Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Chemin de Traverse :: Chaudron Baveur
Partagez | 


profil +
Message
Échapper au passé pour mieux le retrouver   Mer 20 Déc - 15:10

La journaliste était pour le moins perturbée par les événements des jours précédents, extrêmement perturbée. Son esprit était encombré par toutes ses pensées confuses et dispersées dont elle voulait se débarrasser. C'était pour cette raison qu'elle était là, dans ce bar, devant son verre de rhum. Elle avait décidé de laisser un peu sa vie de côté pour pouvoir s'en évader. La dernière fois qu'elle avait voulu faire ça "un soir" c'était transformé en une routine. C'était juste après la guerre, elle avait tant de souvenirs à noyer, tant de choses à oublier. Elle ne buvait pas forcément, ce n'était pas l'alcool qui l'aidait mais plus le cadre. Il avait certaines vertus sur elle mais ses effets à long terme n'était en rien bénéfique. Elle s'était enfermée dans des sorties qui ne la faisait que plus se morfondre, en fin de compte. Cette période avait été bien brève ; elle avait vite réalisé que le passé était derrière elle et qu'il était inutile de le ressasser. Il fallait l'étudier, le comprendre, le travailler d'un point de vue rationnel. Chose à laquelle elle s'appliquait désormais.

Sans grande conviction, elle fit tourner le liquide dans son verre. Il avait une couleur intéressante, une teinte de rose particulière. Cela était sûrement dû à la groseille. Elle ne voyait pas ce que ça pouvait être d'autre. Soupirant, elle observa ses congénères, ou ceux qui étaient le plus proche d'elle. À quelques mètres un couple s'enlacer outrageusement. Un peu plus proche, deux amies semblaient avoir un passionnant sujet de conversation. Un grand barbu lisait un livre épais, sourcils froncés et revenant fréquemment à sa bièraubeurre. Dans un recoin, un jeune homme qu'elle reconnu malgré l'obscurité qui régnait. Alexander Avery.

Il avait changé avec le temps, rien d'anormal. Si Héra le croisait de temps en temps, elle ne l'avait jamais abordé pour autant. Ils avaient étaient à Poudlard la même année et s'était "mis ensembles" comme le disaient les adolescents. Cela n'avait duré que quelques mois, et il y avait eu la guerre. Ils s'étaient tout simplement perdu de vue. C'était ce qui avait paru être le plus simple. Pourtant, elle décida qu'il était peut-être temps de reprendre contact.

Saisissant son verre elle se leva et avança jusqu'à lui, s'asseyant à sa table.

"- Salut, se contenta-t-elle de dire."

Elle voulait voir comment il réagirait avant de véritablement lancer la conversation. De toutes manières, elle ne savait quoi dire.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


avatar
Invité
profil +
Message
Re: Échapper au passé pour mieux le retrouver   Ven 22 Déc - 2:19

Tell - me why i'm scared, sister...Tapis dans l'ombre, comme le méchant loup devant le chaperon rouge. Je reste camouflé sous ma cape de sorcier, me cachant ainsi, des regards indiscrets. Minuit sonne autour de moi, personne, on a beau dire que le silence est d'or, qu'il n'y a plus aucun.e.s sorcièr.e.s dehors. Pourtant, le vent se lève doucement, cognant sournoisement le tissu de ma cape de sorcier qui me fait disparaitre aux yeux du monde. Sachant que je prends un malin plaisir à sentir la brise tardive de cette magnifique soirée, m'étourdir en frôlant ma peau à travers le linge qui me couvre de la tête aux pieds. Dans mes veines, s'écoulent au même moment, une nuance particulière...une lueur d'espoir insoupçonnée. Quelques poussières de Lumière, une bonté miraculée.

Alors que la Magie se fait sentir, les enchantements s'éveillent et le Voile, qui me camoufle, se lève. Maléfice ou supplice, une pointe de malice dans le regard et je te suis, belle inconnue du temps actuel qui rentre dans le bar. J'entre, à mon tour, dans l'espace confiné, étroit corridor, Bar presque inoccupé, tant mieux... Traversé de long en larges, en quelques enjambées assurées, ce n'est que lorsque j'arrive à une table vide que je me permets de m'assoir, attendant sagement que tu me rejoignes. De loin, je te surveille, belle demoiselle du passé, qui autrefois, était ma bien-aimée. De mon fin sourire, je t'examine avec un regard discret, laissant ainsi mon regard vagabondé sur ta personne. Remontant mon regard, de tes pieds à ta tête, je me mets davantage à sourire, tu es toujours aussi mignonne, mais mon cœur ne s’effrite plus, il ne "bat" plus pour qui que ce soit, d'ailleurs...

En entrant dans ce bar, c'est comme si j'entre dans un nouveau monde. Opposé à celui qui dépérit encore, derrière mon dos ou devant moi. Représentation même de l'insolence, je profite de ma présence ici, pour commander un verre quelconque, pourquoi pas un whisky pur feu, cette fois. Puis, je reporte mon regard sur l'extérieur, croisant le regard de mon reflet dans la fenêtre. S'accrochant un instant et avec la lenteur d'un demi-sourire face à la belle lueur de la pleine lune, je soupire d'un air mitigé. Mi - amusé, mi - mort d’ennuis, je me demande encore comment j'allais faire pour m'occuper le restant de ma soirée. Ainsi, je me surprends à me perdre dans mes pensées, toujours à me demander ce qu'aurait fait Lysandre si elle aurait pu rester en vie jusqu'à maintenant...

- ☾ Mmh... Que me vaut l'honneur de ta visite, Héra, t'aurais - je manqué depuis tout ce temps ? ☽

Incapable de me décider si je me devrais arrêter de te taquiner ou de te regarder, je finis par prendre mon verre et le porter à mes lèvres, une fois, ma commande reçue. Pourtant faudrait que j'arrête de croire que les miracles, ça existe aussi du côté de l'Obscurité. Parce que de ce côté-là, ça n'existe pas. Il y a que chez les bisounours qu'on en trouve. Dans mon monde, il y a plus d'espoir. Pourtant, je me voile plus la face, face aux autres, je leur tiens tête. je

- ☾ Pardonne mon insolence, j'ai eu une rude journée, mais tu sembles aller bien, c'est une bonne chose, non ? ☽

Alors, silencieusement, je me dis que si je balance des mots qui les poignardent en pleine tronche ou en plein cœur. Sans avoir des regrets, de remords à leurs égards, à ces personnes anonymes négatives. Je ferais mieux de refuser de leurs donner l'opportunité de m'écraser, de me démembrer ou de m'enfermer. Ainsi, buvant une énième gorgée, je reporte mon regard sur mon verre tout en le posant sur la table tout en soupirant d'aise lorsque ma soif fût soulagée, contrairement à ma peine qui ne l'est pas.  
© 2981 12289 0 & Azryel - RP PV with Héra Greengrass.  




profil +
Message
Re: Échapper au passé pour mieux le retrouver   Ven 22 Déc - 3:30

"- Mmh... Que me vaut l'honneur de ta visite, Héra, t'aurais - je manqué depuis tout ce temps ?

Ainsi, il jouait la carte de l'arrogance qu'il semblait dissimuler derrière une certaine ironie. Que répondre à cela dans ces circonstances ? Cela faisait une éternité qu'ils ne s'étaient pas vus, et c'était tout ce qu'il trouvait à dire ... Si elle l'avait voulu, elle aurait pu se taire ou rentrer dans son jeu, mais elle n'avait envie de faire ni l'un ni l'autre. Elle décida tout de même de rebondir.

- Je suis simplement venu trinquer à nos retrouvailles, rétorqua-t-elle en levant légèrement son verre avant d'en savourer une gorgée. C'était une saveur qu'elle connaissait bien et appréciait. Avant la guerre, elle n'en avait jamais goûté, et c'était peut-être bien pour cela qu'elle l'aimait tant.

- Pardonne mon insolence, j'ai eu une rude journée, mais tu sembles aller bien, c'est une bonne chose, non ? Reprit le jeune homme.

Elle avait donc l'air "d'aller bien". Était-ce vraiment le cas ? Oui, bien évidemment. Comment aurait-il seulement pu en être autrement. Héra souriait toujours, Héra était toujours enjouée, Héra était toujours heureuse. Ou peut-être seulement qu'elle paraissait l'être. Ce qui était véridique ou non, c'était une question qu'elle n'avait pas envie de se poser. Elle préférait se mentir, se noyer dans un bonheur factice.

- C'est une bonne chose. Et toi, comment tu vas ?"

Tout le monde répondait par la positive, seul quelques personnes surprenantes, particulières, différentes, concédaient que ce n'était pas le cas. En faisait-il parti ? Elle n'avait aucun moyen de le savoir. Les gens changent, en sept ans. Elle-même avait tant évoluée. Pour tout dire, elle était presque devenu une autre personne. Ou tout de même pas, mais l'ardeur avec laquelle elle repoussait le passé l'empêchait d'être complètement elle-même, et c'était ainsi. Le pire, c'est qu'elle ne s'en rendait même pas compte. C'est parce qu'elle préférait rester aveugle, ne pas voir, ne pas savoir.

HRPG:
 

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


avatar
Invité
profil +
Message
Re: Échapper au passé pour mieux le retrouver   Lun 1 Jan - 2:30

Tell - me why i'm scared, sister...Alors, lentement, comme une rose sur le point d'éclore, dont les pétales se propage comme leurs doux parfums dans l'air. Je me dis, sans doute avec ton ancienne approbation du temps passé, qu'il semblait que je te manque un peu. Depuis combien de temps, tu ne t'assois plus à ma table ? Depuis combien de temps, tu t'en fiches de moi ou au contraire, que tu te soucis de moi ?

Fatigué sur le fait de me poser tant de questions, je finis par clore mes paupières un court instant, avant de me mettre à soupirer soudainement. Tu étais une personne auquel je tenais beaucoup, dans le passé, autant que Lysandre. Mais depuis sa mort, je me suis enfermé dans une bulle, si froide, si sombre, que seul, L'Obscurité et les Ténèbres en sont les maîtres.ses. de ces lieux.

J'impressionne personne avec mon comportement incertain et imprévisible. Cependant, je tente de faire de mon mieux pour ne pas trop me perdre et me noyer dans toute cette noirceur d'esprit et de monde qui est le mien. Ainsi, handicapé, parce qu'il me manque la moitié de ma vie, ma jumelle... Je me demande encore comment faire pour vivre sans mon modèle, ma muse, mon tout... Mon amie et ma confidente aussi.

C'est, sans doute pour ça, que je me mets soudainement, à soupirer.. Fermant ensuite les paupières légèrement avant de me tourner dans ta direction, buvant une gorgée de mon verre tandis qu'un serveur me le remplit aussitôt après que je lui ai fais signe. Mon myocarde se tord de douleur, bat plus lentement et quelques fois, plus vite. Tu me fais toujours de l'effet, chaque battement me tue et par malheur en ce qui nous concerne, je me refuses de revivre de tels choses, une seconde fois.

Devrais-je t'en parler ? Pourrais - je encore me confier à toi ? À vrai dire, je l'ignore. Je me contente de fixer mon verre d'un regard vide, lugubre et presque éteint. J'ai le cœur en miette, l'esprit ailleurs et c'est à peine si je t'écoute d'ailleurs. Qui pourrait combler ce néant dans ma poitrine, cette rage tourbillonnante, fulgurante qui s'écoule dans mes veines, qui pourrait la calmer ? Ce poison me tourmente, me hante et j'ai mal, si mal. Cette glace qui me dévore les organes, me traversent et transperce de toute part.

Ainsi, je finis par masser ma nuque avant de baisser la tête, laissant mes pensées danser sur des valses folles tandis que j'agrippe mon verre à deux mains. Finalement, je ne sais que dire, si bien que la seule chose qui se produit, ce n'est qu'une larme qui s'écoule sur ma joue et que j'éprouve bien du mal et de la peine, à pouvoir et savoir l'essuyer d'un revers de mains. Suis - je un monstre ou mon destin est - il déjà tout tracé à cause de mon père qui n'est qu'un sale vaut-rien...
© 2981 12289 0 & Azryel - RP PV with Héra Greengrass.
irl:
 
 




profil +
Message
Re: Échapper au passé pour mieux le retrouver   Mer 3 Jan - 3:33




Le jeune homme devant elle resta muet, et Héra ne sut comment réagir. Sa présence était-elle si désagréable qu'il refusait de la considérer ? Préférant faire comme si elle n’existait pas ? La solitude valait-elle mieux que de l'écouter, lui répondre ? Peut-être était-ce bien cela. Il ne voulait pas qu'elle soit là, et pourtant elle s'imposait. En ayant pris conscience, elle allait se lever et retourner là où elle était auparavant installée, mais elle remarqua une chose étrange. Alexander pleurait. Était-ce vraiment cela ou se trompait-elle ? Ça aurait été étonnant qu'il se montre si fragile devant elle alors que ça faisait tant de temps qu'ils ne s'étaient pas revus. Sauf si leurs retrouvailles le bouleversait, bien évidemment, mais elle n'y croyait pas trop.

Son cœur se serra en constatant qu'une larme dévalait bien la courbe de sa joue. La perle de tristesse roulait sur sa peau et la brunette ne pouvait s'empêcher de s'en sentir mal. Elle était sensible à la douleur des autres, surtout celle de son entourage ou de ceux qu'elle avait connus. Quand elle voyait quelqu'un dans cet état, elle avait besoin d'effacer sa peine. Se penchant légèrement vers son compagnon, elle prit une voix douce.

"- Qu'est-ce qu'il t'arrive ? "

Elle craignait qu'il refuse de se confier, mais il pouvait avoir confiance. Après tout, ce n'était pas comme s'ils étaient des inconnus. Si ? Si. Ce n'était peut-être pas son cas à lui, mais elle avait changé. Celle qu'elle était, elle l'avait enterrée sans être consciente qu'elle pourrait un jour ressusciter. Elle préférait s'imaginer que tout ce qu'elle avait pu être, tout ce qu'elle avait pu penser, tout ce qu'elle avait pu faire n’existerai plus jamais. Ainsi son passé n'était plus. Elle se fourvoyait, comme d'habitude. Y avait-il plus menteuse qu'elle ? A un tel point que tout ce sur quoi elle se reposait n'était que faussetés qu'elle s'inventait ? Probablement pas.

Un long moment elle patienta, mais rien. Seul ce silence et cet être qu'elle ne connaissait plus face à elle. Elle finit par se lever en marmonnant un "à une prochaine fois". Sa présence n'était pas désirée, elle le sentait. Pourtant elle persisterait à la sortir dans la mystérieuse situation dans laquelle il se trouvait.



Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin d'air. De partir. Pour mieux se retrouver. (Helinä) [x] TERMINE
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Haiti: Un chaos interminable (pour mieux comprendre)
» Séduire pour mieux détruire ... :)
» -[ Les chemins se séparent pour mieux se recroiser ? ]-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Chemin de Traverse :: Chaudron Baveur
-


Sauter vers:  
IRP - 2ème partie d' Avril 2006

Plan des quartiers