Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Allée des Embrumes :: La ruelle sombre
Partagez | 


profil +
Message
Halte là !   Mar 14 Nov - 22:30

Un claquement sourd retentit dans tout l'immeuble. On cria à l'étage, mais elle ne le prit pas en considération. Quand on voulait de la tranquillité, on n'emménageait pas dans l'Allée des Embrumes. Quoi d'autre encore, de la sécurité ? Ridicule. Elle-même n'avait pas été rassurée quand elle était arrivée, mais elle n'avait pas eu le choix. Ça avait été ça ou la rue. La décision avait vite été prise.

Avec le temps elle s'était accommodée et avait presque commencé à apprécier le milieu dans lequel elle habitait. Même son studio délabré lui plaisait. C'était chez elle, et ce  depuis qu'elle était bien jeune. Le tout était de ne pas porter attention à ce qui l'entourait quand c'était dérangeant, et elle n’existait plus. Elle avait appris à y vivre, et plutôt bien. Peut importait que les murs soient branlants et le plafond humide, que la moitié de ses voisins soient timbrés et les autres criminels. C'était ainsi et avait son charme.

Il était temps qu'elle sorte faire ses courses. Elle aurait pu transplaner, on le lui avait appris hors des cours, mais elle préférait marcher et apprécier la douce saveur de quiétude qui flottait dans son quartier. Peut-être même aurait-elle droit à un spectacle des plus agréables. On ne savait jamais ce qu'on pouvait trouver. Si elle avait travaillé pour les faits divers, elle aurait chaque jour eu un nouveau sujet sur lequel écrire.

Sortant du bâtiment, elle sentit l'air chaud caresser son visage. Elle redoutait l'arrivée d'octobre et le froid qui l'accompagnait. Son habitat était bien mal isolé, il était difficile de ne pas y regretter les beaux jours quand l'hiver lui rendait visite.

Elle tourna à un coin de rue et remarqua un drôle de duo. Deux hommes discutaient, mais leur conversation ne semblait en rien amical. L'un d'eux était impressionnant, et visiblement assez désintéressé par ce qu'il se passait. L'autre, par contre, n'avait rien à faire ici, c'était certain. Un espèce d'intello qui sursautait au moindre bruit, pleins d'anxiété, il paraissait terrorisé.

"- Tout va bien ici ?"

Elle avait l'habitude d'intervenir quand elle le jugeait nécessaire. Le maigrichon n'avait pas l'air bien et elle s'assurerait qu'il reparte entier. Ce devait être son côté justicière.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


avatar
Invité
profil +
Message
Re: Halte là !   Mer 15 Nov - 10:16

Les affaires, c'était les affaires. Archie était toujours motivé quand il était question de vendre. Son client du jour : un homme de lettres cherchant trois baguettes dont le coeur était des cheveux de Curupira. C'était pas commun les cheveux de Curupira, du moins pas en Europe. Ces créatures sont originaires du Brésil, donc pour se faire parvenir les baguettes... c'était compliqué mais pas impossible.

Après tout, rien n'était impossible pour Archie. Ses parents avaient beaucoup voyagé, et lui, avec ses frères et soeurs, les avaient suivis. Du coup, il était vrai qu'il avait de nombreux contacts à travers le monde... Et il devait avouer que ça lui faisait plaisir d'avoir des nouvelles de ses amis - relations de travail serait plus correct en réalité.

Dans tous les cas, il avait accompli sa mission et sitôt les baguettes reçues, il envoya un hibou à son homme de lettre - qui préféra garder son nom anonyme, et il reçu presque aussitôt une réponse qui réclamait une rencontre. Alors Archie accepta. C'était ainsi donc qu'il se rendit à l'Allée des Embrumes, avec son légendaire air nonchalant mais néanmoins poli.

- Alors, elles sont où les baguettes ? pressa l'homme maigrichon, peu à l'aise et surtout très nerveux.
- Bonjour à vous aussi ! répondit poliment Archie avec un sourire agréable.

Il observa son client. Petit, au moins de deux têtes, maigrichon et avec des lunettes. L'archétype même du petit intello insupportable. Pourtant ça ne gênait pas Archie. En réalité il s'en fichait, tout comme il se fichait des tics nerveux de l'homme devant lui. Il ne se dépareilla pas de son sourire et sortit une baguette de la poche de sa robe de sorcier. Il avait pour règle de ne montrer qu'une seule baguette à la fois pour voir si elles étaient conformes à la demande. En plus, il n'aimait pas se presser et il pouvait discerner rapidement si entourloupe il y avait.

- Voilà la première baguette en séquoia et cheveux de Curupira. Dans l'idéal, elle convient aux sorciers chanceux et malicieux.
- Je me fiche à qui elle convient ! Moi ce que je veux, c'est toute la marchandise ! Vite !

Archie fronça légèrement les sourcils. Son interlocuteur était agressif. C'était pas sa faute si son client avait peur de l'endroit. On ne joue pas avec le feu si on n'est pas capable d'en assumer les conséquences. Il souffla et se reprit. Sourire - toujours sourire. Il sortit ensuite la seconde baguette.

- Celle-ci, est faite d'épicéa, et encore une fois avec un coeur en cheveux de Curupira. Facile à manier pour les voyageurs.

Le maigrichon claqua la langue, illustrant son impatience. Archie eut une idée face à ce client impoli. Il n'était pas bien méchant, mais il aimait que le travail soit bien fait. Alors lorsque l'on se fichait ouvertement de ce qu'il disait, ça le titillait un peu. Il sortit la troisième baguette, tenant dans son autre main les deux précédentes.

- Houx et cheveux de Curupira. Baguette extrêmement rare. Le houx n'est pas très courant au Brésil, alors vous comprendrez que cette baguette fera augmenter le prix n'est-ce pas ?
- QUOI ? hurla l'autre sorcier. Ce n'était pas dans l'accord !
- Mais un accord n'est jamais taillé dans la pierre. Vous devriez savoir que la qualité et la rareté d'une baguette influent forcément sur le prix, termina Archie d'un air totalement désintéressé.

Le maigrichon s'offusquait, mais était angoissé. Son haussement de voix avait attiré les regards. Il tenta de s'approprier les trois baguettes que tenait Archie, mais ce dernier retira sa main hors de portée du client.

- Tout va bien ici ? retentit soudainement une voix.

Archie haussa un sourcil et se tourna vers la nouvelle venue. Il lui offrit un sourire agréable.

- C'est gentil à vous de demander. En réalité, tout ne va pas bien, commença Archie en rangeant les baguettes. Monsieur ici présent est fortement désappointé par rapport à... à... hésita Archie. A quoi déjà ? demanda-t-il en affichant un air soucieux auprès du maigrichon.

Il avait rapidement changé de masque, passant de l'agréable vendeur à l'inconnu souhaitant aider ses pairs.




profil +
Message
Re: Halte là !   Dim 19 Nov - 17:53

L'inconnu, celui qui ne semblait pas perdu dans la sombre ruelle, fut le premier à la considérer alors que l'autre se contenta de lui jeter un regard mauvais. Ce n'était pas ce à quoi elle s'était attendue. Que se passait-il ici ? Sa curiosité fut piquée. Certes, les situations habituelles n'étaient pas d'usage en ce lieu, mais on retrouvait habituellement des schémas récurrents. Un méchant qui embêtait un pauvre gentil, souvent gringalet. Rarement l'inverse.

Le plus robuste se tourna vers elle et lui sourit avant de lui répondre.

"- C'est gentil à vous de demander. En réalité, tout ne va pas bien. Monsieur ici présent est fortement désappointé par rapport à... à... A quoi déjà ?

Héra était de plus en plus perdue. Quelques secondes auparavant, ils semblaient être en intense discussion. Désormais c'était tout autre. Au contraire l'un d'eux avait oublié – ou c'était tout comme – le sujet de leur conversation. Une nouvelle chose étrange à ajouter à la liste qu'elle avait muettement commencé à rédiger.

Le garçon filiforme se ressaisit et releva le menton, comme pour la prendre de haut. Sa voix était hargneuse, on aurait dit un chihuahua qui tentait d'impressioner un pitbull. Il ignorait la jeune femme pour se concentrer sur celui avec qui il avait parlé.

- Rien de bien grave que nous ne pouvions règler entre nous.

Il jeta un coup d’œil désinvolte à la brune.

- Je vous prierais de vous en aller, nous n'avons en rien besoin de vous.

Héra souffla bruyamment. Elle venait l'aider, et voilà comment il réagissait. Quoi qu'il en dise, il était visiblement plus rassuré depuis qu'elle était là. Cette attitude hautaine et irrespectueuse l'irritait au plus haut point, mais elle décida de prendre sur elle. Peut-être valait-il jouer son jeu et le prendre pour un idiot, lui faire perdre son temps ne pouvait qu'être un juste retour des choses.

- Oh, je suis certaine que je peux vous apporter mon aide. Je vous en pris, de quoi aviez-vous besoin ? Vous n'avez tout de même pas pas importunez le monsieur sans raison ?"

Sourire faux et ironie, il était temps de se moquait de lui.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


avatar
Invité
profil +
Message
Re: Halte là !   Dim 19 Nov - 18:18

- Rien de bien grave que nous ne pouvions régler entre nous.

Ah, le gringalet reprenait du poil de la bête. C'était amusant de voir ce sorcier se débattre avec ses propres émotions, mais voir une femme - normale présuma Archie - dans les environs avait du le rassurer. Et il en mordrait presque. Il avait la tête haute, comme s'il cherchait à asseoir sa puissance, et le regard méchant. Au final, l'image qu'il renvoyait était aussi ridicule que hilarante. Qui cherchait-il à tromper ? Tout le monde avait compris que ce n'était pas crédible.

- Je vous prierais de vous en aller, nous n'avons en rien besoin de vous.

Et voilà qu'il prenait les devants et de manière aussi rude qu'impolie. Archie était curieux de voir comment la nouvelle arrivante allait réagir. En tout cas, à sa place il ne le prendrait pas bien. Mais il n'était pas là pour dire quoi faire. Aussi pour le moment se contenterait-il d'être spectateur dans la limite du raisonnable et il interviendra lorsqu'il jugera bon d'intervenir. Mais vraiment, ce gringalet était ridicule. Son sourire devint légèrement moqueur, et il échappa à son futur ex-futur potentiel client de toute évidence.

- Oh, je suis certaine que je peux vous apporter mon aide. Je vous en prie, de quoi aviez-vous besoin ? Vous n'avez tout de même pas importuné le monsieur sans raison ?

Ah, elle avait du répondant en fait, et elle n'appréciait pas le fait d'être prise pour une imbécile. Une sorcière avec du caractère, c'était intéressant. Archie croisa les bras, attendant la réponse du gringalet. Il n'allait certainement pas le sortir de sa galère.

- Euh... Non, je euh... bafouilla le petit sorcier.

Bon en fait peut-être que si, il allait l'aider parce que s'il finissait par avouer la vérité, ça ne risquait pas d'arranger Archie. Obligé de sauver les pots cassés de l'autre imbécile pour sauver sa peau. Ca ne l'arrangeait pas, il voulait s'amuser... Ah mais il y avait toujours moyen de s'amuser !

- AH ! s'exclama soudainement Archie. Je me souviens de ce que vous vouliez.

Il jeta un regard au petit sorcier qui avait sursauté, c'était un regard qui en disait long, mais son interlocuteur ne sembla pas comprendre les intentions d'Archie. Il se laissait submerger.

- Vous vouliez aller à la boutique de Madame Guipure. Vous avez parlé d'une robe de sorcier rose pâle avec des paillettes parme, et qui mettrait votre teint palot en valeur. Et comme vous n'êtes pas du coin, vous vous êtes perdu.

La mine hautaine du petit sorcier commença à se déformer pour laisser place à de l'incrédulité. Il ouvrit la bouche mais il semblait qu'aucun son ne voulait en sortir, pourtant la rage d'être ridiculisé était lisible sur son visage. Archie jeta un coup d'oeil à la sorcière, pour savoir comment elle réagissait. Au final, l'ancien Poufsouffle avait réagi de la sorte pour protéger ses arrières.




profil +
Message
Re: Halte là !   Dim 19 Nov - 19:06

Oh ben tiens, on perdait tout son semblant de splendeur ! Celui qui se prenait pour un roi reprit bien vite sa place devant les mots que la sorcière venait de prononcer. Qu'avait-il cru, qu'il pourrait l’impressionner ? Tant de naïveté l'étonnait toujours. Elle n'était pas défaitiste, mais ce n'est pas pour autant qu'il fallait se montrer stupide ou se donner des airs que l'on assumait pas. Il se mit à bafouiller.

"- Euh... Non, je euh...

Elle se contenta de lever les yeux au ciel. Que répondre à cela ? Aucun intérêt. Elle s'apprêtait à partir, mais une intervention de celui qui s'était fait spectateur la retint.

AH ! Je me souviens de ce que vous vouliez. Vous vouliez aller à la boutique de Madame Guipure. Vous avez parlé d'une robe de sorcier rose pâle avec des paillettes parme, et qui mettrait votre teint palot en valeur. Et comme vous n'êtes pas du coin, vous vous êtes perdu.

Héra ne put s'empêcher de pouffer. Le pire dans cette histoire qui était sans nul doute fausse, c'est qu'elle restait crédible. Il était si pitoyable qu'il n'osait répliquer. Sur son visage s'affichait plusieurs sentiments : de la honte et du soulagement, ou des choses dans ce goût-ci. C'était paradoxal, mais elle ne chercha pas plus loin. Certaines personnes ne méritait pas grande attention.

La situation l'amusait, et elle décida de surenchérir.

- Avez-vous eu assez d’explication ou voulez-vous que l'on aille quémander un prince pour vous y conduire ? Je suis certaine que cela en ravirait certains qui vous amènerait avec joie à un bal prestigieux après avoir pour vous acheter une robe du soir en plus de votre tenue.

L'inconnu ne pipa mot mais parut furibond. Voilà qu'il se remettait à jouer aux vilains. En vain, bien évidemment. Cette mascarade ne trompait personne et commençait à lasser la sang-pur. Son ton se fit plus dur, autoritaire.

- Bon, écoute. J'aurais vraiment pu t'aider si tu avais fait un effort, mais ce n'est pas le cas. Alors maintenant tu vas te dépêcher de partir d'ici, parce que tu as eu de la chance de tomber sur nous. Certains n'auraient pas été si tendres avec une proie comme toi.

On voyait qu'il ne savait plus quoi penser. Comble de la stupidité, il jeta un regard noir à son ancien compagnon avant de s'éloigner vivement. La jeune femme soupira en se tournant vers l'homme restant.

- Combien on pari qu'il ne ressort pas d'ici vivant ? Bon allez, soyons gentils, entier ?"

Elle n'avait pas grande chance de se tromper en avançant que son comportement en insupporterait certains.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


avatar
Invité
profil +
Message
Re: Halte là !   Dim 19 Nov - 20:52

Le rire de la femme n'avait pas échappé à Archie. Elle était donc également bonne spectatrice. Au final tout cela s'avérait fort intéressant. Bon c'était aussi prendre le risque de laisser filer un client et surtout Archie ne doutait pas que le gringalet se ferait un plaisir de tâcher sa réputation de vendeur. Et puis comment est-ce qu'il allait se débarrasser de trois baguettes avec un coeur en cheveux de Curupira ? C'était pas tout le monde qui en recherchait et c'était aussi assez coûteux à cause de sa rareté... Tant pis, il y réfléchirait une autre fois.

- Avez-vous eu assez d’explication ou voulez-vous que l'on aille quémander un prince pour vous y conduire ? Je suis certaine que cela en ravirait certains qui vous amènerait avec joie à un bal prestigieux après vous avoir acheter une robe du soir en plus de votre tenue.

Le regard désabusé du type n'avait pas de prix face à la dernière réplique. Au final même si ça ne remplaçait pas sa perte financière, il était heureux de ne pas avoir été obligé à vendre les baguettes à un type qui ne savait surement même pas se servir de sa propre baguette. Malgré tout, en quelques secondes, le sorcier rougit de colère. Il ne devait pas supporter d'être insulté par deux personnes, et ouvertement en plus. Archie allait intervenir mais la femme lui coupa l'herbe sous le pied.

- Bon, écoute. J'aurais vraiment pu t'aider si tu avais fait un effort, mais ce n'est pas le cas. Alors maintenant tu vas te dépêcher de partir d'ici, parce que tu as eu de la chance de tomber sur nous. Certains n'auraient pas été si tendres avec une proie comme toi.

Au fond de lui, Archie aurait aimé approuvé. Mais ça serait déplacé. Il avait parfois eu recours à la violence pour ses ventes, au final l'intello avait simplement eu de la chance qu'elle soit arrivée au bon moment... Peut-être était-ce prétentieux de penser ainsi, mais c'était bel et bien le fond de sa pensée. Pour terminer cet échange, le sorcier ne pipa mot et se contenta de jeter un regard aussi noir que possible à Archie.

Ce dernier lui offrit un sourire commercial digne de toutes les publicités sorcières, et lui fit même un petit signe d'au revoir.

- N'hésitez pas à revenir me voir si vous vous perdez encore ! dit Archie.

C'était surtout pour lui dire qu'il avait toujours ses baguettes et que cette vente n'était pas terminée. C'était à lui qu'il devait vendre les baguettes. Le soupir de la jeune femme le ramena à l'instant présent et surtout à sa nouvelle interlocutrice.

- Combien on parie qu'il ne ressort pas d'ici vivant ? Bon allez, soyons gentils, entier ?
- Il su y entrer et y survivre jusqu'à maintenant... Je dirais qu'il risquerait d'y pendre une main, répondit-il légèrement taquin.

Maintenant qu'il y pensait, que faisait une femme à l'apparence normale dans l'Allée aux Embrumes ? C'était assez peu habituel en plus d'être peu commun. Voilà que sa curiosité était de retour. Il mourrait envie de lui poser la question, mais c'était plutôt déplacé de faire ce genre de réflexion. A la place il opta pour la prise de nouvelle, histoire de paraître poli.

- Ca va ? Il ne vous a pas trop importuné malgré ce léger épisode houleux ?

Bon... Il avait fait mieux comme question. La réponse était ici évidente, et il se trouva légèrement stupide. C'était pas grave, il survivrait à ça.




profil +
Message
Re: Halte là !   Lun 20 Nov - 0:47

"- Il su y entrer et y survivre jusqu'à maintenant... Je dirais qu'il risquerait d'y pendre une main.

La refléxion fit sourire Héra. Ce n'était pas totalement faux, et malheureusement pas qu'une blague. Dans l'Allée des Embrumes, il fallait rester toujours sur ses gardes ou dégager une assurance quotidienne. Celui qui venait de partir avait presque une cible dans le dos, son attitude scandait "abattez-moi". Elle songea un instant au fait de le rattraper pour observer ce qui lui arriverait. Peut-être aurait-il besoin d'aide ? Alors elle pourrait intervenir ... La journaliste se ravisa vite. Il ne méritait pas qu'elle tente de le sauver.

Ca va ? Il ne vous a pas trop importuné malgré ce léger épisode houleux ? Reprit l'inconnu.

La jeune femme eut un nouveau rire. Elle se reprit bien vite, ne voulant pas paraître moqueuse. Mais si on considérait tout ce qu'ell avait vu et vécu ... Cette altercation était dérisoire. Elle haussa un sourcil. "J'en ai vu d'autres" allait-elle dire. Comme une vieille.

- Ce n'est pas ça qui va me faire peur. Il pouvait aboyer comme il voulait, je voyais bien qu'il ne mordrait pas.

Ce qu'elle disait était tristement vrai. Il ne dupait personne avec ses grands airs. L'homme prétentieux ne cachait qu'un enfant apeuré, mais pas moins prétentieux pour autant. Certains cherchaient l'assurance dans un comportement hautain. Cela ne marchait pas, bien au contraire, mais c'était tant pis pour eux. S'ils s'amusaient à devenir détestables c'était leur problème. Elle ne pouvait tout de même pas s'empêcher de se sentir attristée pour ce genre de personnes.

Ce n'était pas ce qui importait pour le moment. Le snob était parti maintenant, cela ne servait à rien de repenser à lui. Elle se recentra sur celui qui était encore avec elle, lui tendant la main. Un peu de politesse ne pouvait la tuer. Elle avait beau s'être construite seule et ce assez tôt, elle avait reçue une éducation stricte que l'on oubliait pas. Les résidus de sa vie de sang-pur persistaient. Dans certains cas, cela ne la dérangeait pas. Cela pouvait seulement surprendre suivant où et avec qui elle se trouvait.

- Héra Greengrass. Et vous ? L'interrogea-t-elle sur un ton aimable."

Il semblait sympathique et avait engagé la conversation, c'était à son tour de faire un effort. On pouvait faire de belles rencontres n'importe où. Et puis, ses courses pouvaient attendre.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


avatar
Invité
profil +
Message
Re: Halte là !   Dim 26 Nov - 19:19

- Ce n'est pas ça qui va me faire peur. Il pouvait aboyer comme il voulait, je voyais bien qu'il ne mordrait pas, répondit-elle après un nouveau rire.

Archie fit un sourire poli, pas qu'il ne la trouvait vraiment drôle, mais elle ne se décomposait pas. Et ça, il en était (agréablement ?) surpris. Elle affirmait même qu'il ne mordrait pas. Ca, le sorcier en était moins sûr. Après tout, c'était toujours les plus petits qui se révélaient être les plus agressifs en plus d'être violents.

Elle interrompit le flot de ses pensées en lui tendant la main soudainement. Archie analysa cette main, se demandant ce qu'elle voulait pendant un instant avant de se re-situer dans un contexte normalement humain. Elle devait tendre la main pour qu'il la prenne et la serre à son tour. C'était assez bizarre la manière dont elle le faisait, peut-être trop abrupte. Mais il trouva cela néanmoins intéressant, et presque amusant d'une certaine manière.

- Héra Greengrass. Et vous ?
- Archie Newton, dit-il en retournant la poignée de main. C'est plutôt inhabituel de voir une femme aussi pleine de vie dans le coin.

Il avait dit cette phrase de manière tout à fait anodine. Mais après tout, c'était vrai. Même si elle habitait dans le coin, c'était un endroit très étrange où résider. Même lui n'avait pas voulu s'installer dans le coin, même si ç'aurait été beaucoup plus simple pour ses transactions de baguettes. Mais c'était beaucoup trop lugubre... Et puis ces endroits étaient beaucoup trop accessibles aux aurors, mauvais pour les affaires en soi.

Au final, le sorcier s'était installé au Pays de Galles, dans une ville portuaire. Ca facilitait l'acheminement des baguettes venant de l'étranger et c'était assez loin de la capitale pour ne pas qu'il se fasse repérer. Il reporta son attention sur la demoiselle.

- Vous étiez peut-être pressée ? Vous vous êtes arrêtée, mais ça vous a peut-être mis en retard non ? s'enquit-il poliment.

Miss Greengrass aurait pu être la plus polie des sorcières, Archie n'était pas totalement tranquille. Après tout, elle l'avait interrompu lors d'une transaction, et ça, c'était pas très bon. Il ignorait ce qu'elle avait vraiment pu voir, et surtout, à part son nom, il ignorait tout d'elle. En fin de compte, il devrait sans doute battre en retraite...




profil +
Message
Re: Halte là !   Mer 20 Déc - 17:49

L'homme auquel elle s'adressait lui répondit, lui serrant la main.

"- Archie Newton. C'est plutôt inhabituel de voir une femme aussi pleine de vie dans le coin.

On lui faisait la remarque bien souvent, qu'elle dénotait dans cette allée ; elle était propre sur elle, avait un emploi, et ne braillait pas quelques imbécilité à qui voulait bien l'écouter. On sentait bien cette différence, impossible de faire autrement. Les plus timides se contentaient de lui lancer des regards interrogateurs alors que les plus loquaces lui en parlaient directement. Ce n'était donc absolument pas surprenant qu'il lui fasse cette réflexion.

Qu'importe, elle avait fini par s'y faire. Après tout ce n'était pas forcément plus mal de ne pas être comparée à son habituelle populace qui était assez angoissante quand on y était peu habitué. Elle avait fini par faire abstraction mais c'est parce que les conditions s'y était prêtées. Sinon, nul n'aurait su dire si elle aurait pu s'accomoder à toute l'étrangeté qui l'entourait. Le fait de ne pas avoir eu le choix ne l'obligeait pas à répondre à cette question.

- C'est ce qu'on me dit souvent, éluda-t-elle simplement.

Se présenter était une chose, déballer sa vie toute une autre, plus délicate qu'elle n'avait pas pour habitude de faire. Enfin cela ne la dérangeait pas de parler, mais ce n'était pas vraiment le lieux.

- Vous étiez peut-être pressée ? Vous vous êtes arrêtée, mais ça vous a peut-être mis en retard non ? Questionna Archie.

C'était vrai qu'avant de prendre une pause, Héra ne divaguait pas sans but. Elle passa une main distraite sur son front.

- Oui, c'est vrai que j'avais quelques petites choses à faire.

Ses courses n'allaient pas gentiment voleter jusqu'à chez elle si elle n'allait pas au préalable choisir ce qu'elle voulait. Il commençait à se faire tard, elle devait se hâter.

- Ravie de vous avoir rencontré, peut-être à une prochaine fois !"

Elle l'avait salué tout en s'éloignant.

Voir le profil de l'utilisateur http://magicneverdies.forumactif.com/t195-pages-colorees-d-hera-greengras?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/t174-allee-des-embrumes-hera-greengrass?highlight=h%C3%A9ra http://magicneverdies.forumactif.com/f286-studio-d-hera-greengrass http://magicneverdies.forumactif.com/t142-hera-greengrass-un-monde-sombre-dans-lequel-sourire?highlight=h%C3%A9ra


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une halte dangereuse [pv Misto]
» Parlementaires halte-là! / JER
» Les Portes de la Moria
» Une petite halte [Astéride]
» Halte a la discrimination sur l'age

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: 
Coins populaires
 :: Allée des Embrumes :: La ruelle sombre
-


Sauter vers:  
IRP - 2ème partie d' Avril 2006

Plan des quartiers