Magic Never Dies :: Autour du role play :: Recherche de liens & RPG :: LivretsPartagez
Olivia Rosebury
Olivia Rosebury
MARG. Ministère :: dptmt Biens moldus
MARG. Ministère :: dptmt Biens moldus
profil +
Pseudo IRL : Lou
Parchemins : 17
Avatar : Zooey Deschanel
Statut HRPG : Visiteur
Activité RPG : Ralentie
Nouveaux RPG : Refusés
MC : Drago Malefoy
Sorcier de sang-mêlé (sorcier/moldu)
Les oublis d'Olivia 1567615149-du-vide
Niveau : Débutant
Les oublis d'Olivia 1567615149-du-vide
Son âge : 30 ans
Origines : Mère Française
Baguette : Bois de peuplier et Moustache de fléreur
Permis de transplanage :

Porte-monnaie (G) : 39
Gringotts : Coffre-fort

Activité propre : Ministère - Biens moldus détournés
Les oublis d'Olivia 1567615149-du-vide
Lien CV : X
☰instaMage : Fil d'actu
Les oublis d'Olivia 1567615149-du-vide
Patronus : Inconnu
Epouvantard : Inconnu
Les oublis d'Olivia 1567615149-du-vide
Matière ♥ : Etude des moldus
Matière ⚡️ : Potions
Les oublis d'Olivia 1567615149-du-vide
Les oublis d'Olivia 1567615149-du-vide



http://www.magicneverdies-rpg.com/t1445-les-oublis-d-olivia#10212 http://www.magicneverdies-rpg.com/t1354-voliere-d-olivia-rosebury#9654 http://www.magicneverdies-rpg.com/t1328-olivia-rosebury http://www.magicneverdies-rpg.com/t1356-sans-adresse-olivia-rosebury#9657
Afficher les informations du joueur ↓

Message
Les oublis d'Olivia   Les oublis d'Olivia EmptyVen 13 Sep - 15:02



Chapitre 1
Qui suis-je ?
L'essentiel
Affiliation Ministère (détournement des objets moldus)
Naissance 16/09/1976 - 30 ans
Baguette Peuplier, moustache de fléreur
Qualités drôle, juste, appliquée
Défauts moulin à parole, anxieuse, étrange
Ex-maison Gryffondor
Recensement Fiche classée


C'est à l'âge de 15 ans que papa a rencontré Blanche Petit, une jeune fille issue d'une famille sorcière de classe moyenne d'une petite ville du sud-ouest, alors qu'il étudiait en France, à Beauxbâtons, dans le cadre d'un programme d'échange d'une année en phase de test. Coup de foudre absolu ! Ils ne se sont jamais quittés depuis, voguant entre leurs deux terres natales jusqu'au moment décisif où ils se sont installés dans le village paisible de Flagley-Le-Haut, et je suis finalement arrivée il y a de ça trente ans.

J'ai fait ma première rentrée en 1988 munie de toute ma grâce de fille à lunettes désorientée par les couloirs immenses du château. Qui pourrait dire que j'ai passé toute ma scolarité à Gryffondor ? Je ne suis pas particulièrement hardie, mais je crois que je suis loyale et bornée. Pour tout avouer, j'étais ce qu'on appelle un choixpeau flou, et j'ai choisi d'aller à Gryffondor parce que dans la famille c'est la tradition, du moins du côté de mon père. De toute façon, je ne pense pas avoir la sagesse d'un Serdaigle ou l'amour du travail bien fait d'un Poufsouffle, et encore moins l'ambition d'un Serpentard. Peut-être que mon attrait pour les moldus et les questions de justice s'y rattachant ont influencé mon orientation chez les rouges, qui sait ?

Ca va être compliqué de parler de la guerre des sorciers comme j'ai eu mes A.S.P.I.C durant l'année scolaire 1994 - 1995 qui fut ma dernière au château. Je peux toutefois vous partager mon ressenti, vous dire comment j'ai vécu cette période particulière, parce que oui, elle l'était même en dehors de Poudlard. Elle l'était jusqu'en France, car oui, entre 1995 et 1998 j'étais au pays du pain... Déjà il faut savoir que, notamment en raison des origines de ma mère, je me suis toujours sentie proche de la France et c'est pourquoi à l'obtention de mes A.S.P.I.C d'étude des moldus et de métamorphose, j'avais dans le projet de faire un stage au service des détournements de l'artisanat moldu au Ministère des affaires magiques françaises. J'avais envie de perfectionner la langue de Molière et, surtout, de vivre une nouvelle expérience loin d'ici. Et puis l'ambiance en Grande-Bretagne n'était pas des plus reluisantes, c'était le bon moment pour découvrir d'autres horizons. Je crois qu'en 1995 je n'avais pas réellement conscience de l'ampleur qu'allaient prendre les événements. En fait, tout a commencé à tourner vinaigre quand je suis partie, avec la mort de ce pauvre élève de Poufsouffle à la fin du tournoi des Trois sorciers. J'ai donc suivi le reste des événements depuis l'autre côté de l'Atlantique, impuissante, mais j'ai contribué comme j'ai pu à des "missions de sauvetage" comme j'aime intimement les appeler. Ben oui, quand Voldemort a sonné ses cloches ensanglantées la seule chose que je pouvais faire depuis ma maisonnette française, c'était recevoir quelques amis nés-moldus anglais en exil. De ce côté-là mes parents m'ont toujours épaulée. Ils n'ont jamais émis d'objection et ont toujours partagé mes opinions politiques. Ca leur semblait naturel d'aider des gens dans le besoin, de me rejoindre en France et de laisser l'Ordre s'occuper du reste comme des pro, en aidant au mieux de notre côté, à notre niveau. L'année 1997 a donc été mouvementée en connaissances à héberger pour une période indéterminée, mais une telle situation soude les âmes, et cette période restera gravée à jamais.



Je suis parfois très bavarde pour ne rien dire, en général quand je suis sous pression. Je masque tout sous un humour nerveux et affreusement PAS drôle, si bien que je ne fais rire que moi - qu'à moitié en plus - en ayant tout le loisir de contempler le bide que j'ai créé toute seule comme une grande autour de moi. Sinon, à l'inverse je peux être très fuyante sans le vouloir, dans ma bulle où rien ne peut m'atteindre parce que je pense très probablement au dernier article de Xenophilius Lovegood et de ses nouvelles théories sur les nargoles. Mais une fois sortie de ma transe je peux vous en parler pendant des heures ! Avec moi c'est tout ou rien, voilà !

AH puisqu'on parle de monsieur Lovegood, je crois qu'il est important de préciser que je voue un culte inconditionnel à son journal ! Je ne manque pas une seule édition du Chicaneur. Oh et Glenda Chittock aussi ! Sans elle la R.I.T.M ne serait pas aussi libérée. J'aurais adoré avoir une grand-mère comme elle... OH et Arthur Weasley ! Mon collègue aux mille savoirs, ma bible humaine en matière de moldus !! Qu'est-ce que je les admire tous ces gens !

Monsieur Weasley est très lié à mon boulot, alors parlons-en ! Après mon stage au Ministère français, je suis retournée en Angleterre pour postuler au Ministère de la magie pour reprendre ma carrière là où je l'avais laissée. Autant vous dire qu'après mon expérience en France et mes nouvelles capacités linguistiques, c'était les doigts dans le nez. J'avais les notes requises aux A.S.P.I.C et l'appui solide d'Arthur Weasley. Il a du voir l'étincelle dans mes yeux puisqu'il m'a tout de suite adoptée. Depuis 8 ans, je travaille en étroite collaboration avec ce dernier pour réquisitionner tous les objets moldus que les sorciers auraient détournés, sachant que c'est interdit dans le code de la magie ! Pour moi, comme pour monsieur Weasley, c'est surtout une excuse pour en savoir plus sur le mode de fonctionnement des moldus. Aux yeux du peuple je travaille pour la justice magique, mais selon nous il s'agit davantage d'un travail d'archéologie et de sociologie comportementale qu'autre chose ! C'EST TRES EXCITANT.

Est-ce que je vous parle de mes relations sociales ? Ce n'est pas glorieux. J'ai du mal à échanger avec la majorité. Je ne suis pas timide, ah ça non ! C'est juste que le dialogue est laborieux avec certaines personnes pour une raison que j'ignore. Puis vient ce silence gênant qui me rend toute nerveuse et que j'essaie de masquer par des propos voulus drôles mais malheureusement hors-sujets et malvenus. C'est comme s'ils attendaient quelque chose de moi que mon cerveau n'est pas en mesure d'interpréter correctement, du coup il surchauffe et je suis souvent à côté de la plaque. Quand je me vois à travers leurs yeux, je me sens "bizarre" sans même pouvoir attribuer une définition précise à cet adjectif vaseux, c'est dire le cas désespéré que je suis ! Alors ça matche principalement avec d'autres hurluberlus dans mon genre mais on n'en trouve pas à tous les coins de rue ! Ce n'est pas un problème, je m'en contente. Je suis bien dans mes chaussettes je vous dis ! Et on va terminer ce paragraphe comme ça !




Déjà il faut parler du spectre de la guerre qui influence forcément mon ambition. Cette racialisation des individus en parlant de pureté du sang m'a toujours révoltée. Je n'ai jamais compris... En quoi le sang sorcier est-il plus pur que le sang non-sorcier ? Il est juste... plus magique, de la même façon qu'un moldu qui a des prédispositions pour chanter sans avoir suivi un seul cours de chant de sa vie a probablement un sang plus chantant ! Ca s'arrête là. Non, je n'ai jamais saisi toute cette haine, vraiment. Moi j'adore les moldus, leur façon de vivre, ce qu'ils sont capables de faire de leurs dix doigts quand nous nous contentons d'un coup de baguette magique pour arriver à nos fins. Les sorciers sont fainéants, les moldus astucieux, voilà tout. Ils doivent ruser et suer davantage pour arriver au même résultat, et peut-être qu'ils apprécient davantage l'aboutissement de leur travail parce qu'ils y ont mis plus de coeur à l'ouvrage en se dispensant de claquer des doigts pour arriver au bout de leur quête, quelle qu'elle soit. Je respecte infiniment les moldus et, dans mon métier, plus je découvre les objets insolites qu'ils fabriquent, plus j'en apprends sur leurs coutumes, plus je veux tout plaquer, partir en expédition dans leur monde, loin de ma baguette qui, de toute façon, ne m'a jamais vraiment servie si on considère mon talent douteux à exécuter des sortilèges d'un niveau avancé, en dehors de la métamorphose bien-sûr. Tout ça pour dire que je me suis toujours intéressée à la cause moldue, ce qui m'amène au point suivant.

Si j'en ai la possibilité un jour je m'engagerai en politique pour abolir le secret du code magique ! Je MILITE pour que les moldus soient au courant de notre existence, je veux qu'on mêle nos savoir respectifs, des universités communes aux deux mondes et une cohabitation paisible. Ne serait-ce pas merveilleux ?! Je pense que c'est possible si on s'y prend intelligemment, petit à petit.



~ Lou pour MND ~



Chapitre 2
Autour de moi


Argus Rusard
Mentor ?
Lors d'une séance de dédicace, Olivia rencontre enfin l'auteur d'un livre qu'elle a trouvé édifiant. Cet auteur n'est nul autre que l'étrange concierge de son ancienne école ! Elle est curieuse du chemin qu'il a parcouru, surtout en tant que défenseuse de la cause des nés-moldus: elle est aussi sensible à celle des Cracmols délaissés par cette société.



Nom du personnage ici
Type de lien ici
Bla bla bla




Baylee Andrews
L'inconnue du bar
Olivia accompagne l'un de ses collègues en boîte, un looser qui tente de draguer toutes les filles sur son passage. Alors qu'elle zone au bar et n'est déjà plus très sobre, elle tombe sur Baylee avec qui elle partage quelques cocktails, sans savoir que celle-ci est une criminelle recherchée...



Nom du personnage ici
Type de lien ici
Bla bla bla




~ Lou pour MND ~



Chapitre 3
Chronologie


Episode 1
Petit sous-titre ici
Peut-être que vous aurez envie de raconter votre parcours en établissant une chronologie particulière, date après date, afin de vous y retrouver ou de mettre en lumière votre évolution psychologique. Ou peut-être voudrez vous faire de jolies phrases en affirmant que tel jour vous êtes passé voir le grand Manitou et qu'il vous a confié sa baguette, et peut-être que, comme je viens de le faire, vous insérerez le lien du RP dans une phrase... Ou peut-être pas. Faites de cette partie ce qui vous plaira !



Episode 2
Petit sous-titre ici
A rediger ici





Séance de dédicace [X]
Avec Argus Rusard
Olivia rencontre enfin l'auteur d'un livre qu'elle a trouvé édifiant. Cet auteur n'est nul autre que l'étrange concierge de son ancienne école ! Elle est curieuse du chemin qu'il a parcouru, surtout en tant que défenseuse de la cause des nés-moldus: elle est aussi sensible à celle des Cracmols délaissés par cette société.



Une soirée arrosée [X]
Avec Baylee Andrews
Olivia accompagne l'un de ses collègues en boîte, un looser qui tente de draguer toutes les filles sur son passage. Alors qu'elle zone au bar et n'est déjà plus très sobre, elle tombe sur Baylee avec qui elle partage quelques cocktails, sans savoir que celle-ci est une criminelle recherchée...



Nom du RP ici [X]
Avec Bidule et Machin
A rediger ici





Nom du RP ici [X]
Avec Bidule et Machin
A rediger ici



Nom du RP ici [X]
Avec Bidule et Machin
A rediger ici



Nom du RP ici [X]
Avec Bidule et Machin
A rediger ici





~ Lou pour MND ~



Weirdo

Vous prendrez bien un petit triptyque d'Olive ?


 Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je t'aime faussement, tu m'en veux ? [PV Olivia]
» Ne me quitte pas [Théo & Olivia]
» Sous le masque, peut se cacher bien des choses! [PV Olivia]
» Chris Emily Lorentz feat Olivia Wilde
» Balade et plus si affinités [HOT]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Magic Never Dies :: Autour du role play :: Recherche de liens & RPG :: Livrets-


Sauter vers:  
ContexteVoir la date du jourRythme de jeuMétéo britannique
Plan du forum


Event' actif
» N'ayez crainte
Jusqu'au 25 octobre IRL