Magic Never Dies :: 
Affaires de moldus
 :: Oubliettes :: RPG abandonnés
Partagez | 


avatar
Invité
profil +
Message
Un rendez-vous loin d'être galant.   Ven 22 Déc - 22:56

Amaryllis posa enfin sa plume. Elle passa un regard rapide sur la page, et rangea cette dernière dans un épais dossier. Cette affaire était enfin close. Sur son bureau, un tas d'autres dossiers régnaient, réclamant que l'on s'occupe d'eux. La sorcière les ignora et à la place rangea le dossier récemment clos dans l'armoire à droite de son bureau.

Ses talons claquèrent sur le bois à mesure qu'elle déplaçait. Amaryllis se détendit un peu les jambes. Cela faisait plusieurs heures qu'elle avait travaillé sur ce dossier sans prendre de pause. Elle vérifia l'heure rapidement. Mince, son rendez-vous. Elle avait perdu tout sens du temps, et ne s'était rendue compte de rien.

Ses cheveux étaient détachés, et son maquillage était à refaire. Combien de temps lui restait-il ? Dix minutes ? Ca suffirait. Elle remonta ses cheveux en un chignon élégant, simple et rapide à faire. La brune réappliqua un peu de fond de teint et de mascara, n'omettant pas non plus de remettre une couche de rouge à lèvres violet qui s'accordait à merveille à sa tenue. Elle était vêtue d'une robe à rayures mauves et blanches, cintrée à la taille et laissant découvrir un fabuleux décolleté.

A présent qu'elle se trouvait parfaite, Amaryllis se sentait femme. Surtout que la personne qui venait la voir n'était pas n'importe qui. Aujourd'hui, elle avait un entretien avec Drago Malefoy. Certes, elle le considérait comme un enfant, mais il n'en restait pas moins un homme. Et puis elle le connaissait depuis sa naissance. Relations familiales obligent.

On frappa à sa porte. Elle pesta, elle n'avait pas eu le temps de mettre de l'ordre sur son bureau déjà impeccablement rangé. Mais Amaryllis était une perfectionniste. Et là, tout n'était pas parfait. Tant pis. Elle alla ouvrir la porte.

- Monsieur Malefoy, commença-t-elle avec un sourire charmeur. Entrez, je vous en prie.

Un Malefoy était ponctuel, et une Parkinson était polie. La mise en scène typique lorsque deux personnes de la haute se rencontraient en public. C'était toujours ainsi devant des yeux curieux et des oreilles indiscrètes. Mais elle comme lui savaient que ce n'était que se donner en spectacle. Elle alla s'asseoir derrière son bureau et l'invita à faire de même.

- Ca faisait longtemps, depuis... 1994 il me semble. Depuis mon départ en somme.

Elle marqua une pause et croisa les bras, mettant sa poitrine en valeur.

- Jusqu'à preuve du contraire, nous ne sommes pas là pour parler chiffons. Qu'est-ce qu'il se passe ?




profil +
Message
Re: Un rendez-vous loin d'être galant.   Sam 23 Déc - 0:31

Un rendez-vous loin d'être galant

ft. Amaryllis Parkinson

La situation était bien simple. Un petit malin s'amusait à lui envoyer des parchemins anonymes, et peut-être que le même petit malin jouissait de rendre folle sa mère en se faisant passer pour son propre père à travers des mots interdits laissés régulièrement sur le perron du manoir. De l'autre côté, Greengrass avait déniché un papier tout à fait intéressant dans les archives du ministère. Il venait d'ailleurs de la quitter dans les locaux de la Gazette. Apparemment, on le soupçonnait d'être étroitement lié aux récents événements impliquant le nouveau grand méchant mondial, et peut-être même d'être toujours en contact avec son père qu'il n'avait pas revu depuis 1998. Une réunion venait de se dérouler aujourd'hui à ce sujet entre gens importants de la haute du ministère, et le blond avait besoin de savoir ce qu'il en était ressorti exactement. L'occasion rêvée de mettre à profit ses relations...

Maintenant que Parkinson était de retour en Angleterre, il lui apparaissait clairement que joindre sa cousine était l'option la plus logique dans sa situation. Une juge au ministère de son côté, ça ne se refusait pas. Enfin, de son côté... Encore fallait-il tâter le terrain, voir si celle-ci serait partante pour faire quelques entorses au règlement au point de bien vouloir lui céder quelques informations confidentielles qui le concernaient directement.

Depuis quand ne l'avait-il pas revue ? Ses 14 ans ? Lorsqu'il n'était qu'un petit garçon. Il pensait avoir pour lui son nom et les liens entre leurs deux familles. Quitte ou double. L'héritier ne manquait pas d'audace toute manière, surtout quand il s'agissait de sa sécurité.

Amaryllis avait accepté un rendez-vous et, ce jour-là, il se tenait dignement derrière la porte de son bureau. Quatre coups secs, et une femme mûre très séduisante lui ouvrit.

- Monsieur Malefoy. Entrez, je vous en prie.

Il la salua d'un signe de tête évident en la détaillant dans un profond respect.

- Mrs Parkinson.

Splendide. Une femme tout bonnement splendide qui n'avait fait que se bonifier avec le temps lui offrit un sourire à la fois solennel et dévastateur, comme un bon vin. Elle s'installa derrière son bureau et l'invita à faire de même de l'autre côté.

- Ca faisait longtemps, depuis... 1994 il me semble. Depuis mon départ en somme.

- Dans ces eaux-là oui. Autour de la coupe des trois sorciers je crois, donc quand j'étais en quatrième année, c'est bien ça.

Le temps filait et la beauté d'Amaryllis ne fanait pas. Il se souvenait parfaitement de l'époque où il fantasmait sur la cousine Parkinson, et son décolleté n'avait pas faibli. Seulement aujourd'hui, il n'était plus un adolescent et garder son calme devant la belle dame lui était moins ardu. Même s'il était fort tentant de baisser les yeux vers ses charmes oh combien généreux, Malefoy s'évertuait à rester focalisé sur les pupilles de son interlocutrice comme pour montrer qu'il se maîtrisait totalement, sans peine, et que lui aussi pouvait s'avancer comme un chasseur. Bien entendu, toute cette réflexion mûrissait silencieusement dans sa tête. Aujourd'hui, ce n'était absolument pas la question.

- Jusqu'à preuve du contraire, nous ne sommes pas là pour parler chiffons. Qu'est-ce qu'il se passe ? embraya-t-elle droit au but. De quoi contenter l'ex-Serpentard, pas de chichi.

Plein d'assurance et d'une humilité de convenance, il entama son discours en espérant parvenir à ses fins d'ici la fin de l'entrevue.

- Tout d'abord merci de me recevoir Amaryllis, commença-t-il en se permettant une petite familiarité, amoindrissant celle-ci en employant un ton grave. Vous avez pu trouver un créneau rapidement et je ne saurais comment vous le rendre. Voyez-vous, j'ai eu vent de certaines rumeurs depuis les bureaux du ministère, ceux-là mêmes dans lesquels vous travaillez. Vous n'êtes pas sans savoir qu'on parle beaucoup de moi... N'est-ce pas ?

Dans un premier temps, cela suffirait. Il tâtait le terrain, voir si la Parkinson se montrerait réceptive ou pas. Dans le cas contraire, il saurait qu'il serait inutile de la sonder davantage.


Codage par DM

Voir le profil de l'utilisateur https://magicneverdies.forumactif.com/t190-drago-lucius-malefoy-alchimiste-pour-vous-servir-ou-pas https://magicneverdies.forumactif.com/t168-chemin-de-traverse-voliere-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/f263-cave-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t145-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t167-inventaire


avatar
Invité
profil +
Message
Re: Un rendez-vous loin d'être galant.   Sam 23 Déc - 19:48

Amaryllis prit le temps de détailler Malefoy. Elle n'avait pas pu imaginer qu'il devienne aussi masculin, aussi homme si elle osait penser de la sorte. Bien sûr qu'elle osait. Il semblait être tout à fait à l'aise dans le bureau. Le blond était devenu plus grand, et sa carrure semblait s'être finement musclée. Charmant. Absolument charmant.

- Tout d'abord merci de me recevoir Amaryllis.

La femme roula des yeux, légèrement amusée par ce ton solennel. La brune trouvait cela aussi déplacé qu'un sang de bourbe au milieu d'une réunion de Mangemorts. Mais soit, il voulait commencer ainsi, alors elle l'écouterait continuer.

- Vous avez pu trouver un créneau rapidement et je ne saurais comment vous le rendre. Voyez-vous, j'ai eu vent de certaines rumeurs depuis les bureaux du ministère, ceux-là mêmes dans lesquels vous travaillez. Vous n'êtes pas sans savoir qu'on parle beaucoup de moi... N'est-ce pas ?

Si le début l'avait amusé, elle était devenue soudainement perplexe. Elle n'avait pas de temps à perdre avec des détours, et elle lui répondit sur un ton légèrement sec démontrant son impatience.

- Drago, allons droit au but. Devrions-nous parler de ton cas, de celui de ta mère ou celui de ton père ?

Elle réfléchit un peu. Elle avait regardé le dossier qui le concernait et c'était sans aucun doute ce qui l'amenait. Amaryllis regardait tous les dossiers concernant les anciens Mangemorts. D'une certaine manière, elle méprisait Drago. Il n'avait pas su lutter contre ses parents. La sorcière prenait son propre cas un peu trop comme une généralité, ne pensant pas à comment les autres pouvaient vivre une situation similaire.

Et il ne fallait pas oublier que les facteurs étaient différents. Lucius Malefoy a été un fidèle du Seigneur des ténèbres depuis le début, pas ses parents. Elle tenta de reprendre son calme, oubliant cette irritation déplacée qui ne devrait pas intervenir dans cet entretien. Dans tous les cas, le but de ce dernier était clair. Mettre au clair certains points si elle ne se trompait pas.

- Tu peux parler, personne ne peut entendre ce qui est dit ici, dit-elle plus calmement.

Le ton calme qu'elle avait pris était plus une certaine manière de s'excuser de sa précédente réplique. Une excuse tacite. Ou il comprenait le message, ou il ne comprenait pas et dans le second cas, tant pis pour lui.

La brune se leva pour prendre un dossier avec le nom Malefoy imprimé en gros dessus.

- Une copie, signala-t-elle avec nonchalance. Je t'écoute.

Elle se rassit et ouvrit le dossier, prête à regarder certaines pièces à conviction et témoignages pour mieux comprendre ce qui amenait en réalité Drago. Elle avait beau être perspicace sur certains points, elle n'était pas toujours infaillible.




profil +
Message
Re: Un rendez-vous loin d'être galant.   Sam 23 Déc - 20:13

Un rendez-vous loin d'être galant

ft. Amaryllis Parkinson

- Drago, allons droit au but, embraya-t-elle. Devrions-nous parler de ton cas, de celui de ta mère ou celui de ton père ?

Drago haussa les sourcils d'étonnement, sourit par réflexe, entrouvrant sa bouche pour permettre à sa langue de titiller ses molaires. Ainsi, ça se passerait comme ça.

En une phrase pète-sec, elle l'avait tutoyé et balayé les convenances d'un respect qui lui semblait pourtant évident. Ceci dit, chasser le respect ne lui posait aucun problème. C'était même un registre dans lequel il se sentait plus à l'aise en définitive.

- Tu peux parler, personne ne peut entendre ce qui est dit ici, rajouta-t-elle avec plus de douceur.

Inutile de le prendre pour un bébé. Il étouffa un ricanement tandis qu'elle alla chercher un dossier.

- Une copie, précisa-t-elle. Je t'écoute.

Le nez plongé dans le fameux dossier, il attendit patiemment qu'elle ne daigne basculer ses yeux vers lui. Il joignit ses mains fermement sur ses genoux, arborant une gestuelle sereine, scrutant de loin l'objet de sa dispersion. Finalement, il réprima un soupir agacé.

- Je ne suis pas là pour parler de mon père ou de ma mère. Comme je l'ai déjà dit la première fois, il s'agit de moi, rien que moi, affirma-t-il le plus naturellement du monde.

Devrait-il encore se répéter pour être compris ? Ou en profiterait-elle pour lancer un affront de regards afin d'asseoir son pouvoir par principe ? Il ne connaissait que trop bien le mépris qu'avaient pour lui les agents du ministère, mais venant d'une Parkinson, cela était déroutant. Une curieuse sensation s'empara de son ventre. Il ressentit un pointe d'animosité et de désir malsain pour cette femme qui ne le considérait pas à sa juste valeur. Il prit sur lui pour contenir toute forme d'irritation. Il voulait parvenir à ses fins, c'était le plus important.

S'il fallait aller droit au but, alors il lui rendrait grâce et n'irait pas par quatre chemins. Quitte ou double. L'air grave et concerné, il se pencha légèrement en s'accoudant sur sa chaise.

- Je sais qu'il y a eu une réunion à mon sujet aujourd'hui. Je suis ici pour savoir si tu en sais quelque chose.


Codage par DM

Voir le profil de l'utilisateur https://magicneverdies.forumactif.com/t190-drago-lucius-malefoy-alchimiste-pour-vous-servir-ou-pas https://magicneverdies.forumactif.com/t168-chemin-de-traverse-voliere-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/f263-cave-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t145-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t167-inventaire


avatar
Invité
profil +
Message
Re: Un rendez-vous loin d'être galant.   Dim 24 Déc - 19:24

Avant de prendre la parole, Drago semblait attendre qu'Amaryllis relève la tête pour parler. Ce n'est qu'à son soupir agacé que la brune daigna lever les yeux vers le blond. Elle claqua la langue, lui faisant comprendre qu'elle attendait depuis le début qu'il parle. Mais puisqu'il voulait toute l'attention du monde, elle lui donnerait.

- Je ne suis pas là pour parler de mon père ou de ma mère. Comme je l'ai déjà dit la première fois, il s'agit de moi, rien que moi.
- Oh pardon, commença-t-elle faussement désolée. J'avais oublié à quel point tu étais aussi centré sur toi-même.

Elle fronça des sourcils. Visiblement cet entretien allait être compliqué. Il lui sembla que le blond ne releva pas sa dernière réflexion, et elle se détendit légèrement. Elle s'en serait voulue si sa langue de vipère avait compliqué la chose.

- Je sais qu'il y a eu une réunion à mon sujet le 20 octobre. Je suis ici pour savoir si tu en sais quelque chose.

Si le début du rendez-vous avait d'abord été pris à la légère par la sorcière, la réplique de Drago lui fit l'effet d'une douche froide. Par quel moyen avait-il eu vent de ces informations confidentielles ? Elle savait que le Ministère n'était plus aussi sécurisé qu'avant, mais tout de même. Laissant de côté ses pensées personnelles, elle entrait enfin dans la peau de l'employée du Ministère.

- Oui, je sais quelque chose, commença-t-elle pensive. J'ai même assisté à cette réunion si tu veux tout savoir. En revanche, quelque chose me chiffonne.

Elle s'arrêta, le regard sombre. Si les informations filtraient de la sorte, c'était mauvais pour tout le monde. Elle se leva, et commença à marcher dans le bureau, comme si le fait d'être en mouvement l'aidait à mettre de l'ordre dans ses pensées.

- J'ai besoin de savoir qui t'as transmis cette information.

Son ton était relativement tranchant, pas agressif mais il n'était pas difficile de comprendre que c'était plus un ordre qu'une demande de faveur.

- Je suis prête à répondre à tes questions Drago, mais j'imagine que tu comprendras quelle est la condition à ces réponses ?

Le souafle était dans le camp du Malefoy. Ou il parlait, ou il ne disait rien. Et Amaryllis agirait uniquement en fonction de son interlocuteur... C'était quitte ou double.




profil +
Message
Re: Un rendez-vous loin d'être galant.   Ven 29 Déc - 17:58

Un rendez-vous loin d'être galant

ft. Amaryllis Parkinson

- Oui, je sais quelque chose, avoua la juge. J'ai même assisté à cette réunion si tu veux tout savoir. En revanche, quelque chose me chiffonne.

Elle se mit à faire les cent pas, ce que Drago interpréta comme un moment de trouble. Intérieurement, il se délectait de tout ce que cela induisait. Non, le ministère n'était pas infaillible, et encore moins pour Drago Malefoy.

- J'ai besoin de savoir qui t'a transmis cette information, demanda-t-elle.

Petite curieuse... pensa-t-il. D'ailleurs, si sa propre curiosité n'avait pas été aussi vitale présentement, il aurait eu plus de difficultés à masquer le petit rictus qui bataillait pour déformer son masque de marbre.

- Je suis prête à répondre à tes questions Drago, mais j'imagine que tu comprendras quelle est la condition à ces réponses ?

Il joignit ses mains et entrelaça ses doigts à la manière d'un politique averti et fin stratège, prêt à répondre dans un calme olympien.

- Naturellement Amaryllis. En fait, tu dois savoir que je suis un peu fouineur. Comme tu sais j'ai souvent l'occasion de mettre les pieds ici. Or, les gardiens me connaissent et c'est aussi le cas de la plupart des employés. On se méfie de moi et paradoxalement ma présence coule de source, alors on ne se doute pas un instant que je pourrais faire un petit stage au département des archives. C'est pourtant ce que j'ai fait.

Il lui avouait qu'il avait bravé les interdits en omettant le paramètre "Greengrass qui déniche des dossiers quand on s'y attend pas". Toute cette affaire n'engageait que lui, et la présence de la journaliste n'y changeait absolument rien.

Après cet aveu, Parkinson tenait clairement les rênes. Il lui laissait la possibilité de le dénoncer et, étrangement, il restait sans crainte. Quelle preuve avait-elle contre lui concrètement ? Et puisqu'elle voulait jouer franc-jeu, elle serait plutôt ravie de tomber sur un grand joueur.

Il n'y avait plus qu'à attendre la suite: la coopération, ou la méfiance. L'histoire de sa vie en fait.


Codage par DM

Voir le profil de l'utilisateur https://magicneverdies.forumactif.com/t190-drago-lucius-malefoy-alchimiste-pour-vous-servir-ou-pas https://magicneverdies.forumactif.com/t168-chemin-de-traverse-voliere-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/f263-cave-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t145-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t167-inventaire


avatar
Invité
profil +
Message
Re: Un rendez-vous loin d'être galant.   Dim 7 Jan - 3:13

Drago arborait un certain air suffisant. Cela irrita quelque peu Amaryllis. Il avait l'air d'avoir le pouvoir sur cet entretien, du moins c'était ce qu'il laissait paraître. Or, Amaryllis n'aimait pas être celle sans pouvoir. Elle prit cela comme un défi. A tort sans doute. Et après tout, c'était lui qui était venu par manque de pouvoir ! Oui, voilà. Elle se ressaisit rapidement, et attendit simplement que le blond en vienne au fait.

- Naturellement Amaryllis. En fait, tu dois savoir que je suis un peu fouineur.

Elle se rapprocha de son bureau, en plissant des yeux. Elle comprit rapidement où il voulait en venir, mais le laissa continuer, histoire d'être certaine qu'ils soient sur la même longueur d'ondes.

- Comme tu sais j'ai souvent l'occasion de mettre les pieds ici. Or, les gardiens me connaissent et c'est aussi le cas de la plupart des employés. On se méfie de moi et paradoxalement ma présence coule de source, alors on ne se doute pas un instant que je pourrais faire un petit stage au département des archives. C'est pourtant ce que j'ai fait.

Un rire soulagé échappa des lèvres de la brune. Les archives. C'était étrange qu'une telle information soit disponible aux archives, mais en même temps, ce n'était pas surprenant. Connaissant la négligence des employés ministériels, retrouver un tel dossier dans les archives c'était même normal. Au final, il n'y avait pas de taupe.

Un soulagement donc. Elle se rassit, tout de suite plus détendue et beaucoup plus encline à dialoguer avec son interlocuteur. Maintenant ils pouvaient parler de qui les intéressait vraiment.

- Je comprends. A ta place j'aurais fait pareil, avoua la brune. Mais trêves de bavardages. Si tu me demandais ce qui t'intéresse à ce sujet ? Parce que je pourrais te dire exactement la même chose que le dossier, mais quelque chose me dit que ce sont les détails qui tu veux connaître. Je me trompe ?

Ah, c'était plaisant d'avoir à nouveau le pouvoir entre les mains. Elle se pencha au dessus du bureau, en train de lire la partie concernant la réunion pour se remémorer les dires. Le juge était curieux de savoir quelles seraient les interrogations de l'héritier Malefoy.




profil +
Message
Re: Un rendez-vous loin d'être galant.   Jeu 15 Fév - 19:26

Un rendez-vous loin d'être galant

ft. Amaryllis Parkinson

Son aveu ne l'offusqua pas, bien au contraire. La juge Parkinson aurait pu alerter toute la brigade qu'une faille avait déréglé le système, qu'un ancien mangemort s'était permis de fouiner dans les papiers des archives, et il n'en était rien. A la place, elle se rassit paisiblement sur son fauteuil et parut plus encline au dialogue.

- Je comprends. A ta place j'aurais fait pareil. Mais trêves de bavardages. Si tu me demandais ce qui t'intéresse à ce sujet ? Parce que je pourrais te dire exactement la même chose que le dossier, mais quelque chose me dit que ce sont les détails qui tu veux connaître. Je me trompe ?

Avait-il gagné son respect en transgressant les règles ? Rien qu'un peu ? Il ne prit pas de temps de réflexion avant de saisir l'opportunité lancée. Plus détendu, il alla droit au but.

- Ce n'est pas tant le dossier, c'est surtout les bruits de couloir et les faits officiels. Je pense que tu visualises bien ma surprise quand j'ai vu qu'une réunion se tiendrait pour parler de mon cas. Concrètement Amaryllis, j'aimerais savoir si je suis dans la ligne de mire du ministère, si je suis suspecté de quelque chose, de quoi, pourquoi, et si je suis suivi par un de vos agents. Je sais que c'est beaucoup te demander vu ton poste, mais les noms des sang-purs sont tellement traînés dans la boue de nos jours... Je me disais que toi tu comprendrais ma position. Si je suis plus surveillé que je ne l'imagine, je dois pouvoir l'anticiper. Tu comprends ?

Surtout s'il continuait ses petits trafics de potions... Il hésita et se lâcha dans la confidence, se penchant davantage vers la forte tête.

- Mon père est en cause? On croit que je suis toujours en contact avec? Y'a du nouveau sur lui, des infos? Tu sais quelque chose?

En réalité, il aurait bien voulu savoir ce que le ministère avait rassemblé à son sujet. Lui n'avait plus de nouvelle de Lucius, à part une brève mention dans le parchemin d'un supposé disciple qui le menaçait... Il en voulait furieusement à son père, mais s'il avait l'occasion de lui parler il irait tête baissée, quoiqu'il en coûte.

Etait-ce vraiment lui qui envoyait tous ces parchemins à sa mère?! Avait-il VRAIMENT tué Cattermole?!! Amaryllis était son derniers recours. Les on-dit ne voulaient rien dire, et il s'en lassait. Parkinson devait absolument l'aider à y voir plus clair.


Codage par DM

Voir le profil de l'utilisateur https://magicneverdies.forumactif.com/t190-drago-lucius-malefoy-alchimiste-pour-vous-servir-ou-pas https://magicneverdies.forumactif.com/t168-chemin-de-traverse-voliere-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/f263-cave-de-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t145-drago-malefoy https://magicneverdies.forumactif.com/t167-inventaire


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [2000]Paris perdu, rendez-vous galant de mauvais goût [Izlaya/Alan/Maureen][Terminé]
» Rendez vous galant ou retrouvaille amicale ? [ PV Kaito ]
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» rendez-vous a 2 setaka et elbastino

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Affaires de moldus
 :: Oubliettes :: RPG abandonnés
-


Sauter vers:  
IRP - 1ère partie de Mai 2006

Plan des quartiers