resserre, puisqu'il doit passer ses examens tout en ayant le pire prof possible : Non pas Rogue, loin de là, juste Ombrage.

A sa sortie scolaire, il sait aussitôt vers quoi se diriger : le garçon postule chez Honeydukes après avoir fait des études moldus en France (il possède une tante qui vit en France et qui a permis son hébergement) dans le commerce grâce à sa mère (il a dû convaincre son père qui n'était pas pour au début.). Il fait ceci durant deux ans et cela le protège de la guerre. Il revient après celle-ci, ennuyé de cette école (sa mère le voyait devenir directeur, pas lui) et surtout pour pleurer les morts.
Il devient un vendeur convainquant et prêt à donner son avis, il est apprécié du propriétaire. Si bien que depuis toujours, il est dans cette boutique.

Lors de la guerre, Charlie ne porte pas d'avis : son statut ne permet pas de prendre de partie en particulier. L'Ordre est trop bien caché, et les Mangemorts voient mal son sang. Ce qu'il aurait aimé, c'est œuvrer en secret contre le Mal, mais il a plutôt fait ce qu'il savait faire parfaitement : rester optimiste et debout. Parce que tant qu'il sera joyeux, cela signifie que tout n'est pas encore terminé. Qu'il reste un espoir.

Magic Never Dies




Liste des RPG








En coursTerminés
Je peux me faire pardonner ? | ft. Eden Taylor
Par mégarde, Cahrlie renverse du café sur une inconnue. Pour se faire pardonner, il l'invite au Chaudron Baveur où les deux décident d'apprendre à se connaître, malgré la gêne du vendeur.

Rêve d'enfance | ft. Julier Ollivander
Depuis toute petite, avant son déménagement, Juliet rêvait de visiter Honeydukes, la boutique où travaille Charlie. Il se décide alors à l'aider et à faire connaissance avec elle.

A la tienne | ft. Drago Malefoy
Charlie décide de prendre un verre en fin de soirée afin de profiter de la vie. Sauf qu'un blond est bien décidé à l'embêter et avec les effets de l'alcool, le vendeur ne compte pas rester les bras croisés.

◊ Titre / ft.
Résumé du RP

◊ Titre / ft.
Résumé du RP

◊ Titre / ft.
Résumé du RP

◊ Titre / ft.
Résumé du RP
Roule les Sucreries | ft. Héra Greengrass
Charlie rencontre pour la première fois Héra, une journaliste qui passait dans la boutique du vendeur par hasard. Ce n'est que le début d'une aventure et le bouclé a beaucoup apprécié cette rencontre peu commune.

Nouvel An 2006 / ft. Tout le Monde
Charlie est invité à un bal organisé par le ministre. Hélas, il s'y ennuie un peu, jusqu'à ce que Théodore incite le jeune homme à être le cavalier remplaçant de Héra Greengrass. Il accepte alors et danse avec elle.. Mais en même temps, des personnes subissent des agressions par Gustav.

◊ Titre / ft.
Résumé du RP

◊ Titre / ft.
Résumé du RP

◊ Titre / ft.
Résumé du RP

◊ Titre / ft.
Résumé du RP

◊ Titre / ft.
Résumé du RP
à faire :
- Rp avec Drago
- Rp avec Gab
- Rp cauchemar

Magic Never Dies


Charlie blague en #FFCC66

Charlie H. Walsh

‘‘ Tu connais des gens, toi, qui  pleurent quand on les embrasse ? ’’



Dernière édition par Charlie H. Walsh le Jeu 8 Mar - 10:32, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t471-charlie-ou-l-allegorie-du-bonheur-niaiseux http://magicneverdies.forumactif.com/t470-pre-au-lard-voliere-de-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/f96-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/t469-inventaire


profil +
Message
Re: Charlie ou l'allégorie du bonheur niaiseux    Mar 27 Fév - 21:51




Les Jolies Dames






Nom du personnage

Type de lien

Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.


Nom du personnage

Type de lien

Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.


Nom du personnage

Type de lien

Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.

Magic Never Dies



Charlie blague en #FFCC66

Charlie H. Walsh

‘‘ Tu connais des gens, toi, qui  pleurent quand on les embrasse ? ’’


Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t471-charlie-ou-l-allegorie-du-bonheur-niaiseux http://magicneverdies.forumactif.com/t470-pre-au-lard-voliere-de-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/f96-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/t469-inventaire


profil +
Message
Re: Charlie ou l'allégorie du bonheur niaiseux    Mar 27 Fév - 21:51




Les Beaux Monsieurs






Nom du personnage

Type de lien

Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.


Nom du personnage

Type de lien

Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.


Nom du personnage

Type de lien

Quod si rectum statuerimus vel concedere amicis, quidquid velint, vel impetrare ab iis, quidquid velimus, perfecta quidem sapientia si simus, nihil habeat res vitii; sed loquimur de iis amicis qui ante oculos sunt, quos vidimus aut de quibus memoriam accepimus, quos novit vita communis. Ex hoc numero nobis exempla sumenda sunt, et eorum quidem maxime qui ad sapientiam proxime accedunt.

Magic Never Dies



Charlie blague en #FFCC66

Charlie H. Walsh

‘‘ Tu connais des gens, toi, qui  pleurent quand on les embrasse ? ’’


Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t471-charlie-ou-l-allegorie-du-bonheur-niaiseux http://magicneverdies.forumactif.com/t470-pre-au-lard-voliere-de-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/f96-charlie-h-walsh http://magicneverdies.forumactif.com/t469-inventaire


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où l'eau coule à flots vient parfois l'allégorie...[TERMINÉ]
» Allégorie de la caverne [fini]
» ALLÉGORIE DE LA GUERRE / Luca GIORDANO
» Allégorie de la Mort [29/04]
» Liste des entités déjà prises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: Comptoir d'accueil :: La Poste & documents spéciaux :: Livrets-


Sauter vers:  
IRP Février 2006

Plan des quartiers